C'est vraiment dur d'aimer "les autres"

C'est vraiment dur d'aimer "les autres"

Vous est-il déjà arrivé de recevoir en pleine figure,
et donc en plein coeur :
"Je ne vous aime pas ? "

Moi oui ...

Cette conversation un peu surréaliste se passait il y a quelques années dans l'entrée de la maison de retraite où je travaillais comme animatrice :

  • Je ne vous aime pas parce que vous portez des sandales.
  • Vous ne m'aimez pas parce que je porte des « sandales » ?
  • Oui c'est bien ça.
  • Mais vous savez je me lave les pieds !
  • Oui mais ça fait quand même sale.
  • En effet ça me paraît une raison suffisante pour ne pas aimer quelqu'un ! (Ouh la vilaine menteuse !)

Je savais que cette mamie ne m'aimait pas, elle me le faisait clairement ressentir, mais au final, j'étais plutôt fière qu'elle n'ait rien trouvé d'autre à me reprocher que mes fameuses sandales. En fait, c'était presque un compliment (presque !). Ce jour-là elle n'a rien su me répondre. Je crois qu'elle avait senti la limite de son affirmation, mais qu'elle ne voulait surtout pas revenir dessus.

Photo : guirlande d'été ! ©Elisabeth.Dugas

Nous ne pouvons pas être ami(e) ou proche avec tout le monde, même dans nos églises. Certaines personnes nous « agacent » et quelquefois nous ne savons même pas trop pourquoi. Ou bien nous n'aimons pas leur manière de s'habiller, de parler, de chanter, de prier... Comme ces caractéristiques extérieures nous dérangent ou nous rebutent, nous avons facilement tendance à leur mettre une étiquette, donc à les juger et à passer un peu au large.

  • Ah excusez-moi "sœur", je ne vous avais pas vue ! (hypocrite va !)
  • Ce n'est rien. Bonjour ! 

Est-ce que vous ne vous reconnaissez pas un peu, juste un tout petit peu ?

Mais l'Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l’ai rejeté. L'Éternel ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur.
1 Samuel 16.7

Seigneur, je sais que tu ne juges pas en fonction des apparences, mais du cœur. Seigneur, je veux t'honorer et te ressembler chaque jour un peu plus. Seigneur, je te demande pardon pour mes jugements hâtifs. S'il te plaît, viens à mon secours quand je dérape ! Amen !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

24 commentaires
  • Bérangère Lefort Il y a 3 mois, 1 semaine

    Amen
  • Janick DIOURIS Il y a 3 mois, 1 semaine

    En même tps , la Bible dit bien que ns ne devons (ne pouvons? ) pas avoir trop d'amis ! Proverbes 18 : 24
    • Janick DIOURIS Il y a 3 mois, 1 semaine

      Correction : "...peut-être pour en accélérer le décès ..."
    • Janick DIOURIS Il y a 3 mois, 1 semaine

      Ds cette histoire , fictive ou réelle , les sandales ne sont qu'un prétexte : elles servent d'exutoire probablement à l'amertume et la frustration d'une pensionnaire que l'on a dû placer là contre sa volonté ; c'est bien une idée d'homme (au sens d'humain ) que de parquer , comme un troupeau destiné à l'abattoir , ttes ces personnes âgées au même endroit , peut-être pour en accélérer leur décès et lutter ainsi efficacement contre la surpopulation ! Plus rien ne m'étonne désormais sur cette planète insipide ! Que Dieu (le mien ) leur pardonne , s'il peut !!!
    • Janick DIOURIS Il y a 3 mois, 1 semaine

      L'animation " est requise , ds nos sociétés occidentales "modernes" , pour " distraire " les personnes âgées , dont la plupart , certainement , aimeraient mieux être chez elles , tranquillement ...ms il est vrai que ces placements intempestifs et onéreux sont lucratifs pour les foyers et autres ephads , qui peuvent ainsi profiter sans être inquiétés de ces "rackets légaux "!!!
  • blandine mbianga Il y a 3 mois, 2 semaines

    Amen amen
  • sylia Il y a 3 mois, 2 semaines

    Amen
  • Kwémuru Il y a 3 mois, 2 semaines

    Oui Seigneur apprend moi toujours à aimer mon prochain comme moi même. Que ton Esprit Saint me guide tous les jours de ma vie. Amen
  • filippo Il y a 3 mois, 2 semaines

    OUI, c'est vrai ; passons du temps, beaucoup de temps, à rester dans Sa présence (Contemplation, lecture, silence, prière, louange, méditation…) et aimer TOUT le monde ne nous demandera même plus aucun effort ! Dieu vous guide TOUS et TOUTES dans Sa présence.
  • mathilde Il y a 3 mois, 2 semaines

    Seigneur, je sais que tu ne juges pas en fonction des apparences, mais du cœur. Seigneur, je veux t'honorer et te ressembler chaque jour un peu plus. Seigneur, je te demande pardon pour mes jugements hâtifs. S'il te plaît, viens à mon secours quand je dérape ! Amen !
  • luceda Il y a 3 mois, 2 semaines

