Dieu punit-il encore par la mort ?

Dieu punit-il encore par la mort ?

Ces questions nous hantent souvent : est-ce que Dieu, qui est la VIE, est aussi responsable de quand et comment notre vie se termine, en d'autres termes, de notre mort ? La mort prématurée serait-elle une sanction divine ?

Et qu'en est-il de la mort des innocents ?

Si nous cherchons la réponse dans la bible, nous réaliserons avec surprise qu'une de ses pages les plus sombres, d'un point de vue humain, se trouve, non pas dans l'Ancien Testament, mais dans le Nouveau.

Le massacre des bébés à Bethléem

Jésus, le Fils de Dieu, vient de naître dans une étable obscure. Des mages venus d'Orient, dirigés par une étoile, veulent lui rendre visite pour l'honorer. Ils ont la mauvaise idée de chercher des renseignements auprès du Roi Hérode. Après consultation des prêtres et des érudits, celui-ci les envoie à Bethléem, et leur fait promettre de repasser le voir en rentrant chez eux, pour leur parler de ce nouveau roi. (Matthieu 2.1-8) Mais il ne les revoit pas.

Le résultat ne se fait pas attendre. Hérode fait massacrer tous les bébés de zéro à deux ans, dans la région de Bethléem. La tradition a appelé cet épisode sanglant : « Le massacre des Saints Innocents ». (Matthieu 2.16)

Est-ce que ces bébés méritaient la mort ? Surement pas. Ils ne pouvaient donc pas être sous le coup d'une sanction divine. Pourtant Dieu n'a pas arrêté la main de leurs bourreaux. Pourquoi ? Pire, cet évènement avait même été annoncé par le prophète Jérémie (Matthieu 2.17-18). Nous ne comprenons pas ...

Mort de Jean le baptiste

Jean, ce nouvel Elie, comme l'avait annoncé les prophètes, et comme l'a confirmé Jésus, était consacré à Dieu dès sa naissance miraculeuse (Marc 9.13 ; Luc 1.7 et Luc 1.13-17). Peu de temps avant que Jésus ne se lance lui-même dans son ministère publique, Jean, alors âgé de trente ans, prêche un baptême de repentance et baptise à l'est du Jourdain. Il annonce la venue imminente du Messie attendu par les juifs (Marc 1.7-8). Il baptise Jésus qu'il appelait « L'Agneau de Dieu » (Jean 1.36 ; Matthieu 3.13-17). Cependant, comme il avait dit au au roi Hérode qu'il ne pouvait pas épouser la femme de son frère (Marc 6.18), celui-ci accède à la demande d'Hérodiade, via l'intermédiaire de sa fille, et fait décapiter Jean dans sa prison (Marc 6.27-28).

Qu'est-ce que Jean avait fait de mal, hormis prêcher et dire la vérité à Hérode ? On peut aussi poser la question dans l'autre sens : qu'est-ce que Jean avait fait de bien aux yeux de Dieu ? Il avait en fait pleinement accompli la mission que Dieu lui avait confiée, à savoir de préparer le chemin du Seigneur Jésus (Luc 7.27). Il ne pouvait donc pas être sous une sanction divine.

Et le roi Ezéchias, alors ?

Le roi Ezéchias, après une vie à honorer et servir le Dieu d'Israël, se voit mourir. Il supplie alors Dieu de lui accorder quelques années supplémentaires. (2 Rois 20.1-7) Nous prenons souvent cet exemple pour montrer la bonté de notre Créateur envers ses serviteurs.

Mais, la suite n'a rien d'honorable. Ezéchias ne se satisfait pas d'être guéri et demande un miracle cosmique (2 Rois 20.8-11). Il devient orgueilleux (2 Chroniques 32.25), et par suite d'un manque de sagesse, il donne quasiment le pays clés en mains au Roi de Babylone, en dévoilant tous les trésors d'Israël à ses envoyés (2 Rois 20.12-17). On peut alors se poser la question : Pourquoi Dieu a-t-il répondu favorablement à la prière d'Ezéchias ? Puisque, du fait de son omniscience, il savait ce qui allait se passer ensuite ?

Soyons honnêtes, nous ne comprenons pas toujours les choix de Dieu.

Ces exemples bibliques contradictoires nous amènent à la conclusion que nous ne comprenons pas toujours les décisions de Dieu, surtout quand elles nous paraissent profondément injustes, alors qu'un de ses noms est Adonaï Tsidkenu : L'Eternel notre justice. (Jérémie 33.16)

Si nous revenons au XXIè siècle, nous réalisons que nous sommes toujours aussi surpris, choqués, et même révoltés, quand des enfants sont maltraités, violés ou tués, ou quand l'un de nos proches meurt prématurément, par accident ou de maladie.

Nous retombons alors sur la même problématique. Nous aimerions au moins comprendre le pourquoi de toutes ces souffrances. Surtout si nous considérons que des « méchants » vivent heureux longtemps, comme si la faveur de Dieu était sur eux. (Psaume 73.12)

En clair, nous aimerions bien que Dieu nous explique pourquoi il agit comme il agit. Et donc nous sommes tentés, et quelquefois nous le faisons, de demander des comptes à Dieu.

Notre attitude humaine, surtout quand nous sommes en souffrance, dénote notre difficulté à croire et accepter que Dieu est Dieu, qu'il est notre souverain plein d'amour en toutes circonstances, qu’elles soient favorables à nos yeux humains, ou qu'elles soient malheureuses voire révoltantes.

C'est comme si nous faisions un procès à Dieu, et que nous le jugions coupable.

La mort physique est-elle un échec ?

