La femme peut-elle parler ou enseigner à l'église ?

La femme peut-elle parler ou enseigner à l'église ?

Les textes le plus souvent cités :

Pendant l'instruction la femme doit garder le silence, en toute soumission. Je ne permets pas à la femme d'enseigner ni de dominer l'homme. Qu'elle se tienne donc en silence.
C'est Adam, en effet, qui fut formé le premier. Eve ensuite. Et ce n'est pas Adam qui fut séduit, mais c'est la femme qui, séduite, tomba dans la transgression.
Cependant elle sera sauvée par sa maternité, à condition de persévérer dans la foi, l'amour et la sainteté, avec modestie.
1 Timothée 2.11-15

Comme cela se fait dans toutes les Églises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées: elles n'ont pas la permission de parler; elles doivent rester soumises, comme dit aussi la Loi. Si elles désirent s'instruire sur quelque détail, qu'elles interrogent leur mari à la maison. Il n'est pas convenable qu'une femme parle dans les assemblées.
1 Corinthiens 14.33-35

Le dilemme

Soit on applique à la lettre tous les préceptes de Paul à Timothée, voire de la Bible : laver les pieds, lever les mains au ciel, faire obéir les esclaves, doubler le salaire pour les bons anciens, remarier ou écarter les jeunes veuves, faire taire les femmes, boire du vin (oui, il l'a dit!), limiter le fitness.… soit on interprète.

L'interpréter, ce  n'est pas diminuer la valeur de la Bible, bien au contraire. Pour comprendre le message de Dieu au-travers de sa Parole, il est important de bien comprendre le contexte de sa rédaction et d'en vérifier la traduction.

Le contexte

Paul veut limiter des débordements et l’influence de certaines femmes dans des situations données. On ne peut pas appliquer tels quels ses préceptes sans tenir compte de leur contexte.

La société grecque, comme la juive, ne reconnaît pas le droit à l’éducation intellectuelle et spirituelle des femmes, les reléguant à la maison. (« Que les paroles de la Torah soient brûlées plutôt que mises entre les mains d’une femme. » Talmud, Sota 8.10a) Seules quelques femmes de familles aisées et de culture grecque pouvaient rivaliser intellectuellement avec les hommes.

Ephèse, où vit Timothée, est un haut-lieu du culte d’Artémis, déesse de la fertilité, d'où l'importance des femmes et des prêtresses. Certaines, face à une société machiste, pensaient qu'une petite revanche ferait du bien...

L'Église est touchée par des mouvements hérétiques qui renient les bases de la foi. 1 Timothée 1.20 ; 4.1-3  ; 5.15 ; 5.20 ; 6.3-10 ; 6.20-21… Certains (pré-gnostiques) prétendent que la connaissance a été apportée par Eve et combattent le mariage. On trouve des traces de ces enseignements dans des évangiles apocryphes.

De nombreuses veuves, avocates ou propagatrices de fausses doctrines, prennent l’ascendant sur l’Eglise d'Ephèse.

L'église de Corinthe connaît aussi bien des problèmes avec des nouvelles converties, d'anciennes prostituées sacrées descendues de l'Acropole de cette ville.

Dans les premières églises, perpétuant la tradition hébraïque, hommes et femmes sont séparés comme dans les synagogues. Un brouhaha est dû aux questions posées par les femmes à leurs maris de l’autre côté de l’assemblée. Nous avons fait le test à l'église d'Avenches... ce n'était pas triste :-)

Le texte

1 Timothée 2.12 : - Enseigner : didasko = donner des directives normatives. Le Nouveau Testament n’était pas encore rédigé. Les Apôtres et Paul étaient garants de l’orthodoxie de la foi et ne pouvaient pas permettre à chacun d'y ajouter son grain de sel.

- Dominer : authenteo = gouverner, prendre le pouvoir, être instigateur (d’un meurtre…), tuer de ses propres mains… La femme n'a pas à prendre sa revanche.

- En silence : hèsuchia = toujours traduit par tranquillité, calme. Traduit seulement ici par silence (doit-on vraiment remercier le traducteur ?).

v. 13-14 : Réponse à la doctrine gnostique : Eve n’a pas donné la connaissance. Au contraire, elle a fait chuter Adam. Elle fut séduite à cause de ses sentiments, et Adam désobéit en toute connaissance de cause.

v. 15 : La femme sera sauvée (comme l’homme, d’ailleurs) par Jésus qui est venu par la maternité d’une autre femme, Marie. Ce passage est à mettre en parallèle Avec Romains 5 où Paul écrit que le péché est entré dans le monde par une homme, Adam, et le salut apporté par un autre homme, Jésus-Christ.

1 Corinthiens 14.34 : Comme le dit aussi la Loi : Paul est imprégné de la culture juive. Il est intéressant de constater la distance que Paul garde dans ses Epîtres avec la Loi juive... et qu'il l'utilise ici pour justifier sa position vis-à-vis des femmes.

v. 35 : Parler : laleo = émettre un son, discourir, raconter, bavarder… Les femmes étaient donc invitées à poser les questions à leur mari après l’office, et non au-travers de l’assemblée.

Des traductions bibliques révèlent la mentalité de certaines époques où il était difficilement concevable qu’une femme exerçât un poste à responsabilité.

L'évolution historique

La société était hyper-masculinisée. Par contraste, Jésus a donné de l’importance aux femmes. Elles furent d'ailleurs les premiers témoins de sa résurrection. Le ministère féminin a existé dans l’Eglise primitive, mais était peu répandu. Il le sera encore moins par la suite, reléguant les femmes aux tâches subalternes.  Un citation pour vous faire hurler ? Elle est de Tertullien, un Père de l'Eglise, vers 200 : " Femme, tu es la porte du Diable... C'est à cause de toi que le Fils de Dieu a dû mourir. Tu devrais toujours t'en aller vêtue de deuil et de haillons afin d'expier en toi ce qui dérive d'Eve."

A partir de la Réforme, un mouvement inverse s'amorce. Luther lui-même a dit : "L'ordre, la bienséance, l'honneur exigent que les femmes se taisent lorsque les hommes parlent; mais lorsqu'aucun homme ne parle, il devient nécessaire que la femme prêche." Dans les Eglises issues de la Réforme et des mouvements de réveils, on trouve actuellement toutes les positions, de la plus fermée à la plus ouverte. L'Eglise Catholique Chrétienne (séparée de Rome) ordonne des femmes prêtres, tout comme l'Eglise Anglicane.

Aujourd'hui

Ephésiens 5.21-25 : Soumettez-vous les uns aux autres; femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur (...) Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Église et s'est livré lui-même pour elle.

Galates 3.28 : Il n’y a plus l’homme et la femme. Dans le service, il y a plus important.

Vivons et travaillons en Eglise dans la soumission mutuelle, valable pour tout chrétien, homme ou femme. Je ne crois pas au leader tout-puissant qui n'a de comptes à rendre à personne mais à la redevabilité, au travail d'équipe et à la complémentarité dans le respect et l'amour réciproque. Il y a certes des rôles dirigeants, mais la seule tête est le Christ. (Ephésiens 1.22)

Remarquons que les tâches subalternes moins valorisantes peuvent tout aussi bien être exercées par les hommes !

Le but ici n'est pas de porter des jugements sur des groupes ou des milieux divers mais d'ouvrir des horizons de réflexion. La pluralité des opinions a toujours existé dans le christianisme. Il suffit de voir la multitude des Eglises. Des contextes culturels, historiques ou locaux peuvent pousser dans une direction plutôt qu'une autre. Nous sommes cependant appelés à nous comprendre et à nous apprécier même si nous ne partageons pas toujours les mêmes avis.

Moi qui suis prisonnier à cause du Seigneur, je vous demande donc instamment de vous conduire d'une manière digne de l'appel qui vous a été adressé : soyez toujours humbles, aimables et patients, supportez-vous (= portez, tenez fermement) les uns les autres avec amour. Efforcez-vous de conserver l'unité que donne l'Esprit, dans la paix qui vous lie les uns aux autres. 
Ephésiens 4.1-3

Abandonnons les réflexes machistes ou féministes. Encourageons-nous à servir le Seigneur et aimons-nous les uns les autres selon Jean 15.17.

Complément d'enquête

La Bible cite-t-elle des ministères féminins ? Ils sont rares, mais ils existent.

