Prendre les armes après les larmes

Prendre les armes après les larmes

Bien que beaucoup pensent que les pleurs 😢😭sont un signe de faiblesse, les psychologues ont mis en évidence que les larmes possèdent de nombreux avantages pour la santé mentale et même physique. Le poète latin du début de notre ère, Ovide, écrivait déjà : « C'est un soulagement de pleurer ; les peines sont libérées et emportées par les larmes. » Nous avons cette capacité - en tant qu’êtres humains - de pleurer pour laisser libre cours à nos émotions*.

Alors profitons de ce privilège !  

Mais que ces larmes ne nous conduisent pas au repli sur soi, à l’inaction. Je pense à un être cher miné par la dépression et l’amertume à cause de la maladie grave qui l’affectait. Il a eu « la chance » de bénéficier d’un nouveau protocole de soins dont les médicaments extrêmement onéreux venaient des Etats-Unis. Mais il lui fallait arrêter de fumer. Ses larmes sont restées stériles. Il n’a pas « pris les armes » pour combattre son addiction au tabac et il est décédé. Quelle tristesse !😞😟

Quand Néhémie, alors en exil à Babylone, apprend que les murailles de Jérusalem sont en ruine, il est bouleversé. "Pendant plusieurs jours, je restai abattu. Je jeûnai et je priai constamment devant le Dieu du ciel. » (Néhémie 1.4).

Mais Néhémie ne sombre pas dans le désespoir.

Après avoir confessé le péché de son peuple, il rappelle à Dieu Ses promesses puis, il se lève pour agir : il exprime 🗣 à l’empereur son désir de partir en expédition pour rebâtir la ville de ses ancêtres. Et la faveur de Dieu et le succès l’accompagnent.

Nous voyons Jésus lui-même pleurer en certaines occasions comme lorsqu’il apprend que son ami Lazare est mort : « Jésus pleura. » (Jean 11.35) Ou encore lors de son entrée à Jérusalem : « Quand il approcha de la ville et qu'il la vit, Jésus pleura sur elle. » (Luc 19 .41) Mais surtout à Gethsémané : « Jésus, avec de grands cris et des larmes, a présenté des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort. » (Hébreux 5.7

Cependant, Jésus, lui non plus, n’est pas resté englué dans sa tristesse, ses déceptions ou ses angoisses. Après avoir versé des larmes, il a « pris les armes » (d’une façon figurative, bien sûr). Il a retrouvé la force💪, la volonté d’aller de l’avant et d’accomplir la tâche que Dieu lui demandait : il a ressuscité Lazare, chassé les marchands du temple et offert sa vie en sacrifice pour notre salut.

Fut une époque où j’ai versé toutes les larmes de mon corps devant l’indifférence de mes enfants face à la foi. En tant que parents, la chose qui nous importait par-dessus tout, ce n’était pas qu’ils aient une éducation poussée et une place de choix dans la société. C’était surtout de voir chacun d’entre eux accepter Jésus 💗et lui consacrer sa vie. Une fois cette étape passée, nous savions qu’ils feraient les bons choix et que Dieu les conduirait vers l’avenir fait d’espérance  – études, carrière, choix d’un conjoint – qu’il leur avait préparé de toute éternité. J’ai donc beaucoup pleuré. J’ai relevé la tête. J’ai mis la main à la pâte pour transformer ma vallée des larmes en oasis selon l’expression utilisée dans le Psaumes 84, verset 7 : « Lorsqu'ils traversent la vallée des Larmes, ils en font une oasis, et la pluie d'automne vient la recouvrir de bénédictions. » Cette tâche n’a pu être accomplie qu’en collaboration avec le Saint-Esprit et ses « fraîches ondées ».

Il a fallu s’engager dans un combat spirituel qui a commencé dans la prière et nous a conduits à prendre des décisions et poser des actes. 

C’est ainsi que nous avons embarqué nos ados dans un voyage 🛩missionnaire en Roumanie qui a marqué un tournant crucial dans leur vie.  Puis, nous nous sommes renseignés sur des écoles de disciples et Dieu a ouvert des portes en Angleterre et aux USA. Et quand ils en sont revenus, ils n’étaient plus les mêmes. Comme je l’ai écrit dans une Pensée du Jour :

« Les combats que vous menez à genoux, dans votre chambre ne sont pas vains : Dieu envoie son Esprit, il délègue ses anges, il arrange les circonstances, vous délivre des oppresseurs et tire vos bien-aimés dans son royaume par des cordages d’amour. Bientôt retentiront les cris de joie ! »

Personnellement, ma joie a été rendue « parfaite » quand Nathanaël, Laetitia, Timothée, Aimé, Grâce et Joseph sont passés par les eaux du baptême. En effet, « ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d’allégresse. » (Psaumes 126.5)   

Aujourd’hui, la parole du Seigneur pour toi est peut-être celle-ci : « Debout, éveille-toi, entonne un chant de guerre ! » (Juges 5.12)

* Les animaux n’auraient pas les bases neuro-anatomiques et les facultés mentales permettant de donner aux larmes une connotation émotionnelle. C’est du moins ce que suggère dans cet article le neurologue britannique Michael Trimble.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

6 commentaires
  • carlosceballos1cb Il y a 1 année

    Le bonheur est tout ce que je vois maintenant, je n'ai jamais pensé que je verrai ce jour où je serai guéri et libéré de ce virus. Je m'appelle Ceballos, mon email est carlosceballos1cb@gmail.com. Je suis à Santiago, Chili. Je souffre de graves poussées d'herpès depuis 3 ans maintenant; J'avais dépensé beaucoup d'argent pour aller d'un endroit à l'autre à la recherche d'un bon remède. D'hôpitaux en hôpitaux, de gynécologue à l'autre. Les contrôles constants ont été mon passe-temps jusqu'à ce jour fidèle, je cherchais sur Internet, j'ai vu des témoignages sur la façon dont les gens ont été guéris de l'herpès avec des remèdes à base de plantes. J'ai spécifiquement vu le nom de Dr.water comme le guérisseur qui aidait à guérir les gens avec ce médicament. Rapidement, j'ai copié son email qui est drwaterhivcurecentre@gmail.com. Juste pour lui donner un essai. Je lui ai parlé, il m'a demandé des informations que je lui ai données. Il m'a dit qu'il allait me fournir le médicament à base de plantes, ce qu'il a fait et m'a expliqué comment l'utiliser. Je l'ai utilisé et en effet mes poussées avaient disparu. Mais pour être pleinement convaincu que j'ai été guéri, il m'a demandé de passer un examen médical après quelques jours d'utilisation du produit à base de plantes. Je suis allé pour le contrôle et j'ai confirmé que j'étais exempt de la maladie mortelle. Oui, j'ai bien été guéri de l'herpès. Pour montrer ma gratitude, il m'a seulement demandé de poster le témoignage pour le dire au monde entier, ce que je fais maintenant avec plaisir. s'il vous plaît frères et sœurs, il est grand, je lui dois en retour. Et je vous prie de le fréquenter. si vous rencontrez un problème similaire, contactez-le simplement sur WhatsApp; +2349050205019 ou écrivez-lui avec l'e-mail ci-dessus. Modifié il y a 1 année
  • Adolphe Il y a 1 année

    J'ai aimé ce message. C'est vraiment édifiant. Merci 🙏🙏
  • B G G Il y a 1 année

    Je pourrais conclure que les larmes sont également un processus de guérison interne très profond. Je les accueilles avec beaucoup d'humilités!
  • Crescence Il y a 1 année

    Oui c'est vrai dans certaines cultures, pleurer ou verser les larmes c'est signe de faiblesse, c'est pour les femmes et les enfants, alors que c'est une thérapie. Nous devrions suivre ce conseil.
  • Élie Il y a 1 année

    A M E N
  • rozange Il y a 1 année

    Il a fallu s’engager dans un combat spirituel qui a commencé dans la prière et nous a conduits à prendre des décisions et poser des actes. « Les combats que vous menez à genoux, dans votre chambre ne sont pas vains : Dieu envoie son Esprit, il délègue ses anges, il arrange les circonstances, vous délivre des oppresseurs et tire vos bien-aimés dans son royaume par des cordages d’amour. Bientôt retentiront les cris de joie ! » Amen!!!!!!!!!"!!!!!!!""