Un chrétien qui s'est attaché au Seigneur Jésus, et qui croit dans la vie éternelle, ne peut pas juste considérer la mort physique comme une fin en soi. Et s'il est assuré que celui ou celle qu'il aimait, et qui l'a quitté, est auprès de Dieu et ne souffre plus, il peut même de réjouir de le revoir, quand son tour de rejoindre le Père sera venu. Cela n'empêche pas la souffrance de la place vide.

Cette courte étude biblique n'a rien de purement théorique pour moi. Car il y a quelques années, mon mari, atteint d'un cancer très rare et très grave, est décédé. Nous avions énormément prié pour lui et avec lui.

Pourquoi est-ce que Dieu l'a repris ? Je ne sais pas. A mes yeux et à ceux de nos enfants et petits-enfants, il n'avait pas encore fini son passage sur terre, et sa présence nous manque.

Continuer d'aimer et de faire confiance à Dieu

Mais j'ai décidé de ne pas lui intenter un procès et de continuer de croire en mon Dieu souverain et plein d'amour, même si je ne comprends pas toujours ses choix. Et je veux aujourd'hui vous encourager à faire de même.

Une dernière question, à prier et méditer

Croyez-vous que si nous comprenions tout de notre Dieu, il serait vraiment Dieu ?



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

53 commentaires
  • Midaely Il y a 10 mois, 4 semaines

    C'est pour toutes ses raisons que je cherche à connaître Dieu davantage. J'aimerais un jour savoir pourquoi mon bébé est mort subitement sans être malade.
  • augustin lopez Il y a 1 année, 5 mois

    Mais que je sache, dans le nouveau testament, Ananias et Saphira ont bien étés punis de mort à cause de leur mensonge et leur cupidité. Alors oui je pense que Dieu peut dans certains cas punir de mort. Cela ne signifie pas que toutes les morts prématurées sont forcément des punitions. Ça peut être des morts martyres ou autre. C'est vrai que l'on ne peut pas tout comprendre de notre Seigneur car ses voies ne sont pas nos voies ainsi que ses pensées ne sont pas les nôtres.
  • Joël Lorand Il y a 1 année, 10 mois

    Je trouve la question ambiguë avec le terme encore. Mais en accord avec les explications, et ma réponse est "Je ne sais pas". Dieu fait ce qu'il veut et nous ne sommes pas en mesure de le comprendre.
  • Frédéric Jerome Il y a 2 années

    A tout instant dieu peut redonner la vie à des personnes morte ou dans Le coma ! Et à tout moments il peut arrêter le cœur de l’homme le plus riche le plus puisants. Le diable a t’il le pouvoir de vie et de mort. Sur les hommes ? Non car ,il serai dieu ! la seul punition de mort c’est d’être tellement abjecte durant ça vie qu’au moment de ça mort dieu vous rejette , Jésus laisserais t’il un bouc entrer dans le royaume
  • Frédéric Jerome Il y a 2 années

    Rien de ce qui ce passe ici n’échappe à la volonté du très haut. Il ne serai pas dieu si non ! Petit paradoxe, tout le monde veux allé au ciel mais personne ne veut mourir. Lol certainement parce que les gents s’attende a ce que dieu les inonde de bien fait dans leur vie de chair ,, mais vous êtes des âmes pas de la matière, vous êtes le pilote de la voiture pas la voiture aussi complexe et sophistiquée quel puisse l’etre
  • Selumiere Il y a 2 années

    Oui mais la question taboue traite d'une mort en particulier, celle en tant que jugement divin. Et à cette question je réponds que oui, Dieu peut faire retomber un jugement de cette manière-là. Cependant, il ne fait pas toujours comme ça, pas toujours pour les mêmes raisons, mais on ne peut pas dire qu'il ne le fait jamais : on le voit dans les exemples des 2 prophètes dans 1 rois 13.26, Du bébé de David et Bath-Chéba dans 2 Samuel 12.14, des Galiléens dans luc 13.1-5, ou encore d'Ananias et Saphira dans actes 5. Dieu est le même hier aujourd'hui et éternellement, s'il le faisaient autrefois, il le fait encore aujourd'hui. Et oui Dieu punit, on le voit notamment dans tout le passage de Hébreux 12.5-14 dont voici un extrait : "supportez la correction, c'est comme des Fils que Dieu vous traite." Il ne faut pas se tromper sur l'amour de Dieu : Dieu ne supprime pas la punition sous prétexte d'amour, au contraire, ses jugements sont motivés par son amour, même quand il s'agit d'une mort. Et il ne faut pas oublier que nous méritons tous le châtiment éternel, Dieu a-t-il supprimé la correction par amour pour nous? Non! Il l'a fait retomber sur son Fils, et c'est justement là que son amour est grand! Donc oui Dieu punit, Dieu est juste juge et rend des jugements parfois aussi durs qu'une mort, mais il faut comprendre ce qu'est une punition selon Dieu, ce n'est pas une mauvaise chose et ce n'est jamais injuste, ses voies ne sont pas nos voies. Nous en tant que parents nous punissons nos enfants par amour pour eux afin qu'ils ne se perdent pas, à combien plus forte raison les jugements de Dieu sont bons et justes même si ça semble dur! (Bon évidemment nous on ne tue pas nos enfants puisque c'est Dieu qui a droit de vie et de mort sur nous d'ailleurs quand Dieu "tue", en fait il nous retire, il réclame notre âme) Maintenant, ça ne veut pas dire que dès qu' un chrétien meurt, c'est un jugement de Dieu. Et ça ne veut pas dire non plus qu'il faut avoir peur non Plus, la mort n'est pas la fin (en tout cas pour tous ceux qui ont reçu le Seigneur), mais il faut être sérieux, la sainte crainte de l'éternel n'est pas une option, et ça les chrétiens du temps d'Ananias et Saphira l'ont bien compris...
  • Mebougben Il y a 2 années