Déborah était juge et prophétesse en Israël. Juges 4.4

Hulda était prophétesse. Son message fut à l'origine d'une importante réforme religieuse en Israël. 2 Rois 22.14

Hommes et femmes étaient disciples de Jésus et se sont retrouvés dans la chambre haute après l’Ascension. Actes 1.14

Je répandrai mon Esprit sur toute chair, vos fils et vos filles seront prophètes. Actes 2.17-18

Les 4 filles de Philippe prophétisaient. Actes 21.9

Junia(s) est episemos apostolos = « estampillée apôtre » ou « considérée comme apôtre » (et non « considérée par les apôtres »). La Bible du Semeur traduit : « Andronicus et Junia... ce sont des apôtres remarquables ». Avec son compagnon, elle est donc apôtre, même si certains traducteurs de nos bonnes vieilles Bibles ont eu du mal à l'admettre. Romains 16.7

Phoebé est diakonos = diacre, ministre. Romains 16.1. Le même mot qu'utilise Paul pour lui-même dans Ephésiens 3.7 et pour Timothée dans 1 Thessaloniciens 3.2. Certains traducteurs choisissent d'appliquer aux femmes le mot diacre et aux hommes celui de ministre.

Evodie et Syntyche ont été collaboratrices de Paul et ont participé à ses combats. Philippiens 4.2-3

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

34 commentaires
  • laudo Bénévole du Top Il y a 9 mois, 3 semaines

    Avant de prendre position, il faut comparer les différentes traductions et tenir compte du contexte. Par exemple, pourriez-vous appliquer à la lettre Lévitique 25.44-46 ou Matthieu 18.6-9 ? Avec mon amitié.
    • VAIDAM Il y a 9 mois, 3 semaines

      Merci pour cette réponse. Dans certains pays et certaine communauté où je fais culte, c'est pas possible. C'est aussi la mentalité je crois. Soyez bénis
  • Lydia Lunda Il y a 9 mois, 3 semaines

    Deutéronome4.2 Vous n'ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n'en retrancherez rien; mais vous observerez les commandements de l’Éternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris. Ne cherchons pas à nous satisfaire plutôt suivons la volonté de Dieu
  • logoscom Il y a 1 année, 2 mois

    Plein de sagesse, merci.
  • TahicieneNabarlatz Il y a 1 année, 3 mois

    ON PE PARLE DE DIEU AUTOUR DE NOUS RENDRE TEMOIGNAGE PRECHE L EVANGILE DAN L EGLISE CEST L E PASTEUR CEST ECRIE DANS LA PAROLE DE DIEU LA FEMME NE PRENDRA PAS LA PAROLE DANS L EGLISE
  • Helene Il y a 1 année, 6 mois

    Extraordinaire que l'on peux enseigner la parole homme ou femme
  • VAIDAM Il y a 1 année, 7 mois

    La bible dit qu'elle ne permet pas à la femme d'enseigner et de prendre la parole devant les hommes....... Et dans la même bible c'est écrit aller et faire de toute les nations mes disciples, seul les hommes iront faire cela? et si les femmes s'enseigner entre elle de temps en temps? Moi j'aimerai bien devenir pasteur des femmes uniquement si possible mais...... le monde est ainsi fait. Merci pour ce message! soyez tous bénis!!!!!!!!!!!
    • laudo Bénévole du Top Il y a 9 mois, 3 semaines

      En Suisse, il y a des églises évangéliques qui ont des femmes pasteurs qui ont un beau ministère. Ce qui ne pose plus de problèmes comme auparavant.
  • joscheba64 Il y a 1 année, 10 mois

    Que tous ceux qui ont des doutes par rapport à cet enseignement se place devant Dieu avec un coeur sincère,prêts à entendre et accepter ce que le St Esprit leur fera connaître!
  • joscheba64 Il y a 1 année, 11 mois

    Merci pour ce commentaire. Dieu étant juste ne fait aucune distinction entre ses créatures encore moins entre ses enfants. En Jésus Christ, il n'y a plus ni juif ni grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme car tous vous êtes en Jésus Christ.Balayés 3. 28
  • Rocky Laidoudi Il y a 2 années

    Je suis DSL pour être sec mais bientôt on va pouvoir faire notre propre intérêt
  • Rocky Laidoudi Il y a 2 années

    Bjr frère et soeur pourquoi compliqué la parole de dieu c bien marques ke la femme a pas le droit d'enseignement c tout et faut trouver un arguments pour dire oui ke dieu vous éclairer
  • @robase-NTIC Il y a 2 années

    Que Dieu donne le discernement aux personnes qui souhaitent l’acquérir à fin de se laisser conduire par son Esprit.
  • Claude Guyot Il y a 2 années, 1 mois