    Seigneur, je sais que tu ne juges pas en fonction des apparences, mais du cœur. Seigneur, je veux t'honorer et te ressembler chaque jour un peu plus. Seigneur, je te demande pardon pour mes jugements hâtifs. S'il te plaît, viens à mon secours quand je dérape ! Amen !
  • Nanou38 Bénévole du Top Il y a 3 mois, 3 semaines

    Et oui malheureusement nous sommes dans un monde où les apparences priment sur tout le reste. Et ça ne s'arrange pas ! Heureusement que Dieu nous aime tel que nous sommes, Lui voit notre cœur, les apparences ne sont pas sa priorité.
  • schouna Il y a 3 mois, 3 semaines

    Amen
  • Régine ZONZON Il y a 3 mois, 3 semaines

    Amen
  • sophianta Il y a 2 années, 9 mois

    Seigneur ! Je te prie de m'apprendre à aimer comme tu m'aime. Amen
  • lerdami Il y a 8 années, 3 mois

    Animatrice en maison de retraite dis-tu...Beau blog. La profondeur de la solitude des 'vieux résidants' n'a que le décalage des temps comme ami ! Une occasion de communiquer peut parfois devenir bien revêche mais...le contact est passé !@ + Elisabeth Quand prends-tu tes nvlles fonctions ?
  • cathya Il y a 8 années, 3 mois

    quelle chance que notre Seigneur ne nous regarde pas comme , trop souvent , nous regardons l'autre !! J'ai beau ne pas le vouloir il m'arrive hélas de m'arrêter à mes propres sentiments. Heureusement je n'aime pas avoir ces réactions et je demande au Seigneur de m'aider à changer ces choses .
  • sophianta Il y a 8 années, 3 mois

    Oh que si ! je m'y reconnais forcément car consciemment ou inconsciemment, je juge, je préjuge même si je ne l'avoue pas ouvertement. Je m'en rends compte et demande à mon Seigneur de me remplir de sa pensée et de me donner de regarder le monde avec ce regard de miséricorde et d'amour qu'est le sien envers moi. Merci pour ce partage et que Dieu vous bénisse.
  • Sharmion Il y a 8 années, 3 mois

    Coucou Elisabeth, Je viens juste de rattraper ce joli message...est ce que je me reconnais un peu...OUI, un peu beaucoup. Il y a cette voisine qui....lol
  • Didier Lafon Il y a 8 années, 3 mois

    Je suis comme tout le monde , je présume, j'ai tendance à regarder à l'apparence extérieure, et non pas à la beauté intérieure. Je demande pardon souvent à Dieu d'avoir cette attitude, et c'est un de mes sujets de prière.
  • marie (ex sauterelle!) Il y a 8 années, 3 mois

    oh si je me reconnais! en general tout ce que je pense reste au niveau de la pensee ou alors si je "n'aime" pas quequ'un je le fuis... mais Dieu regarde au coeur et non à l'apparence...et l'apparence est trompeuse;oui nous ne pouvons pas aimer tout le monde, etre ami avec tout le monde ...mais nous ne devons pas juger et essayer de voir avec les yeux de Dieu
  • elkader Il y a 8 années, 3 mois

    Il est vrai que le Coeur de l'homme est mauvais,et Dieu le connais parfaitement;le seigneur nous a recommanndés ;donc à nous de prendre sur soi et de dominer sur le péché.trés souvent par nos attitudes néfastes nous recrucifions le Seigneur.Dieu vous bénisse.
  • Josylou Il y a 8 années, 3 mois

    Merci ma soeur pour ce sujet que vous avez évoqué et qui doit nous parler à chacun d'entre nous. Je me sens très concernée, car jusqu'à présent, j'avais de la peine à dépasser cet aspect de l'apparence pour aborder quelqu'un, ce rejet de la personne sans savoir pourquoi, une sorte de jugement dû à la première impression que l'on a de la personne, mais le Seigneur est en train de travailler dans ma vie en ce moment et j'ai eu l'occasion dernièrement de me trouver confrontée à une personne à laquelle je n'aurais jamais eu envie d'adresser la parole et je l'ai fait. J'y ai récolté une écoute, un sourire chaleureux. Quelques jours plus tard, à ma grande stupéfaction, alors qu'elle s'en allait, elle a débarqué chez moi avec un amas de victuailles qui risquaient de ne plus être comestibles à son retour, ceci avec une immense joie de me les offrir. Je l'ai remerciée chaleureusement en l'embrassant et j'ai remercié le Seigneur de tous ses bienfaits. Ne vaut-il donc pas la peine de dépasser les apparences? Parfois, on trouve derrière une chaleur humaine qui dépasse celle de certains chrétiens. Soyez bénis mes frères et soeurs qui prenez connaissance du message de Elisabeth Dugas.