    Dieu est souverain et très bon! Évidemment lorsque sue cette souveraineté s'applique à notre propre vie,nous semblons ne rien y comprendre . Parfois la pilule est difficile à avaler mais nous nous devons de nous plier. Demandons alors seulement les forces pour continuer à avancer,car Dieu connaît tout et a toujours le meilleur pour nous. Shaloooom! Shaloooom!
  • Olivier Il y a 2 années

    D'abord quel sens donner au terme " punition de Dieu" ? S'il faut l'entendre dans le sens de «parce que tu as posé tel acte, tu mérite que je t'envois la mort», alors je dirai : détrompons-nous, Dieu ne punit personne. Mais si nous le comprenons dans le sens d'un principe naturel voulu par Dieu pour la cause de la vie, alors oui, Dieu punit encore par la mort. En ce sens là, Dieu nous a toujours prévenu de cette mesure : «j'ai accordé le plein droit au destructeur de jouer son rôle tant que l'Homme se permet de se détourner de moi». Toute fois, il faut prendre cette position au second degré. Dans la phase où nous nous trouvons, la mort n'est une punition de Dieu qu'en parties. Car la Bible précise qu'elle est le dernier ennemi de l'Homme que la Parole de Dieu (Jésus-Christ) vaincra. Bien sûr elle ne le fera pas sans nous. De la même manière que nous avons écouté le diable et vivons dans la zone d'insécurité, de même il va falloir choisir de retourner en écoutant la parole. Et je pense cette victoire ne signifie pas que la mort sera détruite, mais que personne ne s'exposera encore à elle faire de connaissance de ce qui compte vraiment. La mort demeure une menace utile pour nous inciter à travailler pour notre sanctification en vue de toujours nous presenter devant Dieu et recevoir instructions. Souvenons-nous que nous avons une inclination à refuser la tutelle de notre créateur. Et une fois que l'Homme a acquis la faculté de faire la part entre le mal et le bien en cédant à cette inclination, Dieu a déplacé sa fontière en nous laissant dans le néant. Comme l'Homme a décidé de n'en faire qu'à sa tête, eh bien, qu'il crée sa propre vie! Nous sommes alors incapables de nous renouveler par nous-même dans le néant. Et pour survivre plus longtemps à l'épuisement progressif et irreversible, nous sommes devenus des parasites qui sucent les vitalités des autres, et mêmes des êtres cruels qui n'hésitent pas à supprimer ceux qui se mettent en travers de ce parasitisme. Toutes les iniquités que nous connaissons sont motivées par ces deux choses. Et les enfants de Dieu sont comme des brebis au milieu des loups dans tout ça. Car en general la couche vulnerable devient la proie de quelques bourreaux qui ont réussi à lui ravir le droit de paraitre supérieurs et face auxquels elle est devenue impuissante. Le massacre des enfants par Herode rentre aussi dans le même régistre. La mort du chrétien n'est donc pas une punition de Dieu. Nous subissons simplement les péchés du monde. En attendant la nouvelle Jérusalem sans tache, nous sommes encore dans un corps puni de mort. Nous allons donc devoir nous en débarrasser d'une manière ou une autre pour pouvoir revêtir le corps incorruptible le moment venu; Dieu le veut ainsi et c'est juste. Je voudrais finir par ceci: ma chère Elisabeth, Jérémie n'a pas annoncé ce massacre. Dans Jérémie 31, il est question de l'annonce de la délivrance D'Israël. En effet Dieu faisait dire à Rachel rendue inconsolable par le depart des ses fils en captivité d'arrêter de pleurer parce qu'Il les ramenerait. Donc ce qui est accompli, c'est plutôt le début de la véritable délivrance dont celle-là n'était que l'ombre.
  • sansmot Il y a 2 années

    Cette question est un sujet de méditation pour tout chrétien.La mort selon la bible est une initiative de Dieu pour toute l'humanité depuis la désobéissance d'Eve et Adam conquis par elle.Nous sommes tous tombés avec toute la création dans une dimension issue du péché, planification de Satan.La vie éternelle à été perdue et il a fallu Jésus le Fils de Dieu pour rétablir la vie éternelle dans une autre dimension ,la même qu'au début de la Création,la dimension divine.
    • sansmot Il y a 2 années

      La mort est donc pour tout humain la conséquence du péché.Nous sommes tous imparfaits ( péchés).Le cancer est une parmi les plaies annoncées dans l'Apocalypse, qui appellent les humains à la repentance et celle- ci lorsqu' elle est complètement sincère appelle au baptême en Jésus, puis au baptême de l'Esprit où toute la compréhension du plan de Dieu personnel pour chaque baptisé devient claire .Ce n' est pas de moi mais de l' évangile pur de Jésus.La guérison de l' âme est cruciale pour chaque enfant de Dieu, celle du corps ne saurait exister sans elle.Notre Père céleste est à l' écoute de la prière adressée humblement au nom de son Fils, Qui Lui ,est parfait et sans péché.C' est ainsi que je vis en Lui me purifiant de toute autre enseignement.
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 2 années