    Depuis quelques années le rôle de la femme a changer dans la société, cela s'appel le "Féminisme". C'est à dire la revendication d'assumer le rôle des hommes et cette revendication a pénétré dans les églises comme d'autre mœurs. Aussi il y des luttes, des clans qui provoquent des troubles. Je suis d'accord avec patricialaase. Nous ne pouvons pas interpréter les enseignements biblique sous un aspect culturel car nous ouvrons la porte à toutes sortes de déviations. Si nous croyons qu'elle est inspirée par Dieu, nous croyons que ses vérités sont éternelles, car Dieu est omniscient, il sait tout, pour hier comme pour demain, il savait tout pour la croix, il sait tout pour les féministes il n'est pas pris au dépourvu (Psaume:2) et il n'a pas changé un yota de sa parole pour cela.
  • patricialaase Il y a 2 années, 1 mois

    Il est aussi important de bien comprendre l’ensemble de la Bible, et de ne pas seulement baser des arguments sur deux passages, qui d’ailleurs dérangent. Il n’y a rien dans votre article qui peut réconforter votre position sur l’enseignement de la femme dans l’église. Moi aussi, pour argumenter, je peux relever le fait que, quand Jésus a choisi les douze disciples pour le suivre dans son ministère, c’était que des hommes et non des femmes ! D’ailleurs, par la suite, il confirme son choix en leur donnant l’autorité d’Apôtre. De plus, Dieu n’a pas choisi une femme pour écrire un livre, un évangile ou une épitre de la Bible ! Il n’y a aucun passage dans le nouveau testament qui appuie votre position, qui cite le rôle d’une femme en tant que pasteur, ou des passages qui permettent à la femme d’enseigner l’homme dans l’église. En ce qui concerne (Comme le dit aussi la Loi 1 Corinthiens 14:34) Dieu s’est servi de Moise pour communiquer sa loi (Ex 20 :19-22 ; Mtt 15 :4 ; Jn 1 :17) Il s’agit de la Loi de L’Eternel (Jos 4 :26 ; 2 Ch 31 :3). Selon vous, L’Apôtre Paul est influencé par sa culture, mais pas par l’Esprit de Dieu ? Ainsi, il a l’audace en utilisant sa position d’Apôtre et son privilège d’écrivain de Dieu, en plaçant dans la Parole de Dieu sa position vis-à-vis des femmes !!! Comment est-ce possible que cela ait pu échapper à Dieu ! Je vous cite : « Remarquons que les tâches subalternes moins valorisantes peuvent tout aussi bien être exercées par les hommes ! » Alors, si nous avons bien compris, les femmes exercent des tâches subalternes et moins valorisantes ! Donc quand Jésus dans Luc 7 :44 ; a reconnu l’œuvre de sa servante et qui a, par la suite Lui-même accompli la même tâche (Jean 13 :14) ne faisait pas le bon choix. Si j’ai bien compris, la tâche la plus valorisante, c’est l’enseignement ? Le reste est secondaire ! Bien au contraire, Jésus a dit : «Il appela les douze, et leur dit : Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous » Marc 9 :35 Prendre soin des intérêts de Dieu au sein de son Eglise en tant que femme, n’est certainement pas, de faire des tâches moins valorisantes, s’est être la dernière servante et la servante de tous, comme l’a été mon Sauveur Jésus! Marc 10 :43 Je ne considère pas le rôle de la femme comme un rôle subalterne, mais plutôt complémentaire ! C’est peut-être votre conception de voir le rôle de la femme dans l’église qui devrait être revue. Je vous cite à nouveau : « Abandonnons les réflexes machistes ou féministes. Encourageons-nous à servir le Seigneur et aimons-nous les uns les autres selon Jean 15.17. Dès que nous n’avons pas la même opinion que vous, nous sommes forcément machistes ou féministes ! Dans ma position, je ne me voir pas dans aucun de ces cas, et si je veux encourager à servir, ce n’est pas en considérant le rôle de la femme comme peu valorisant. Jésus a dit : « Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14 Et sur les paroles de Jésus, je suis fier d’avoir par à l’enseignement et à la formation spirituelle des enfants, car le royaume des cieux est pour ceux qui ressemblent aux enfants, donc je participe à la meilleure part. De plus l’enseignement de la femme est aussi pour moi un privilège, car je participe à la formation de future femme, de future épouse, et de future mère, qui seront le futur de l’église. Voici une citation : « Derrière chaque grand homme se cache une grande femme. » Je n’ai pas à enseigner l’homme pour prouver ma valeur ou ce que je suis devant Dieu ! Je ne crois pas que Dieu considère les tâches des femmes comme peu valorisantes. « Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. » Gal 1 :10 1 Samuel 16 :7 « L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur. » Il n’est-pas question ici d’opinion, mais de la Parole de Dieu !
  • Rocky Laidoudi Il y a 2 années, 1 mois

