Pour vivre heureux : Honore ton père et ta mère !

Pour vivre heureux : Honore ton père et ta mère !

Quel parent ne souhaite pas rendre son enfant heureux ? Bien des parents prennent de mauvais chemins pour atteindre ce but : c’est une avalanche de jouets qui laisse l’enfant insatisfait mais toujours plus exigeant, c’est une totale permissivité de peur de frustrer ce cher petit, c’est satisfaire tous ses désirs sans rien oser exiger de lui.

Faisons confiance à la Parole de Dieu quand elle affirme :

Honore ton père et ta mère afin que tu sois heureux. Eph 6 :2-3

La période de l’enfance est une période d’apprentissage. L’éducation ne peut se faire sans l’intervention constante des adultes et si les parents veulent être honorés par leurs enfants, il faudra qu’ils éduquent l’enfant dans ce sens le plus tôt possible.

Des enfants se permettent parfois de répondre à leurs parents sans que ceux-ci ne réagissent vigoureusement. Certains osent même lever la main et frapper la maman ou le papa et on répond en haussant les épaules disant : « Cela lui passera quand il aura de l’âge ! » Or, les travers ne disparaissent pas avec l’âge, mais ils ont plutôt tendance à s’aggraver. Que faire ?

Pour être honoré, il faut être « honorable ». Par leur attitude certaines personnes attirent le mépris et d’autres, le respect. La question que doit se poser chaque parent : « Suis-je un père ou une mère respectable ? »

Voici quelques conseils pour être respectable ou honorable.

Il faut que notre personne soit honorable dans notre tenue. Dans le laisser-aller ambiant, des parents ont des tenues vestimentaires débraillées et quelque fois indécentes devant des enfants. Respectez votre tenue... et votre enfant vous honorera !

Jésus enseigne que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin Matth 5 :37 Chaque promesse faite à un enfant doit être tenue, sinon l’enfant perd confiance dans votre parole. Il vaut mieux ne pas faire de promesse si vous n’êtes pas sûr de la tenir. Chaque menace doit être exécutée sinon l’enfant ne vous prendra pas au sérieux. L’Ecriture dit avec raison de s’abstenir de faire des menaces. Vous devez être capable de regarder un enfant droit dans les yeux et lui dire : « Est-ce que papa, ou maman t’a menti une seule fois ? » Respectez votre parole ... et votre enfant vous honorera !

L’enfant apprend par imitation. Il reproduit les attitudes des adultes et plus facilement les mauvaises. Si l’enfant voit les parents se chamailler et régler leurs comptes, si le mari méprise son épouse, se plaint d’elle, la contrarie sans cesse, si celle-ci lui répond et le critique en présence de son enfant, comment voulez-vous lui inspirer le respect et l’honneur. Que le mari respecte son épouse, que l’épouse respecte son mari... et votre enfant vous honorera !

Le plus grand honneur revient au Seigneur. Notre monde désacralise ce qui est saint et divin. La source de tout respect commence par le respect de Dieu et des choses divines. Le pasteur est avant tout un homme de Dieu, c’est lui qui lit la Parole Sainte et qui annonce le message de Dieu. Aux yeux de l’enfant, cet homme s’occupe des affaires de Dieu. Vos frères et soeurs dans la foi sont les enfants de Dieu, et le lieu de culte est la maison de Dieu. Si l’enfant entend sortir de vos lèvres de la critique, du mépris, des désaccords envers l’homme de Dieu, les enfants de Dieu, ou la maison de Dieu, comment voulez-vous qu’il ait une crainte respectueuse envers le Seigneur. Les plantes, les arbres, les animaux, les rivières, en un mot la nature est une création de Dieu, c’est ce que vous dites à l’enfant... alors respectez et faites-lui respecter la nature et les êtres vivants. Respectez le Seigneur, son messager, ses enfants, son église, sa création... et votre enfant vous honorera !

Vous l’avez compris, il ne s’agit pas de faire des leçons de morale en répétant aux enfants : « Il est écrit : Honore ton père et ta mère ! » Mais il s’agit d’inspirer à l’enfant par votre comportement et par vos paroles, l’honneur que chaque enfant doit à ses parents... et cela dès son plus jeune âge.

Si vous vous appliquez à faire vivre ce commandement, le Seigneur tiendra sa promesse envers l’enfant. Et vous, parents, vous serez heureux de voir vos enfants heureux !

Je me dois d’ajouter que, même devenu adultes, nous devons continuer à honorer nos parents. Tant de personnes âgées sont oubliées par leurs enfants et vivent dans une solitude difficilement supportable.

Ce commandement est inconditionnel, même si nos parents n’ont pas répondu à nos attentes, s’ils ont été des parents indignes, l’Ecriture nous demande de les honorer d’abord pour être agréable à Dieu et ensuite pour notre bonheur personnel.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

9 commentaires