    Le salaire du péché c'est la mort, alors Dieu punit-il ? Non, mais chaque ouvrier recevra un salaire et , le salaire de la grâce, c'est la vie, le salaire du péché c'est la mort, et chacun recevra selon ce qui lui est dû et surtout ne rentrons pas dans des explications à rallonge, la Parole de Dieu est simple ne la compliquons pas, car dans bien des cas La Parole de Dieu dit : Soyez simples comme des enfants, mais beaucoup de gens disent : soyons compliqués comme des adultes, la simplicité aujourd'hui fait peur à beaucoup de gens, combien de fois j'entend dire autour de moi, Mais ça ça ne peut pas ce faire, parce que c'est trop simple.
  • Jean-François Il y a 2 années

    Croyez...en toutes circonstances Dieu reste Dieu...mais si nous arrivions à connaître tout de lui, nous risquerions de nous faire son égal, et de nous prendre pour lui...c'est le drame originel qui a tenté l'homme et auquel il a cédé....Genèse 3.5
  • babpg2007 Il y a 2 années

    Parfois, oui!
  • JAGMART Il y a 2 années

    Dans le Psaume 139, il est écrit : " Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, avant qu'aucun d'eux existât". Il n'y a donc pas de question à se poser sur le début ou la fin de notre vie, mais plutôt sur les circonstances. Dieu est Dieu, même si la douleur du survivant est incommensurable. L'Abbé pierre déclarait :"Ce n'est point Dieu qui a abandonné le Monde dans ses malheurs...mais c'est le Monde qui a abandonné Dieu dans sa rebellion"...
  • Zeg26 Il y a 2 années

    Emmanuel de Bissau Que nous le voulions ou pas,Dieu est Dieu,ce que je demande à tous,c'est de vivre sur cette terre dans la crainte de son Nom ,la foi et la sanctification savoir où tu veux aller.(point)
  • francisakaffou Il y a 2 années

    je vous salue dans le nom de notre jesus christ . j' attire l'attention de tout un chaque , on est tous en christ et on partage le meme corps de christ . que chacun de nous flèchir genous qu' il prit car le Dieu que nous servons parle jusqu'aujourd'hui .je vous laisse ce verset de genèse 6 : 1 -6 car on ne peut pas comprendre tous de notre createur .
  • davhod777 Il y a 2 années

    Dans le livre des Actes, nous voyons bien Dieu punir de mort Ananias et sa femme Saphira de mort (Actes5.1-10). Paul avait dit aux Corinthiens que le décès de certains parmi eux est la conséquence de leur conduite irrespectueuse envers Dieu. Donc est-ce que Dieu peut encore punir de mort? Oui puisqu'Il est le Juge suprême. Est-ce qu'Il le fait encore? Nous ne pouvons le dire car nous ne savons rien de la vie des gens qui meurent. *** Dans l'introduction du thème, il est dit "Dieu qui est la vie, peut-Il donner la mort?" Pourquoi faire cette relation? Nous savons par Genèse que la mort (physique puis éternelle) est entrée dans le monde suite au choix d'Adam de désobéir à Dieu. Et nous savons que depuis lors la mort physique fait partie de la vie de l'Homme. Par conséquent le chrétien ne devrait pas être surpris par la mort: il sait pourquoi la mort existe; il sait que ce n'est pas le choix de Dieu mais de l'Homme; bien plus, il sait que Dieu a prévue en Jésus-Christ une solution au problème de la mort. **** A mon avis, nous avons ces questionnements en milieu chrétien, parce que avant notre conversion, nous avons été formatés par la vision que la société a de la vie, de la mort; et quand nous venons à Christ nous avons du mal à renouveler totalement notre entendement selon la Parole. Notons que ce genre de questionnement n'existe pas dans les milieux où la mort est perçue autrement. Dans les milieux occidentaux, il y a des courants de pensées qui parlent de justice, de dignité face à la mort: ainsi on trouve injuste qu'un enfant meure, on dit qu'il devrait y avoir une "dignité" dans la façon de mourir... Et les chrétiens se trouvant dans cette ambiance philosophique, en viennent naturellement à se poser les mêmes questions. **** Selon la Bible, en tant que enfant de Dieu, je suis immortel: mon corps physique mourra un jour, mais moi-même je suis immortel et un jour viendra où je revêtirai un autre corps. Je ne vois donc pas la mort comme quelque chose de terrifiant. Paul aspirait à partir rejoindre son Seigneur. La mort n'est donc que le passage d'ici à là-bas, et la façon de mourir (accident, maladie, assassinat, paisiblement dans le lit...) n'est que le véhicule que Père a prévu pour me faire faire le voyage. **** Le cas des accidents d'avions, de meurtres, assassinats... Quelle est la responsabilité de Dieu? Pourquoi permet il cela? Mais ce pourrait-il que ce soit simplement que certains récoltent ce qu'ils ont semé? Ou que l'heure a juste sonné pour eux de quitter cette vie? Est-ce que quelqu'un peut mourir "prématurément"? Comment savons-nous que c'est "prématurément"? Est-ce que nous n'accelerons pas le processus par des conduites dangereuses, par tous les produits chimiques que nous respirons, mangeons et passons sir notre corps? *** Il y a plein de questions. Mais pourquoi se poser des questions pour lesquelles il n'y a pas de réponses ici-bas? Ne serait-ce pas une ruse de satan pour finalement et comme toujours, nous détourner du Seigneur, pour nous amener à douter de son amour? **** Un proche qui meure, oui cela fera mal à cause du vide que son départ laisse. Des enfants qui meurent, oui cela choque. Mais si je suis imprégné de la conception biblique de la mort, mon attitude face à cette mort devrait être différente de celle de ceux qui n'ont pas cet éclairage sur l'après-mort: a/ Si cette personne était convertie, alors je devrais me réjouir de ce qu'elle a quitté enfin ce monde de souffrance pour le vrai repos, la santé, la paix et la joie éternelles. A la limite regretter son départ serait de l'égoïsme b/ Si cette personne n'est pas convertie, alors je devrais être très triste non pas parce qu'elle me manque, mais parce que sa destination est la pire qui soit! Mais ici encore nous sommes égoïste car nous sommes plus préoccupés par le vide laissé que par le sort réel de cette personne. Et avez-vous remarqué que notre pensée fait un blackout sur cet aspect de la chose? Nous refusons de nous poser la question: Où cette personne est-elle maintenant? Peut-être parce que cela suscitera une autre question encore plis embarrassante: Qu'est ce que je fais pour prévenir les gens, pour gagner des âmes?
    • davhod777 Il y a 2 années

      Bonjour. Je tout à fait d'accord avec vous: Ça ne marche pas. Mais pourquoi? Toutes les interventions y compris celle de notre soeur Dugas, ont porté sur la mort et les questionnements qu'elle suscite. Et j'en ai ajouté d'autres mais orientés dans un autre sens: Comment voyons-nous la mort à la lumière de la Bible? **** On dit, avec justesse "Ce n'est pas tant ce qui nous arrive qui nous fait mal, mais plutôt la façon dont nous prenons ce qui nous arrive". Avons-nous déjà appliqué cela à la mort? **** Vous avez dit à juste titre qu'on ne se prépare pas à la mort. C'est vrai et c'est dommage. Je fais le constat que après notre conversion, nous ne renouvelons pas notre entendement (Romais12.2) en ce qui concerne la mort. On a peur d'y penser comme si c'était l'attirer. **** Il est vrai que personne ne peut décider à l'avance de ce que seront ses émotions dans une situation donnée, et en particulier face au décès d'un proche. Mais on devrait pouvoir décider de ce que serait notre attitude et notre conduite; que ceux qui le font soient rares, ne signifie pas que c'est la bonne façon d'agir. C'est comme les militaires: aucun d'eux ne peut s'empêcher de ressentir la peur face à une attaque, mais ils ont appris à gérer cela afin de pouvoir faire ce qui doit être fait, en dépit de la peur ressentie. **** Je crois que nous chrétiens devrions prendre le temps de réfléchir et repenser "la mort", en fonction de ce que la Bible en dit. **** Nous ne le faisons pas, c'est vrai. Mais ne sommes-nous pas ici pour parler justement d'une question tabou? La mort est une question tabou, même en milieu chrétien. **** Tous nous aspirons à un monde meilleur, à vivre dans de meilleures conditions. Les gens sont prêts à affronter les périls de la mer, parce qu'ils sont convaincus que ce mieux-être se trouve en Europe. Des gens qui ne sont pas dans la misère dans leurs pays, essayent pourtant la loterie-visa (Green Card) américaine pour la même raison; tous le font parce que à un moment, ils ont renouvelé leurs entendements pour se convaincre que le bonheur est en Europe ou aux États-Unis. Nous nous savons que le parfait bonheur est au Ciel, n'est ce pas? Pourquoi alors n'aspirons-nous pas à "mourir"? Serait-ce parce que nous ne nous affectionnons pas réellement aux choses qui sont au Ciel, là où notre vie est cachée en Christ (Colossiens3.1-3)? ** Imaginons un candidat à la Green Card qui remercierait le Seigneur de n'avoir pas été retenu! Ou quelqu'un ayant postulé à un emploi 10000 fois mieux rémunéré, avec toutes sortes d'avantages en nature, qui jubilerait de n'avoir pas été embauché!! On ne prendrait pour un fou, n'est ce pas? N'est ce pas pourtant ce que nous faisons chaque matin quand nous remercions le Seigneur d'être encore parmi les vivants (en particulier ceux qui n'ont personne à charge)? **** Il y avait un couple qui priait pour la guérison de leur petit enfant malade, "mais" le petit mourut. A l'enterrement, le pasteur remercia le Seigneur d'avoir exaucé les prières des parents et de toute l'église. Pendant longtemps, les parents lui en voulurent, l'accusant de ne pas compatir à leurs souffrances. Mais, un jour ils se rendirent compte que c'est le pasteur qui avait raison: Le Seigneur avait exaucé leurs prières, car leur enfant avait été guéri et bien plus, il ne serait jamais plus malade, ni ne souffrirait plus jamais (n'est ce pas ce que tous les parents désirent pour leurs enfants?). [ce pasteur c'est David Wilkerson, de La croix et le poignard]. *** Ce n'est pas une question de maturité spirituelle, mais plutôt de renouvellement de l'entendement afin de discerner la volonté bonne et parfaite du Seigneur **** Jésus ne pouvait pas avoir pleuré sur Lazare, puisqu'il savait que Lazare n'était pas mort mais dormait! Il a pleuré pour une autre raison
  • yvonnedusud Il y a 2 années

    amen chèreMme Dugas!soyez bénie pour votre commentaire!je partage 100 pour 100 votre avis..et Dieu EST DIEU oui!!nous non!
  • sophianta Il y a 2 années

    Si nous croyons que Dieu est omniscient et juste, nous devons demander à son Esprit Saint, la sagesse d'accepter ses décisons même si nous ne les comprenons pas. Dieu fait toutes choses bien. Quant à la mort physique, nous devons y être préparés car Dieu seul sait quand et comment elle viendra pour chacun de nous. La pensée de Dieu n'est celle de l'homme et il n'a aucun compte à nous rendre. Travaillons pour l'acceptation de sa volonté lorsqu'il intervient dans nos vies.
  • Sam85 Il y a 2 années

    C'est vrai que nos pensées ne sont pas ces pensées. Dieu est souverain et plein d'amour mais je pense que les circonstances peuvent être changées par les hommes. Nous sommes libres et même si Dieu c'est tout à l'avance, Il savait bien que Adam et Eve allaient péché ; enfin pas sur qu'Il le savait..! C'est comme satan quand Dieu l'avait créé plus grand et plus beau chérubin son coeur s'est enorgueilli et à cause de cela " Il n'existera plus jamais ! " Ezéchiel 28.11-19 alors pourquoi l'a-t-il créé s'Il savait à l'avance... Oui je crois que nos choix peuvent changer le cours des événements et le péché engendre la mort. Voyez aussi Jérémie 31.29... Soyez tous bénis en Jésus-Christ !
  • nina97490 Il y a 2 années

    Dieu ne punit pas sans prévenir. Chacun de nous reçoit le signe de Dieu. Amen
  • Nadine Il y a 2 années

    Cette question préoccupe chaque être vivant et encore plus les enfants de Dieu. C est comme un puits sans fin, cette question. Il faut être convaincu que notre Père Eternel permet ces mystères avec nos questions humaines !!! Mais sachons que par la foi et notre conviction spirituelle, Dieu est Dieu, qu il est le Maître du monde et qu un jour, enfin enfants de Dieu nous aurons une réponse qui actuellement dépasse notre entendement. Rien ne sert à se torturer l Esprit. C est sûr qu un être cher parti, encore plus pour un enfant laisse un vide profond animé de tristesse et de souffrance. Alors le « mais pourquoi ? » on n a pas la réponse et recherchons la paix de Dieu, la Vraie, celle là , dans le nom puissant de Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur. !!! Amen.
  • Normand.Thouin Il y a 2 années

    "Ses voies sont au-dessus de nos voies et ses pensées sont au-dessus de nos pensées " En 1996 un cancer rare et violent a emporté un frère dans la foi qui était à peine au début de la cinquantaine et ce quelques mois après que son épouse eu accouché de leur premier enfant. Pourquoi Dieu a t- il permis cela? Vingt deux ans plus tard je n'ai toujours pas de réponse et je sais que j'en aurai probablement jamais. Mais qui suis-je pour "interroger " Dieu? Dieu a donné et Dieu a repris! Beni soit Dieu le père de notre Seigneur Jésus-Christ
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 2 années

    il est vrai que Dieu est saint, et il punira par la mort tous ceux qui n'ont pas accepté Jésus comme leur Sauveur , la déduction de Romains 8 / 14 est que si je ne me laisse pas conduire par l'Esprit de Dieu suis-je vraiment Fils de Dieu ?
  • Mikaéla Riauté Il y a 2 années

    Bien que l'écriture enseigne à pardonner les croyants, l'heure vient et elle est venue comme l'indique les psaumes imprécatoires ( psaume 35) où l'auteur prie pour que Dieu exerce son jugement sur les ennemis de son Peuple, et qu'il abatte les méchants! nous devons prier afin que le mal cesse et que justice soit faite pour les innocents,Nous devons sérieusement nous préoccuper de la cause des personnes victimes de cruauté,de l'oppression et du mal !il s'agit de prières en vue de la délivrance de l'injustice et du crime et les croyants ont le droit de prier pour que Dieu les protège des personnes méchantes-il s'agit d'appels pour que Dieu exerce sa justice et sanctionne les méchants de façon proportionnée à leur crime.S'il n'y a pas de rétribution équitable de la part de Dieu ou des gouvernements humains, alors la violence et le chaos régneront dans la société.Notons bien que le psalmiste ne se venge pas de ses propres mains mais qu'il s'en remet à Dieu. LES psaumes imprécatoires soulignent cette vérité = lorsque le péché des méchants atteint son paroxysme, L'Eternel ne manque pas d'intervenir , de juger et de détruire. Souvenons nous que ces prières sont inspirées par le SAINT ESRIT et ne constituent pas uniquement l'expression des désirs humains ! le but final est de pouvoir assister à la fin de l'injustice et de la cruauté et la défaite de satan, au retour à la piété et la justice, et à l'établissement du Royaume de Dieu ( Christ lui-même déclare que le vrai croyant peut prier afin que les justes soient défendus ( la prière de la veuve (Lu.18/3) est suivie par la réponse de Jésus qui donne l'assurance que Dieu fera justice à ses élus, qui cirent à lui jour et nuit (Luc 18/7)
  • Rene Pastant Il y a 2 années

    Merci pour cette courte étude biblique mais si riche d'enseignements... C'es vrai que je ne comprends pas tout des cironstances par lesquels des serviteurs ou serrvantes de Dieu sont passées ni pourquoi, dernièrement, je me suis retrouvé " embarqué" dans une tourmente dans laquelle j'estimais ne pas avoir à être impliqué et de crier à Dieu : "O Dieu, ne t'inquiètes-tu pas de ce que nous périssons dans cette situation! " Je lui ai dit : " Seigneur, que fallait-il faire ? " Il m'a donné la réponse. Comme Job, surpris par ce qui lui arrivait, je reconnais que Dieu peut tout....J'ai souvent appris à discerner : "Bienveillance de Dieu et responsabilité des hommes! " Je ne réponds pas vraiment à la question posée mais ce que dit Elisabeth en conclusion est intéressante : "Croyons-nous que si nous comprenions tout de Dieu, il serait vraiment Dieu !" Si Dieu est bon, pourquoi la souffrance ? O Dieu, dans les circonstances pénibles de ma vie, j'ai appris à te faire confiance ! Mais Oh, que c'est dur !!!
    • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 2 années