    Je suis pas d'accord moi et c pas moi mais la parole le die
  • Rocky Laidoudi Il y a 2 années, 1 mois

    Non faut pas stronforme la parole de dieu faut araire un peu les schorte plus maintenant les femmes prêché mais y'a plusieurs travail a l'église et assez pour servir le seigneur il est bien marque non c tout
  • Huguette Masala Il y a 2 années, 1 mois

    Moi je trouve que la femme peut enseigner ,parler et prêcher de la parole de Dieu.parce que la Bible nous a éclaircir bien dans l'actes 1:14 et actes 2:17-18 et actes 21:9 moi je crois que j'ai la réponse que la femme peut prêcher et enseigner la parole de Dieu.Dieu n'a choisi personne,il fait sa grâce à qui il veut et il utilise qui il veut.donc la femme doit enseigner.lisez ses passages vous saurez toutes les réponses sur la femme.que Dieu vous bénisse toute l'equipe de topchretiens.
  • Tony33 Il y a 2 années, 1 mois

    Merci pour cette belle étude, je l’aime bien . Qu’entends-moi, je ne permets pas à la femme d’enseigner à l’église. Merci
  • Sophie Bouchard Il y a 2 années, 1 mois

    Je trouve dommage que vous interpréter ce passage pourtant si claire, je suis déçu que vous voulez évolué avec la société, la bible a passé au travers depuis 2000 ans et elle est toujours d'actualité. Quand je lis...je ne permets pas à la femme d'enseigner, c'est claire comme de l'eau....j aime votre site et des partages que vous écrivez mais là je suis déçu 😟... Je suis pour que la femme enseigne les femmes mais non les hommes...😟
  • Lima Cidmiro Il y a 2 années, 1 mois

    c'est un jeu de mots pour expliquer l'inexplicable
  • Jean Miguel Augustin Il y a 2 années, 1 mois

    Merci pour cette belle étude, je l’aime bien . Pour moi . Nous sommes tous enfants de Dieu, nous avons le doit de travailler pour notre créateur. Jean Miguel.
  • ChristianeTourConstance Il y a 2 années, 1 mois

    vous écrivez que la femme doit être soumise à son mari, mais vous coupez la suite : maris aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'église en mourant pour elle. ouille, quel homme aime sa femme à ce point ? matchos..... je suis prédicatrice, il y a de plus en plus de femmes pasteurs - mais çà arrange bien certains hommes de dominer sur la femme. et si des femmes aime,nt à être dominées, c'est leur choix, pas le mien. d'accord avec Sliva Sliva....
  • Sliva Sliva Il y a 2 années, 1 mois

    Grand merci pour cette explication. Enfin chacun, qu'il soit femme ou homme retrouve sa place et sa dignité de chrétien. Car devant YHWH et Jésus nous sommes tous enfants de Dieu. Nous sommes tous appelés à être sauvés grâce au sacrifice du Christ..
  • francoisek Il y a 2 années, 1 mois

    Juges 4:4 dans l’ancien testament fait méditer un juge est une personne qui a l'autorité voici une définition: " Celui qui est investi officiellement de l'autorité de rendre la justice, un jugement, de dire le droit. Juge" pour c'est étonnant. Bonne méditation, je sais que le SEIGNEUR utilise qui il veux comme il veut. Personne ne peut enfermer Dieu dans une logique. C'est aussi important de contextualiser les Écritures pour une meilleur interprétation. je rends grâce à Dieu pour tous les hommes et les femmes à son service qui m'ont béni
  • eric.alvard Il y a 2 années, 1 mois

    Maintenant elle peux bouger dans l'église du nouveau testament mais pas avoir une position d'autorité sur l'homme, la parole de notre Seigneur est clair
  • eric.alvard Il y a 2 années, 1 mois

    La parole parle que la femme ne doit pas avoir d'autorité sur l'homme, prophétesse ce n'est pas avoir une autorité sur l'homme. Il ne faut pas tordre la parole de notre Seigneur.
  • Esther-Dolly GUIGNARD Il y a 2 années, 1 mois

    Merci, très bien expliqué.
  • rozange Il y a 2 années, 1 mois

    Yes