L’enfant en danger

L’enfant en danger

NON A LA FATALITE DES ENFANTS QUI TOURNENT MAL

Les parents sont responsables de l'éducation de leurs enfants, c'est une loi établie par Dieu. Psaume 78 : 5 à 8

- Dieu fait appel au bon sens. Proverbes 1 : 3

- La nature nous enseigne 1 Corinthiens 11 : 14 : les arbres qu'on taille, les jardins qu'on entretient.

- La Bible seule rend le cœur pur. Psaume 119 : 9. Jésus a été envoyé pour nous détourner de nos péchés

PROBLEMES D'ENFANTS OU PROBLEMES DE PARENTS

- Des parents égoïstes, préoccupés par l'argent, aimant le plaisir enfantent une génération d'enfants rebelles. 2 Timothée 3 : 1- 4

- L'enfant a besoin d'une instruction selon Dieu, c'est-à-dire pour le corps, l'âme et l'esprit. Proverbes 5 : 23 La mort de l'enfant sera provoquée par le manque de personnes, donc de parents qui instruisent. Les enfants sont dans certains cas des victimes par faute d'instruction.

DES TEMPS DIFFICILES

- Tous les fondements de notre société sont ébranlés. Psaume 82 : 5

- Des fondements renversés, le mal est appelé bien ! Le refuge est de revenir aux valeurs éternelles. Notre époque cumule les travers de la générations de Noé (violences) de Sodome (violences, perversions…) de Ninive (manque de repères)

- L'ivraie ne cesse de croître et va encore croître jusqu'à la moisson mais elle ne peut empêcher la bonne semence de croître également.

- L'apostasie est arrivée : 2 Thessaloniciens 2 : 3-4 L'apostasie veut dire s'éloigner de ... loin de la base... déserter. Il existe une base biblique pour l'éducation et la formation de l'enfant. L'écriture nous dit que Dieu nous a donné tout ce qui concerne la vie 2 Pierre 1 : 3 Nous avons l'Esprit Saint pour nous enseigner. Actuellement, il y a une action puissante pour détourner de la base biblique le foyer, la famille, l'enfant. L'enfant en est la première victime.

Heureux et privilégiés sont ceux qui ont des repères comme la Bible ; eux, au moins ils savent ce qui est licite et illicite, ce qui est permis et ce qui est tabou. Journal L'Européen

1. L'insouciance de notre génération :

 -250 Millions d'enfants maltraités dans le monde : obligés de travailler 15h par jour, quelques fois enchaînés à leur machine comme en Thaïlande. Selon l'Unicef, un million d'enfants livrés chaque année à la pédophilie.

- Au Brésil, 7 millions sont abandonnés, 7 mille tués par les escadrons de la mort.

- En Bolivie, en Roumanie des enfants vivent dans des égouts.

- Le tourisme pornographique et la pédophilie sont en progression !!!

- En France, plus de 60.000 enfants martyrisés recensés chaque année, plus de 65 morts, au dire des spécialistes, près de 2 millions seraient maltraités. Combien d'incestes 2 à 4 % ??? 1.000 avortements par jour !... et si peu de réactions !

Citations du quotidien "Libération" :

- Le mariage est une morale désuète. La virginité, c'est terminé, ça n'a plus cours!

- La morale est une m.... réactionnaire qu'on a mis dans nos têtes et dont il faut se débarrasser

- L'amour tout le monde le fait ! La télévision l'a montré, c'est normal ! Je dois m'adapter.

« Non à l'ordre moral » sur des banderoles lors des manifestations lycéens

L'homosexualité devient une norme. L'horoscope est dans tous les journaux. Le préservatif est mis à disposition pour les jeunes lycéens, la violence omniprésente, enseignants agressés par les parents d'élèves, la police doit intervenir dans certaines écoles…

2. Le souci des générations passées:

Nombres 32 : 16,17 et 24 Israël voulait d'abord construire des villes fortes pour protéger et garantir les enfants le peuple est inquiet pour leurs enfants, il construit un autel à cause des habitants du pays pour garantir les enfants contre les influences païennes.