      Merci René pour votre commentaire. Hé oui, c'est dur, mais c'est incroyablement plus dur pour ceux qui ne connaissent pas Dieu ou qui le rejettent. Soyez béni et réconforté par notre Dieu.
    • davhod777 Il y a 2 années

      Oui c'est vraiment dur à vivre! Et il m'est arrivé de me demander "pourquoi faut-il que ce soit par la souffrance que nous apprenions?". Mais de nombreuses souffrances ne sont aussi que les conséquences de nos choix faits sans avoir consulté le Seigneur. Merci
  • jfalaise41 Il y a 2 années

    Romains 11 33 O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! 34 Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller?…A Lui la gloire dans tous les siècles ! Amen !
  • pierre6 Il y a 2 années

    Dieu n'es pas un Dieu des morts IL est un Dieu des vivants ; c'est le péché qui tue spirituellement et physiquement Dieu n'a jamais dit de tuer pour aller au paradis ; Dieu est la Vie Amen .Merci d'exister!!!!
  • croixdeviebleue Il y a 2 années

    A mon sens Dieu permet la mort pour des personnes(vivant constamment dans le péché) qui ne le reconnaissent pas , ainsi que notre Seigneur Jésus comme étant notre sauveur mort pour nous sur la croix. Mais Dieu permet aussi la mort à des personnes chrétiennes , car c'est à mon sens ; la délivrance des épreuves sur terre. Quand aux innocents(bébés et enfants et autres adultes sans connaissance de Dieu, je ne sais pas...
  • erialc Il y a 2 années

    la mort vient du péché DIEU est la vérité et la vie c'est pour cela qu'il a envoyé son fils merci seigneur
  • mestas.frank Il y a 2 années

    Dieu est saint, bon et souverain. Il est celui qui est. C'est une grâce infinie de sa part que de le connaître. Je ne comprends pas tout, mais ma confiance est en lui.
  • marie (ex sauterelle!) Il y a 2 années

    tres bonne question ,si nous comprenions tout de notre Dieu ,serait-il vraiment Dieu? ce texte va m'aider ,merci
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 2 années

    Cette question est vaste et éternelle, et nous y réagissons en humain sensible que nous sommes... c’est tellement difficile d’accepter notre impuissance face à la mort... nous aimerions être « maître «  de notre vie et de notre mort. Et se plier devant ce que nous considérons comme injuste, est l’ultime effort à faire pour reconnaître la toute puissance de Dieu, Nous lui appartenons corps et âme, et accepter de ne pas comprendre Ses décisions est le plus difficile travail à faire en nous. Mais si nous regardons toutes les merveilles de Sa création, tous les miracles qu’il accomplit tous les jours de notre vie, il sera plus facile d’accepter ce que nous ne comprenons pas.
  • KINAI Il y a 2 années

    Non, je ne crois pas et je ne suis pas cabable de toute sa serenite. Gloire a son nom, Aleluia.
  • d09e4899-e748-4ade-8e3b-6454f1ada9e4 Il y a 2 années

    Notre foi est mise à rude épreuve avec toutes ces interrogations ....
  • corinne Il y a 2 années

    c'est une question très difficile et tellement interpellant ce choix de vie et de mort ! je prie pour mieux comprendre .........
  • IdaLarissaNguimbi Il y a 2 années

    Ce message vient à vient car je viens juste de perdre ma cuisine de 8 mois. J'ai prie et j'ai eu une vision ou le bébé étais dans mes bras et je le remettais au Seigneur. Mais dans la journée on a dit que l'enfant étais morte. J'ai pas compris pour quoi, là je comprends maintenant. Dieu est souverain et tous ce qu'il fait est bon. Gloire à son nom
  • MINBEU Il y a 2 années

    A Dieu soit la gloire
  • Carline Il y a 2 années

    Quel beau témoignage Merci. Et oui, Dieu est fidèle, en tous temps.
  • ELIO Il y a 2 années

    Ce questionnement m’a aussi interpellé depuis longtemps et a donc fait l’objet de mes investigations au sein de ce que nous connaissons de la Parole du Seigneur –laquelle a été pour notre instruction –pour aboutir à la réflexion que notre Dieu n’est pas un dieu de mort, car il est la vie, et cela dans toute la force que l’on peut donner à ce terme, l’ayant prouvé en nous donnant la vie afin de partager son existence, et surtout en offrant son fils unique, Jésus, comme rançon. Cette rançon que réclamait le tentateur, car l’homme, de surcroït image de Dieu, n’était plus digne de la vie éternelle, ayant désobéi, péché. Une vie qui n’est pas éternelle conduit forcément à ne plus être, c’est ce qui est appelé « la mort ». Le serpent ancien mettait ainsi Dieu face à sa justice (Genèse 2 :16). Dieu reste "l’Eternel", la vie, mais le tentateur ouvrait la porte du séjour des morts, ce dont il se nourrit. Mais nous savons que la mort et le séjour des morts ne seront plus (Apocalypse 20 :14 ; 21 :4). Le constat est clair : Dieu n’aime pas la mort. Mais s’il demeure Dieu de justice jusqu’au bout, sa sagesse a trouvé la parade par l’amour victorieux du Seigneur. Et justice pour justice, le serpent ancien est chassé de devant la face de Dieu (Ap 12 :7-12) pour le malheur des habitants de la terre jusqu’à ce que révèle Apocalypse 21 :1. Il est donc donné de comprendre le pourquoi de tous ces maux qui jalonnent notre vie, sachant aussi que Dieu a tous pouvoirs pour gérer ses plans, qu’il donne ainsi du temps aux méchants pour se repentir et venir vers Jésus. Aussi, ne doit-on pas voir dans tout ce que l’on pense classer dans des contradictions, comme la mort des innocents, des fins prématurées en l’occurrence, des vies abrégées, et toutes sortes de souffrances, comme découlant de sa volonté car la vie a un prix devant sa face, et cela il l’a bien prouvé. Pour conclure, il est certain que nous ne pouvons pas tout comprendre des plans de notre Père, car ils concernent autant l’individu que l’humanité entière, et autant l’univers que son au-delà, car nous sommes des enfants en attendant d’être grands en sa présence. Mais quoi qu’il advienne, c’est l’assurance en Christ de cette vie éternelle retrouvée qui nous attend. Bonne recherche dans le Seigneur.
  • martine Il y a 2 années

