Etre Maman ou servir Dieu, faut-il vraiment choisir !!!

Etre Maman ou servir Dieu, faut-il vraiment choisir !!! Etre Maman ou servir Dieu, faut-il vraiment choisir !!!

La famille est la cellule de base de toute société, qu’on l’accepte ou pas, qu’on le reconnaisse ou pas.

Le rôle des parents dans nos églises est tellement crucial pour l’avenir des nos enfants et pour l’avenir de l’église en général. Nos enfants ne sont pas l’Eglise de demain mais bien déjà celle d’aujourd’hui et la compréhension qu’ils ont de Dieu s’acquiert de façon inconsciente par l’exemple de leurs parents.

Un de nos fils,  dans le cadre de ses études suivait une classe sur les Théories de l’Éducation. Pendant son cours, il nous racontait avec enthousiasme les théories qu’il était en train d’acquérir pour le temps de sa vie où il élèvera ses enfants. Nous avions un petit sourire au coin des lèvres...

“C’est un super bon début!” lui a t-on répondu, “Il faut avoir des théories et commencer à réfléchir et prier pour l’éducation de tes enfants.”

Lui aussi nous a souri,, reconnaissant que pour le moment, il avait surtout des théories et puis... il verrait, quand il aurait des enfants !

Mais la réalité est que “être parents” est le seul métier qui vient sans diplôme à acquérir, sans études à valider, sans réelle formation.

Heureusement que la Bible met à notre disposition tout ce dont nous avons besoin. Encore faut-il le réaliser et rechercher le conseil de Dieu pour l’éducation de nos enfants.

Je me revois il y a presque 23 ans maintenant, avec notre premier fils, né prématuré, gros comme une crevette, avec la peau qui pendait sur ses os, passant les premières heures , seule avec lui. Eric était reparti au travail. Un poids énorme de responsabilité était tombé sur mes épaules et une boule de stress au ventre m’oppressait!
 

“Maintenant, sa vie dépend de moi... jusqu’à ce qu’il devienne un homme, il nous a été confié par notre Dieu !” Quelle réalité !

Eric et moi étions très jeunes (25 et 19 ans) quand nous avons eu notre premier enfant. Notre seule solution était donc de crier à Dieu pour lui demander sa sagesse et son conseil, jour après jour. Nous avions des théories et puis, ensuite, nous avons eu des enfants...

À chaque fois que nous rencontrions une situation pour laquelle nous n’avions aucune réponse, parfois même aucune idée pour une quelconque solution, nous ouvrions la Parole de Dieu en lui demandant de nous inspirer pour savoir quoi faire. Et Il a toujours été fidèle. Il nous a toujours répondu !

Un des moments les plus déterminants pour moi, en tant que maman, est quand nos garçons étaient tous petits. Nous avons eu 5 fils entre juillet 1992 et janvier 1999, donc en 6 ans et demi ! J’ai ainsi passé des années avec des bébés autour de moi et un nouveau dans le ventre... C’était notre choix et nous en avons toujours été très heureux et très reconnaissants, mais je dois vous avouer que certains jours étaient très difficiles !
Nous implantions une église, Eric travaillait en plus auprès de toxicomanes pendant la journée et moi, j’étais seule à la maison avec les enfants. Nous avons ensuite pris une église à plein temps et les activités ne manquaient pas pour mon rôle d’épouse, de mère et de femme de pasteur, le tout en même temps.

J’ai pleuré plus qu’à mon tour et “râlé” auprès de Dieu...

Qu’était-il advenu de mon appel pour la mission, de mes rêves et ambitions de servir Dieu ?”

Alors que je débattais un jour avec Dieu à ce sujet, Il me répondit avec les questions suivantes : “Si tu devais remplir ce rôle de “mère” pour un employeur, comment le ferais tu ?”
“Au mieux de ce que je peux faire, bien sûr !” lui répondis-je. “Et bien, fais-le pour moi !” me demanda t-il.

Je sais, c’est très simple, mais je n’avais pas complètement réalisé cela avant !