Josué 22 :15. La décision de Josué pour toute sa famille

Néhémie 4 : 8, 14 Le peuple est invité à combattre pour les enfants… et les maisons en dernier lieu

W. Booth
fondateur de l'Armée du Salut a dit : « L'important, c'est l'enfant ! »

3. La précaution de Dieu :

Deutéronome 22 : 8 Autour du toit de la maison, il faut une balustrade pour éviter la chute des enfants.

4. Des jours difficiles : 2 Timothée 3 : 1

Le mal se banalise. L'Ecriture parle de jours difficiles, c'est vrai surtout pour les plus faibles, donc pour les enfants. Citations du quotidien Libération :

Le mariage est une morale désuète. La virginité, c'est terminé, ça n'a plus cours!

La morale est une m.... réactionnaire qu'on a mis dans nos têtes et dont il faut se débarrasser

L'amour tout le monde le fait ! La télévision l'a montré, c'est normal ! Je dois m'adapter.

« Non à l'ordre moral » sur des banderoles lors des manifestations de lycéens en 98.

L'homosexualité devient une norme. L'horoscope est dans tous les journaux. Le préservatif est mis à disposition pour les jeunes lycéens, la violence omniprésente, enseignants agressés par les parents d'élèves, la police doit intervenir dans certaines écoles…

OÙ SONT LES DANGERS ?


L'enfant a 4 lieux d'influences : la famille, l'église, l'école, la rue.

1. La rue

Lamentations de Jérémie 2 : 11-12, 19 et 4 : 3 à 5

Il s'agit de nourrissons qui manquent de force, de nourriture, d'amour et de joie !

Ils sont blessés dans la rue... par la télévision qui vient chez nous, par ce qu'ils voient et entendent en dehors de la maison. Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

2. Dans les écoles


Romains 2 : 21 Les enseignants sont capables de transmettre des connaissances, mais sont-ils capables de former la personnalité des enfants selon les critères bibliques. Quelle est leur moralité ?

3. Dans la famille

C'est là que l'enfant doit recevoir la plus grande influence. L'enfant appartient avant tout aux parents. Les enfants rebelles ne sont pas une fatalité Psaume 78 : 7-8

La prière d'un père pour son enfant. Juges 13 : 8 et 13

Le cœur des pères doit être ramené vers leurs enfants afin que ceux-ci ne soient plus des rebelles. Malachie 4 : 6

4. Dans l'église

Il faut que l'enfant ait un culte avec une bonne instruction, un temps d'adoration et non une garderie ou uniquement un temps de travail manuel. Mais le temps du culte est si court ! L'objectif principal de l'église doit être d'amener l'enfant au salut, puis lui apprendre à établir des relations avec Dieu sur des bases solides, sur le roc de la Parole. Le souci de l'église doit être d'amener tous les enfants au salut et tout faire pour les garder lors de l'adolescence et la jeunesse.

 

Découvrez l’histoire de Mike Genung , anciennement dépendant au sexe et à la pornographie dans son livre «  Chemin de la grâce »

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

15 commentaires
  • Palette22 Il y a 2 années, 12 mois

    Avec la prière tout est possible
  • Christine olive Kewang Il y a 2 années, 12 mois

    Merci.
  • Marylou Djuma Il y a 2 années, 12 mois

    Que Dieu nous aide à assumer avec sagesse cette lourde responsabilité en étant de bons parents en ces temps de la fin!
  • jonathan Il y a 3 années, 4 mois

    je demanderai aux parents d'être des modèles envers leurs enfants pour bien faciliter les choses aux moniteurs de l'école de dimanche. proverbes22:6
  • giffey Il y a 3 années, 11 mois

