Les encouragements : insuffler du courage

Les encouragements : insuffler du courage

« Lève-toi donc, sors, et parle au cœur de tes serviteurs » 2 Samuel 19 ; 7

 Prodiguer des encouragements, c’est insuffler à une autre personne du courage ou de la confiance. Littéralement, cela signifie « donner du courage » à quelqu’un, le rassurer, l’inciter, le soutenir dans ses efforts pour qu’il réussisse.

C’est très important d’encourager les autres. Face aux défis et aux combats de la vie, les encouragements aident les gens à aller de l’avant. Lorsqu’on est confronté à des défis qui nous effraient, les encouragements expriment ceci : « Je suis avec toi et je désire que tu y arrives ! ». Les encouragements stimulent l’action. C’est l’un des cadeaux qu’on peut donner aux autres, dont ils ont le plus besoin quand ils essaient d’atteindre des buts louables.

A l’inverse, le manque d’encouragement - aussi appelé découragement - c’est le fait d’avoir une attitude démoralisante, de ne pas féliciter, de ne pas motiver les autres. Des gens découragés, ce sont des personnes qui ont perdu le désir de continuer à investir du temps et des efforts en vue d’ objectifs qui les ont un jour stimulés ; dont le niveau d’enthousiasme et d’énergie a énormément baissé.

Les gens découragés peuvent parfois en venir à un point où ils se focalisent sur leurs problèmes, alors que leurs échecs répétés sapent leur dynamisme et les poussent à abandonner. Leur recharge émotionnelle peut se vider. Entretenir des relations avec les autres devient lassant et cela aboutit même parfois à un repli total.

Les gens ont besoin qu’on les encourage pour les aider à se sortir de situations telles que celles que nous avons décrites ci-dessus. Les gens ont besoin de sentir qu’ils ne sont pas seuls à vivre leurs difficultés, qu’il y a au moins une personne qui les a remarqué et qui a de la compassion pour eux. Les encouragements fusent des gradins et vont même jusqu’à accompagner le coureur dans sa course. Les encouragements lui disent : « Je désire de tout mon cœur que tu réussisses ! »

QUELQUES ACTIONS :

· Priez pour devenir un "encourageur"
·
Soyez sensibles à ceux qui ont besoin d’encouragement
·
Remarquez quel genre d’encouragement ont le plus d’effet sur les gens qui vous entourent
·
Aidez les autres à atteindre leurs buts

Cela me rappelle l’histoire du Duc de Wellington, le grand leader militaire anglais qui a battu Napoléon à Waterloo. Le duc n’était pas un homme facile : il était très intelligent, exigeant et il ne prodiguait pratiquement jamais des encouragements. Cependant, Wellington réalisa que ses méthodes étaient imparfaites : lorsqu’il eut atteint un âge assez avancé, une jeune dame lui demanda s’il changerait quelque chose advenant le cas où il pourrait revivre sa vie ; Wellington réfléchit et finit par lui dire : « Je ferais plus de compliments ». Pour ne pas avoir plus tard le même genre de regrets que le duc de Wellington, nous avons besoin d’encourager et de féliciter les autres… dès aujourd’hui.


© MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionne

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire