L’amour espère tout

Sommaire
L’amour espère tout

Salut Mon ami(e),

Lorsque nous aimons, nous croyons le meilleur des gens. Nous espérons le meilleur, et nous ne soupçonnons pas le mal. L’amour est plein de foi, d’une foi vivante et véritable. L’amour est plein d’espérance. Il espère toujours et jusqu’au bout. Cela me rappelle la conversion de mon beau-frère Gwen. J’avais environ 19 ans, et Gwen était rastafarien. La Bible dans la poche en tout temps, il prônait par ses chants, dans un groupe de reggae, un message d’espérance. Mais il était perdu.

Un soir, après avoir discuté avec lui, il me semblait impossible que Dieu le sauve. Il était ancré dans de fausses conceptions de la Bible et de Christ, car, dans cette religion, Jésus se manifeste à travers plusieurs personnes, et leur Messie est un empereur d’Éthiopie, appelé Haïlé Sélassié. Ils le nomment encore Roi des Rois, Seigneur des Seigneurs, lion conquérant de la Tribu de Juda, Élu de Dieu, défenseur de la foi et lumière du monde. Autant dire qu’on lui a attribué tous les attributs du vrai Messie, Jésus.

Lorsque j’ai vu qu’il avait amené chez ma soeur un cadre de cette idole, je trouvais ça vraiment fou.  Alors, je parlais avec lui et il me semblait être complètement séduit. Et c’est ce qu’il était. Je ressortais de cette discussion, à la porte de chez lui, les bras ballants, complètement découragé. Mais, je l’aimais. C’est pourquoi, pendant un mois, je priais pour lui avec détermination et zèle, pendant que je surveillais un camping, lors d’un travail saisonnier. J’espérais son salut, et c’est parce que je l’aimais que j’espérais son salut, et c’est parce que j’espérais son salut que je priais pour lui avec une telle détermination, demandant à Dieu de le sauver et d’ouvrir ses yeux. Et c’est ce qui arriva.

Un soir, en rentrant chez lui, trouvant notre groupe de jeunes qui s’y était installé pour une réunion, il ouvrit sa Bible après la réunion, interpellé par tous ces jeunes qui étaient bouillants pour Dieu, et le Seigneur, le vrai Seigneur, se révéla à lui à travers un verset d’Apocalypse. Il fut sauvé ! Je ne sais pas Mon ami(e) quel est le « Gwen » qui est perdu autour de toi, mais j’aimerais te dire que rien ne pourra faire obstacle à ta prière. Crois, Mon ami(e), et tu verras la gloire de Dieu !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Vous aimeriez acheter le livre de Jérémy Sourdril "365 jours au coeur du monde" ? C'est possible en cliquant sur ce lien

0 commentaire