    Ce sont les parents en premier qui doivent enseigner, instruire leurs enfants dans la foi, les conduire à jesus, à avoir une relation personnelle avec le créateur. Notre foyer doit refléter l'amour de dieu, et surtout lamour que nous éprouvons pour dieu, le respect pour sa parole qui donne la vie et un but a notre existence, qu'il soit vraiment au centre de note foyer. Ce qui est le plus important cest ce que nous sommes dans l'intimité de notre foyer car dieu voit tout on ne peut rien lui cacher, et nos enfants voient l'authenticité de notre relation avec notre créateur. Que chaque foyer chretien puisse vivre le veritable evangile afin que le monde puisse voir notre différence et leur temoigner l'amour de dieu.
  • CHRISTIANAJO Il y a 5 années, 1 mois

    Merci pour cet enseignement. bénis sois tu.
  • Esther Jacques Il y a 5 années, 1 mois

    C'est très juste. En qualité de Parents, nous sommes les premiers à récolter ! des fruits ! certes ! mais lesquels ? Ceux que nous avons semés : les laisser sous l'influence de la rue, comme le disait notre frère, sous l'influence de la sorcellerie (à l'école : sachez que les chrétiens les dérangent. Cette année j'étais représentante des parents d'élèves et je peux vous dire que notre langage, pour certains instituteurs, c'est E.T. UNKNOWN ou presque. "Il faut vous supporter avec vos convictions : vous en foutez une merde !". Alors, qu'on a travaillé avec conscience pour établir le bien entre les écoles, les réputations des directeurs d'écoles etc... "Mais, Grâces soient rendues à Dieu qui nous fait toujours triompher et qui REPAND PAR NOUS, la bonne odeur de Christ... Pour les uns : une odeur de mort" !!!!!!! Il faut savoir que pour une année scolaire, 5 livres sur les fées, les loups, les sorcières (+ le chapeau de sorcière dans la classe toute l'année) sont au programme, mais la bible ????? Pas connue au bataillon !!! Heureusement, j'ai eu une grande joie à imbiber l'éponge de nettoyage de l'inspection Académique et tant d'autres organismes, de la parole de Dieu et des désirs de Dieu pour la croissance spirituelle, morale et mentale ainsi que physique, de nos enfants. Nous sommes Laïques, disent-ils ! mais pourquoi alors le chapeau de sorcière et pas une bible sur le bureau ??? Pourquoi le diable a t-il tant de droits dans les esprits, à l'école et pas le Seigneur qui nous délivre du diable ? (comme je leur ai dit). Prions, veillons et intervenons. N'hésitons pas à invoquer le nom du Seigneur dans les écoles et à former les parents, en dehors ! Ils savent, que sans la parole de Dieu et des parents derrière, les enfants seront en besoin de délivrances sataniques, tôt ou tard et que l'inspection académique aura du fils à retorde d'ici quelques temps. Les enfants sont pleins de meurtre, d'injures, de mécontentement, de besoin de se bagarrer, de mentir, de voler etc.... de savoir tout ce que font les autres (avec autoritarisme), etc !!!
  • BenedicteKDK Il y a 5 années, 1 mois

    A ns d'être des exemples, des modèles pr nos enfants afin d'éradiquer ces fléaux.
  • miki2013 Il y a 5 années, 1 mois

    merci pour cette enseignement très précieux ,que le peuple ce réveille et entente cette parole pleine de bon sens ,que le Dieu d 'amour vous bénisse
  • natah Il y a 5 années, 1 mois

    Je suis revenue sur ce texte et les commentaires aujourd hui, et voilà subitement une question qui me vient en tête: qu' est ce qu' une bonne éducation? J'ai travaillé avec un jeune homme "très bien éduqué": pas de drogue, pas d alcool, pas de dévergondage. En plus il est très brillant, a fait de très bonnes études dans une grande université. Mais le hic: aucune éducation spirituelle. Il est athée et l affirme. Je crois qu en tant que chrétien, nous devons mettre l accent sur cette éducation d abord, puis nous en remettre à Dieu pour le reste. Si l enfant choisi sa voie, bonne ou mauvaise, on aura fait notre part au moins.
  • Djoumaina Il y a 5 années, 1 mois

    Très bonne analyse mon frère. Que Dieu te bénisse et t'inspire d'avantage. Si nous voulons une société paisible à l'avenir, c'est maintenant qu'il faut s'investir dans l'éducation de nos enfants qui seront d'ici demain des adultes et des dirigeants. Mais ce qui se passe actuellement dans le monde entier, pour ne pas exagérer, je dirai que ça dépasse même ce qui s'est passé à Sodome ou à Gomorrhe. C'est le monde où le mal est pris comme bien. En tout cas merci pour votre analyse, mon souhait est que chaque parent conscient de la déliquescence actuelle puisse s'y inspirer pour l'éducation des enfants
  • natah Il y a 5 années, 1 mois

    En tout cas c est triste. L enfant en danger, l adulte en danger. Aujourd hui, beaucoup de croyances fausses dont tune peux pas te marier vierge sinon tu as un problème. On perd du temps, sur les réseaux sociaux, internet, Viber, whatsup plutôt que d en perdre sur des choses utiles. Que Dieu nous vienne en aide.
  • geogui Il y a 5 années, 1 mois

    Que chacun y prenne pour son grade! Ne remettons pas à Dieu la responsabilité de nos négligences. Soyons honnêtes pour reconnaître nos défaillances en ce domaine et assumons nos rôles respectifs, pour le bien des générations qui nous sont confiées.
    • Djoumaina Il y a 5 années, 1 mois

      Tout à fait vous avez bien vu le problème. L'échec d'éducation d'un enfant est à mon avis partagé. Il y a des parents qu'on peut qualifier de parents "je m'en fous" et il y a des parents conscients. Les 1ers s’en-foutent pas mal de l'éducation de leurs enfants. Alors d'autres milieux les récupèrent comme la rue et leur donnent à leur manière leur éducation. Les second investissent temps, argent et autres pour l'éducation de leurs enfants, malheureusement, certains enfants font un mauvais choix à cause des mauvaises compagnies qu'ils entretiennent avec d'autres personnes. Ces parents qui se trouvent dans le second cas se culpabilisent parce qu'ils estiment avoir manqué l'éducation. Je pense qu'à ce niveau, il faut mener un combat spirituel car ce qui se passe dans le monde invisible, nous ne connaissons pas. Mais ce qui est vrai en tant que chrétiens, nous pouvons mener cette lutte spirituelle contre les forces invisibles qui veulent détourner nos enfants du droit chemin.
    • Catherine Barry/ip Il y a 5 années, 1 mois

      Bonsoir mon Frere, c'est vrai on ne peut pas mettre la responsabilite sur Dieu. Je connais des familles qui negligent leurs enfants et qui ne prennent pas leurs responsabilites. La violence que subissent ses enfants, c'est inhumain. Il y a aussi parmi les chretiens des enfants qui ont des parents magnifiques, responsables, qui ont donne une tres bonne education a leurs enfants mais les enfants font des mauvais choix et tombent dans l'alcool, la drogue, la violence et la debauche. Influence des amis, mauvaises frequentations on ne sais plus quoi dire. Pourtant ses parents ont tout donnes a leurs enfants et ils se disent ou est ce qu'on a failli? On en voit des choses tout les jours et on n'est pas a l'abri. Faut toujours mener un combat spirituel pour sauver son enfant. Je rends grace a Dieu tout les jours pour ma fille, mais je mene un combat spirituel pour elle et pour tous les enfants chretiens ou pas. J'ai voulu faire ce partage avec vous mon frere. Que Dieu vous benisse vous et votre famille. Amen.