    Merci Seigneur car tes voies sont impénétrables, j'ai perdu mon papa à l'âge de 7 ans, et 7 années plus tard , quand j'ai eu 14 ans c est ma maman qui est décédée, subitement, Je n' ai pas compris, pourquoi ? Ma mère était chrétienne , ne manquait pas une seule réunion ,faisait du bie n autour d' elle etc... Mais Dieu a pris soin de l orpheline que j'étais,il m a entouré de sa grâce,de sa protection, de sa bonté, de son amour.J' ai reçu plus d' amour de sa part, que mes deux parents auraient pu me donner!! Il a permis à ce que j'ai une belle famille, un gentil mari, deux filles affectueuses et aimantes. , Dieu est amour et personne au monde ne peut le juger pour ses décisions, on ne comprend pas mais l' on doit accepter. Il a fait des miracles dans ma vie, meme au niveau de ma santé,et depuis peu il a permis à ma fille de 40 ans d'être mère , d'une petite fille Victoria! je priais en secret dans mon coeur pour que cela arrive, et Dieu m' a exaucé. Et comme Dieu donne toujours au delà de nos espérances , elle attend un deuxième bébé à 41 ans. J' ai traversé des tempêtes, durant ma vie, mais Dieu ne m' a jamais abandonné Il est sur et fidéle, faisons lui confiance!! Que le nom de Jésus soit loué sur toute la terre.
    • davhod777 Il y a 2 années

      Magnifique témoignage. Cela me,rappelle le Ps37 quand David dit "J'ai été jeune, j'ai vieilli; je n'ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain".
    • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 2 années

      Wow ! Quel beau témoignage Merci pour le partage. Et oui, Dieu est fidèle, en tous temps ! Je me réjouis avec vous de l'arrivée de ce nouveau bébé. Je prie que tout se passe pour le mieux pour lui et pour sa maman. Restez bénis !
  • CatherineB94 Il y a 2 années

    Merci, Elisabeth, pour ce témoignage de dépendance et de confiance en Dieu même dans l'épreuve et l'incompréhension. Comme David, nous pouvons crier à lui : "Dieu, as-tu oublié d'user de grâce ?" (Ps 77;9) mais comme David ajouter, "tes voies sont dans les grandes eaux... tes chemins dans la mer profonde" (Ps 77;19). Oui, les pensées de Dieu nous échappent, il faut comme David (Ps 77; 10-20) ou comme Job (42;2-3) nous souvenir de la grandeur de Dieu et pour nous qui sommes chrétiens, de sa grâce à travers le don de Jésus. Alors nos esprits s'inclinent et nous chaussons les bonnes lunettes, qui nous permettent de voir, malgré tout et quoique traversant l'épreuve, les bienfaits de Dieu... Il faut s'accrocher à ses promesses : "Dieu est avec ceux qui ont le coeur brisé et l'esprit abattu" (Ps 34;18). Ô Dieu, je te prie pour ceux qui souffrent injustement, qui traversent un deuil cruel, des maladies du corps ou de l'âme, pour les personnes seules, pour les handicapées, pour les persécutés et pour tous ceux qui souffrent et crient à toi. Réponds à leurs prières, je t'en prie, au nom de Jésus qui peut guérir, consoler, renouveler et fortifier ! Amen.
  • Carole Il y a 2 années

    Merci Elisabeth pour votre témoignage. J'ai perdu mon père enfant et pourtant ma mère était une chrétienne fervente qui a prié pour lui . Maladie également. Avec le recul nécessaire je peux dire aujourd'hui devant Dieu et les hommes que Dieu s'est toujours conduit à mon égard comme un véritable père. Je n'ai JAMAIS manqué de rien . Bien sûr mon papa terrestre n'était plus là mais je n'ai pas manqué d'affection , ni de bénédictions matérielles. Maman ne s'est Jamais rebeller contre Dieu . Elle a continué à le prier , à aller à l'église et à témoigner de sa grâce divine. Dieu mon père céleste à toujours été fidèle pour moi , maman et mes soeurs . Oui Dieu sait ce qu'il fait et même s'il reprend , il donne en retour largement plus que ce que l'on peut imaginer . Il voit les coeurs et il benit . Il m'a protégée et grandement bénie enfant et adulte il continue . Il m'a donné un époux formidable et deux beaux enfants. Oui Dieu donne en abondance mais n'oublions JAMAIS qu'il regarde aussi notre coeur et notre comportement à son égard. Dieu est Dieu et sa justice est parfaite .
    • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 2 années

      Amen ! Merci beaucoup Carole de nous avoir partagé votre beau témoignage. Oui notre Dieu nous aime et est toujours à nos côtés, en toutes circonstances. Soyez bénie ainsi que toute votre famille
  • SISSIVER Il y a 2 années

    Amen c'est un peu la meme question sur l'epreuve celle ci n'est pas forcément due au peche Merci beaucoup il Est Adonaï ire