Oui, nous accomplissons notre rôle de mère au milieu de la folie de nos vies, avec les responsabilités familiales, le boulot à l’extérieur, notre rôle dans l’église et le reste, mais nous le faisons pour Dieu ! Il voit chaque larme, chaque minute passée dans l’ombre à prendre soin de “ses” petits qu’Il nous a confiés.

Mère est un métier à plein temps. Il est notre Patron et lorsque c’est facile comme lorsque c’est difficile, nous le faisons pour Lui !

À partir de ce moment-là, mon attitude de coeur a changé, les challenges étaient toujours là, mais j’avais intégré la grande cause pour laquelle je servais mon Dieu.
Je ne regrette pas une seconde, pas une nuit blanche, pas une larme versée. Chacune a été précieuse aux yeux de mon Dieu et Il les a recueillies dans ses mains.

Nos garçons sont maintenant des jeunes hommes dont nous sommes très fiers !

Ça valait le coup de vivre cette aventure de leur éducation avec Dieu comme “patron, professeur, conseillé, ami... “

Mamans, ne vous découragez pas, Dieu est avec vous, Il pallie à vos manquements, comme Il l’a fait pour moi et prendra soin de vos “petits” pour qu’ils soient à Lui, aujourd’hui et demain.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

27 commentaires
  • Sena Il y a 1 année, 11 mois

    Merci pour ce bel article encourageant
  • CatherineB94 Il y a 1 année, 12 mois

    Ayant eu 5 enfants en 7 ans (mais j'ai perdu une petite fille, à la naissance), et ayant un mari très pris par son travail à mi-temps à l'étranger (quand les 3 puis 4 étaient tout petits), j'ai vécu cette expérience de maman au foyer, heureuse, comblée certes mais aussi fatiguée, seule (pas de parents à proxiimté, pas de garderie, juste 2 amies qui m'en gardaient 1 ou 2 de temps en temps). Bref, un temps sans répit. J'étais très minutieuse pour les leur éveil, leur rythme, les repas, leurs tenues (je faisais sans cesse des ourlets !), la maiso rangée etc. (histoire de milieu et d'époque), j'étais donc parfois débordée, J'ai aussi ressenti douloureusement le manque de reconnaissance de celles qui travaillent à l'extérieur, et puis, une soeur en Christ m'a aidée à revaloriser mon travail quotidien et peu à peu j'ai gagné en sérénité et je peux dire que j'ai eu le sentiment d'offrir ma vie à quelque chose à quelque chose de plus grand que moi, la croissance, l'épanouissement, de nos enfants, leur relation avec Dieu, l'équilibre familial etc. J'ai ainsi eu le privilège de vivre au fil des heures de toutes ces journées "banales et répétitives" (c'est vrai !) tant de moments précieux qui m'auraient échappé si j'avais travaillé à l'extérieur (j'avais un métier valorisant, orthophoniste). Dans les moments difficiles, je m'en remettais à notre choix, ses raisons, ses valeurs et ses bénédictions afin de le vivre ma mission de maman au foyer comme un véritable privilège. Pas possible pour tout le monde de faire ce choix, pas toujours facile non plus de l'assumer... Mais notre Dieu est là pour encourager chacune dans ses circonstances.
  • Maryse Il y a 1 année, 12 mois

    Merci Seigneur pour la réponse à mes miltples questions !
  • Mumu Il y a 1 année, 12 mois

    Amen
  • PriscillaBoyer Il y a 1 année, 12 mois

    Je suis passée par là aussi et lorsque j'ai commencé à prendre mon rôle de mère comme une mission pour Dieu, plutôt que comme un temps d'attente obligé, une corvée, je me suis sentie beaucoup mieux, j'é
  • christmasauve Il y a 5 années, 4 mois

    Merveilleux sujet et si réconfortant car ce n'est pas toujours facile de faire front a toutes les tâches qui nous incombent quand on a des enfants. Mais Dieu nous aide nous les mamans...
  • eteme1 Il y a 5 années, 6 mois

    c'est a dire qu'on devrai toujours commencer l'église avec notre famille? Quel est leur rôle primordial dans l'église?
  • mbokani Il y a 5 années, 6 mois

    que Dieu nous aide nous les maman qui teravaillent en plein temps
  • NinaStacy Bénévole du Top Il y a 5 années, 6 mois

    C'est très édifiant ce témoignage car Dieu nous confie ses enfants.Un jour l’Éternel m'a dit qu'il me demandera des comptes sur la manière dont j'éduquerai ses oints. Ce jour j'ai vraiment pris conscience de la grandeur de ma tache. la prière que je fais tous les jours avec mes enfants c'est: qui sommes nous pour former leur jeune âme? pour leur montrer le chemin du salut, leur faire aimer ce que ta loi réclame. Soit leur guide suprême. Car sans toi nous leur parents ne pouvons rien. Par exemple, l'ainé est à la grande section maternelle, à 5 ans (en mars). Quand ses éducateurs me disent qu'ils ne travaille pas comme les autres, je ne me fait aucun souci car je sais que Dieu est au contrôle. Il a eu des convulsions bébé, et quand je pense qu'il a un an d'avance sur tous ses camarades et qu'il tient, je remercie Dieu qui me montre tous les jours sa puissance. Je SAIS qu'il aura une intelligence HORS NORME. C'est une certitude pour moi. Ne me demandez pas d'où je la tient. Je SAIS que CERTAINEMENT il sera brillant dans quelques années car Dieu l'a baptisé du nom de CHRIST. et ce n'est pas en vain. Tout ce qui se passe maintenant ne concourra qu'à l'édification de Christ dans sa vie. AMEN!
  • Vignon Ida Chantal Noufionsou Il y a 5 années, 6 mois

    que Dieu vous bénisse pour ce merveilleux message qui m'encourage si tant. jeune mère que je suis, je me débats tellement surtout avec toutes ces responsabilités. Merci encore
    • fanoufatiha Il y a 5 années, 6 mois

      oh ne t'inquiètes pas nous nous sommes aussi beaucoup débattues. Il n'existe pas de manuel du meilleur parent, ne pense pas à ce que peuvent dirent les autres, pense à demander l'aide de ton Dieu, demande toi ce qu'il ferait LUI. Il y a tellement de gens autour de nous qui savent tout et plus que tous!!! allez COURAGE, sois surtout juste avec tes enfants, demande leur pardon lorsque tu as mal fait, tout ce que tu sèmeras germera un jour et portera du fruit. J'ai 62 ans mes enfants ne sont toujours pas convertis et alors?? le temps de Dieu viendra , quand? je ne sais pas mais il viendra
  • crystal21 Il y a 5 années, 7 mois

    Amen, merci...
  • assaolee Il y a 5 années, 7 mois

    Merci pour ce beau témoignage qui me fait énormément de bien. Moi je suis encore étudiante mais très passionnée à l'idée d'être mère dans 2 ou 3 ans après le mariage. J'aime beaucoup les enfants et surtout lorsqu'ils apprennent à marcher dans la présence de Dieu , leur intelligence et sagesse est vraiment incomparable à ceux du monde car Christ les élève. Puisse Dieu nous aider à être de bonnes mère par son esprit. Amen
  • FB.megaliz.hortensia Il y a 5 années, 7 mois

    Merci!
  • Kakice Il y a 5 années, 7 mois

    Merci Rachel pour ton témoignage. Même si je sais que Dieu s'occupe de mes "petits" j'aimerais bien aussi que mes "petits" s'occupent aussi de Dieu...
  • etoiledunord Il y a 5 années, 7 mois

    Je suis tellement d'accord , car moi aussi le Seigneur m'a dit exactement la même choses , j'ai travailler 8 ans avant d'avoir mes enfants, et lorsque je suis devenue enceinte de mon premier fils, j'ai abandonné ma carrière pour me consacrer a ma famille, mais l'ennemie venait toujours par des paroles, comme travailles-tu,? comme si le travaille a la maison n'était pas un travaille et l'ennemie essayait de me faire sentir coupable car un seul devenait pourvoyeur, et beaucoup me disait toujours inspirer par Satan, qu'avoir des enfants coûtait très cher et que ça prendrait nos deux salaire, et bien, non... c'est le contraire qui s'est produit , quand j'ai cesser de travailler, je cuisinais davantage économique, moins de gaspillage, les vêtements je les confectionnais et mes garçon en étaient très content dans leurs enfance... même que mon fils de 16 ans a toujours garder en souvenir un pyjama que je lui avait fait... hihihi... j'ai appris plein de choses avec les enfants, mais la principal c'est d'être la pour eux. et pour mon mari... pour l'argent le Seigneur avait toute pourvue d'avance car mon mari et moi avions un salaire moyen combiner ensemble et au 3e enfants mon mari a perdue son emploie une fermeture, mais le Seigneur lui avait déjà préparer un autre emploie et seulement son salaire a lui comprenais l'équivalent du sien et du miens et davantage... alors... quel joie, je n'ai jamais manquer de rien depuis ce temps... Alors la volonté de Dieu a fait qu'en étant mère a la maison non seulement j'ai appris de Dieu mais il a bénie grandement notre foyer et nous a enrichie spirituellement et a tellement été notre protecteur... gloire a Toi Seigneur Jésus et merci abondamment pour tout ton oeuvre... notre tâche c'est vrai que Dieu nous la confier... et ceux qui croient voit a quel point Dieu est fidèle..
  • SISSIVER Il y a 5 années, 8 mois

    Juste Merci
  • PHAMPHILE Il y a 5 années, 8 mois

    Que le seigneur vous bénisse ce témoignage est très édifiant car étant mère a plein temps ce message me fortifie et j espère ne pas être la seule bonne continuation
  • Strasbourgeoise Il y a 5 années, 8 mois

    Cela paraît banal de dire que la principale vocation de la femme est d'être la mère de ses enfants et l'épouse de son mari. Jusqu'à présent lorsque j'essayais d'expliquer à mes filles le modèle biblique concernant le rôle de la femme elles me disaient que c'était complètement dépassé. Mais depuis peu, nous avons commencé l'étude de la génèse. Lorsque j'ai lu le passage qui dit que la femme a été créé pour être une aide pour l'homme, (dans ma version Adam l'a même appelée " compagne de l'homme" ) elles ont éclaté de rire, pourtant je sais que le message est passé. Ensuite il est intéressant de remarquer que le bonheur d'être mère n'a été donné à Eve qu'après la chute comme pour la consoler d'avoir perdu celui d'être une enfant. Et Adam, pressentant cela, a ressenti une grande fierté et a décidé d'appeler sa femme" Eve" car elle sera la mère de tous les vivants!
  • heliosmiquel Il y a 5 années, 8 mois

    Phrase célèbre prononcée par le pasteur Claude Lust, il y a 50 ans: "avant de me marier, j'avais 4 principes (pour éduquer...) et pas d'enfant; maintenant, j'ai 4 enfants et pas de principe (sous-entendu: chacun des enfants étant particulier)"
  • Renatou Il y a 5 années, 8 mois

    Amen. Merci pour ce témoignage.
  • fleurdem Il y a 5 années, 8 mois

    Sois bénis servante de l'Eternel pour ce partage.
  • Stefano Caboni Il y a 5 années, 8 mois

    Merci soeur Rachel, pour ce témoignage. Il est malheureux de constater que beaucoup de parents laissent le soin d'éduquer leurs enfants "à l'école" alors que notre meilleur conseiller, est Dieu.
  • daniebayle Il y a 5 années, 8 mois

    Merci pour cet encouragement en ce jour difficile et de combat.
  • esther94 Il y a 5 années, 8 mois

    Merci Seigneur pour cette exhortations que tu a mis sur le coeur de ta servante. Tu vois mon coeur et Tu voulait me consoler, me fortifier a travers ce message. Bénis ta servante et toute sa famille. J'ai constament besoin de ton aide pour accomplir ma mission de maman au nom de JÉSUS !!! Amen
  • Jean Pierre Tati Il y a 5 années, 8 mois

    Merci Rachel de vos sages conseils que nous recommandons a toutes les mamans amen.
  • falyvoatahy Il y a 5 années, 8 mois

    Amen