Ces voix à faire taire pour mieux discerner le doux murmure de Dieu...

Ces voix à faire taire pour mieux discerner le doux murmure de Dieu...

Est-ce que cela vous arrive de vous réveiller de bon matin avec ce sentiment que quelqu’un vous cherche pour passer du temps avec vous ?

Cela m’arrive souvent de me réveiller avant la sonnerie de mon réveil. Ce fût le cas, encore une fois ce matin, alors que j’avais mis mon réveil à sonner à 5h30. 

Je me suis réveillé avant la sonnerie, avec une image dans ma tête, comme si Dieu voulait me faire comprendre quelque chose. 

Je voyais Dieu marchant dans le jardin d’Eden, cherchant Adam. Il lui disait « Où te caches-tu Adam ? »

Je crois de tout mon cœur que le Seigneur m’attendait pour passer du temps avec moi. Il souhaitait discuter avec moi, me rassurer, me réconforter. Lorsque j’ai commencé à Lui parler, j’ai alors ressenti Sa douce présence et un réconfort divin. 

Notre Père Céleste aime communiquer avec nous ! Oui, Il se soucie de nous ! 

La raison va toujours nous pousser à croire le contraire !! Comme si le Dieu créateur de toutes choses ne pouvait s’intéresser à nous à ce point !!

Sa Parole nous enseigne pourtant à quel point Il nous aime et se soucie de nous: 

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique. Jean 3.16 

Dieu nous cherche, Il me cherche, Il vous cherche, non pour nous accuser ou nous juger, mais pour partager Sa présence, pour marcher avec nous dans le jardin qu’Il a préparé pour nous. 

Nous sommes les descendants d’Adam, lavés par le sang de l’Agneau. Dieu est un bon père ! Il ne voit plus en nous un pécheur comme l’était devenu Adam. 

Dieu nous voit plutôt comme un enfant, qu’Il a libéré en s’offrant Lui-même comme rançon pour payer notre dette.

Je suppose que, comme moi, vous aimez prendre du temps pour discuter et partager de beaux moments de vie avec vos enfants, vos petits-enfants, en toute simplicité, n’est-ce pas ? 

Aujourd’hui, Dieu continue toujours à nous appeler, comme Il l’a fait pour Adam. Il désire toujours autant marcher à nos côtés ! 

Pour L’entendre il nous suffit simplement de tendre l’oreille et de faire taire les autres voix. 

Plusieurs voix peuvent nous bloquer et nous empêcher de répondre à Son appel et de courir nous blottir dans ses bras d’Amour. En voici quelques-unes :

  • la voix qui dit « je ne suis pas digne » . 
  • la voix qui dit  « je n’ai pas su te servir depuis des années parce que je ne m’en suis pas senti(e) capable. »
  • la voix de la raison 
  • la voix de la peur et de la crainte
  • la voix du doute et de la comparaison 
  • la voix qui « je suis trop âgé(e) »
  • la voix qui dit « Il n’a pas besoin de moi, il m’a oublié(e), tout cela est pour la nouvelle génération. »

Permettez-moi de vous encourager, en prenant l’exemple d'Elie.

Elie était dans la grotte et il a su tendre l’oreille pour entendre la voix ou plutôt le murmure de Dieu, pour être encouragé à reprendre sa marche. 

Arrivé au mont Horeb, Élie entre dans une grotte et il passe la nuit à cet endroit. Le Seigneur lui adresse sa parole: « Pourquoi es-tu ici, Élie? »
Le Seigneur lui dit: « Sors d’ici! Va dans la montagne attendre ma présence. Moi, le Seigneur, je vais passer. » Tout d’abord, avant l’arrivée du Seigneur, un vent violent se met à souffler. Il fend la montagne et casse les rochers. Mais le Seigneur n’est pas dans le vent. 
Après le vent, il y a un tremblement de terre. Mais le Seigneur n’est pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, il y a un feu. Mais le Seigneur n’est pas dans le feu. Après le feu, il y a le bruit d’un souffle léger. Quand Élie l’entend, il se cache le visage avec son vêtement. Il sort et il se tient à l’entrée de la grotte. Alors il entend une voix. Elle dit: « Qu’est-ce que tu fais ici, Élie? » Le Seigneur lui dit: « Reprends la route par le chemin du désert. Va à Damas. Là-bas, tu consacreras Hazaël comme roi de Syrie.» 1 Rois 19.9, 11-13 et 15

Aujourd’hui vous êtes peut-être aussi enfermé(e) dans une grotte et l’ennemi a peut-être bouché vos oreilles par ses voix mensongères, désirant ainsi vous empêcher d’entendre l’appel de Dieu pour vous.

Ces voix peuvent être celles citées plus haut, ou d’autres …

Je me permets de prier pour vous, comme Élie l’a fait :

Je prie dans le nom de Jésus pour que Son règne vienne et que Sa volonté se fasse ! Je prie que Sa lumière envahisse la grotte dans laquelle vous êtes et qu’elle vous éclaire pour pouvoir en sortir. Saisissez Sa main d’Amour pour continuer votre route !

Quel pas de foi allez-vous faire cette semaine pour passer à l’action ? Quelle voix allez vous faire taire pour mieux discerner Sa voix ? 

N’oublions pas que Elie était un homme comme nous ! Il pria et le miracle arrivât !

Prenez ce miracle par la foi en lui ! Que Sa grâce vous accompagne !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

18 commentaires