Le discours de la pentecôte

Le discours de la pentecôte

Actes 2:14-41

Cinquante jours se sont écoulés depuis que Jésus est mort sur la croix. Aujourd'hui, la promesse de Dieu transmise par Joël vient de se réaliser, accompagnée d'un vent violent et de langues de feu. Tous les disciples rassemblés attendent, à Jérusalem, le Saint Esprit, conformément à l'ordre que Jésus leur a laissé avant son départ vers le Père. Cette première pentecôte transforme les disciples apeurés en témoins courageux (Actes 1:8). C'est bien sûr l'apôtre Pierre, encore une fois revêtu de l'habit de chef de file, qui prononce avec force son premier discours « oint », qui va entraîner la naissance de la première église chrétienne : l'église de Jérusalem.

Premièrement, ce message replace d'abord l’événement qui a attiré la foule, dans le contexte de la vie religieuse de tous ces juifs, puis proclame simplement les faits qui se sont déroulés sur le mont calvaire ainsi que leurs conséquences.

Ensuite, le message de Pierre est un message direct qui ne s'encombre pas de formules diplomatiques : « Vous l'avez tué » (Actes 2:23), ou encore : « Dieu l'a ressuscité » (Actes 2:24 et 2:32). Et il fait mouche. Bien qu'ils aient été accusés d'avoir tué le Messie, ces hommes ont le cœur vivement touché par ce discours sans détour. Beaucoup auraient pu le remercier pour ces informations transmises. Certains peut-être auraient pu exprimer des regrets pour l'erreur judiciaire dont le Christ avait été l'objet. Tous auraient pu retourner chez eux avec des sentiments divers et continuer leur vie comme avant. Mais non. Tous ont compris que les événements survenus à Jérusalem devaient entraîner une réaction de leur part. C'est la raison pour laquelle ils demandèrent tous : « Que devons-nous faire ? » (Actes 2:37). Pour les hommes du 21ème siècle, la situation est la même. Notre rôle est de leur annoncer le salut en Jésus, mais aussi de les conduire à réagir devant l'amour de Dieu pour eux.

Troisièmement, comme Pierre, nous devons inciter nos auditeurs à se repentir et à se faire baptiser. (Actes 2:38).
Se repentir est la première démarche indispensable. Se repentir c'est d'abord reconnaître notre état de pécheur, puis demander pardon pour nos péchés, et enfin changer d'attitude en décidant d'abandonner nos mauvaises habitudes. Cette action très concrète fait de nous des enfants de Dieu.
Bien loin d'être limitée au livre des Actes des apôtres, la repentance est une nécessité pour tous les hommes à travers tous les âges (Actes 17:30), jusqu'à la fin. Dans le livre de l'Apocalypse, l'Ange de Dieu qui parle aux églises leur recommande la repentance (à Pergame et Laodicée par exemple). Jésus lui-même, choisira de descendre dans les eaux du baptême de repentance, alors qu'il n'en avait pas besoin, provocant ainsi l'incompréhension de Jean-Baptiste.

Se faire baptiser, c'est témoigner publiquement de la fin (la mort) de notre ancienne façon de vivre, et du commencement (la naissance) d'une vie fondée sur l'obéissance à la Parole de Dieu.
Cette nouvelle façon de vivre devant nous conduire à ressembler de plus en plus au Christ (Philippiens 2:5), à devenir ses disciples (Matthieu 28:19), c'est-à-dire à vivre dans la sainteté (comme Lui) et à faire les œuvres qu'il accomplissait, et même de plus grandes (Jean 14:12).
Un danger peut cependant guetter ceux qui désirent vivre cette nouvelle vie. C'est l'installation d'un état de culpabilité. Cela ne vient pas de l'Esprit de Dieu, mais de l'accusateur. Un péché pardonné par Dieu est définitivement oublié. Toute trace est effacée. De plus, nous avons un défenseur auprès du Père (1 Jean 2:1-2) qui a payé pour que nous soyons pardonnés, nettoyés, libérés. Peut importe ce que nous voyons et sentons dans notre vie. Nous sommes libérés. Cette liberté doit se manifester par la foi. Si ce n'est pas encore le cas aujourd'hui dans votre vie, ne perdez pas courage, n'écoutez pas la voix de l'ennemi qui vous accuse et vous condamne. Demandez pardon, prenez une décision et mettez votre foi en action. Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur (1 Corinthiens 1-9).

La conclusion de ce message (Actes 2:36) adressé aux hébreux de l'époque, contient pour nous un appel clair : « Tout le peuple doit savoir avec certitude que le Christ est Seigneur ». Cette annonce de Pierre doit être entendue aujourd'hui, comme hier, par l'ensemble du peuple : Le monde entier doit savoir que Jésus est Sauveur et Seigneur. C'est la raison pour laquelle Dieu a répandu, et répand encore, son Esprit Saint sur les croyants. Nous avons un ordre de mission signé par Jésus : « Vous serez mes témoins », accompagné des armes nécessaires : la puissance du Saint Esprit (Actes 1:8). Cette mission n'a pas été donnée uniquement aux apôtres, mais à tous les disciples (environ 120) réunis dans la chambre haute, et, par extension, à tous les disciples de tous les temps.

Annoncer que le salut est acquis pour chaque homme au travers du sacrifice de Christ à la croix est notre mission à chacun.

6 commentaires
  • coucouismi Il y a 5 années, 6 mois

    "Un danger peut cependant guetter ceux qui désirent vivre cette nouvelle vie. C'est l'installation d'un état de culpabilité. Cela ne vient pas de l'Esprit de Dieu, mais de l'accusateur. Un péché pardonné par Dieu est définitivement oublié. Toute trace est effacée" Bien entendu..... Mais ne pas oublier dorénavant ,de demander pardon à tous ceux à qui on le doit(dieu ,n'est pas là pour remplacer cela....au contraire...;DEMANDER pardon, n'est pas l' EXIGER !.....;le miracle,l'église ne feront jamais en sorte que le mal soit bien....même en son seing),rembourser si on a volé d'une manière ou d'une autre(avec les intérêt,à cause du temps perdu),dire la vérité pour rétablir une situation mensongère(même contre son intérêt...et même si on a une famille;Dieu pourvoira....Voilà une foi positive dans le miracle de dieu;C'est à dire croire qu'il pourvoira,même si je me met en difficulté en disant enfin la vérité),... ect,ect .....
  • oklahoma Il y a 5 années, 6 mois

    Merci frère pour l'exortation, oui nous devons nous comportes comme notre seigneur Jesus christ en nous repentant avant tout. Soyez benie.
  • mangubumarc Il y a 5 années, 6 mois

    Merci pour ce message édifiant.Soyez béni.
  • Afficher tous les 6 commentaires