L’obligation missionnaire

Sommaire
L’obligation missionnaire

Bonjour Mon ami(e),

"Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création." (Marc 16.15)

L’ordre du Seigneur est clair ! Nous n’avons pas besoin d’entendre la voix d'un archange pour nous impliquer dans l'œuvre missionnaire. La voix de Jésus-Christ s’adresse encore à l’Église deux mille ans plus tard : "Allez !"

Aussi toute Église locale devrait être impliquée dans l'évangélisation du monde. Cependant, les besoins étant si grands et si nombreux, elle ne peut à elle seule tout faire, et être partout. Elle doit donc faire des choix, et cibler des priorités. Elle ne doit pas être guidée dans ses objectifs uniquement par de bonnes intentions ou par les émotions du moment, elle doit rechercher quelle est la volonté de Dieu en tenant compte que Dieu est logique et cohérent. 
Il convient par exemple de tenir compte :

. De la cohérence d’un plan d’ensemble, en évitant les doublons ou les oublis.
. Du degré d’urgence des besoins.                                                                  
. De connaître les partenaires qui seraient impliqués dans cette action. etc.

Avant d’initier une action missionnaire, on se renseigne sur ce qui existe, a existé, va exister, et au fur et à mesure de la collecte d’informations, on peut décider de la pertinence ou non d’une action. Si l'Église locale s'engage dans une implantation sans enquête préalable sur la population ciblée (histoire, culture, langue, croyances, besoins, réceptivité, etc.), elle fait preuve d’irresponsabilité, et elle risque de gaspiller beaucoup d'efforts, de finances et d’user les envoyés.

Même si la mission est dans le cœur de Dieu, il n’a pas l’intention de nous utiliser comme des robots ou des marionnettes qu’il programmerait quotidiennement. Il fait confiance à notre bon sens, à notre réflexion concertée et inspirée, pour nous laisser prendre nous-mêmes des décisions pertinentes, adaptées à la réalité des besoins, et respectueuses de Sa Parole.

Dieu ne nous dicte pas tout. Les disciples sont de véritables partenaires avec leur part de créativité.
Pour guider nos choix Dieu nous a donné :

. Sa Parole,
. Son Esprit demeurant en nous,
. Les exemples de ceux qui nous ont précédés,
. Une connaissance de l’humanité que d’autres n’ont jamais eue comme nous aujourd’hui : géographie, histoire, politique, etc.
Tous ces facteurs doivent nous aider à initier de bonnes actions missionnaires.

Si nous considérons la mission de Néhémie, son origine divine ne fait aucun doute. Pourtant, il n’a reçu aucune directive surnaturelle. Seule la Bible, Parole écrite de Dieu, ainsi que les informations recueillies auprès de voyageurs, et une sensibilité spirituelle, par rapport au sort des survivants de Jérusalem, ont motivé Néhémie pour sa mission.

Un conseil pour ce jour :
Si le Seigneur nous ordonne d’aller, il ne nous demande pas de le faire sans intelligence, réflexion et sagesse. Soyons sensibles aux besoins, regardons comment nous pouvons y répondre, et allons !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire