Une façon originale d’aider nos enfants à avoir davantage confiance en eux

Une façon originale d’aider nos enfants à avoir davantage confiance en eux

Dernièrement j'ai lu un article qui m'a fait réfléchir. L'auteur parlait d'une tribu africaine qui a une coutume originale !

Pour corriger le mauvais comportement d'un enfant ou d'un adolescent du village, ce peuple a une façon de faire hors du commun ! 

Les adultes du village se rassemblent et forment un cercle autour du jeune qui a mal agi. À tour de rôle, et pendant deux jours, on lui rappelle tout ce qu'il a fait de bien jusqu'à présent. 

Au lieu de mettre l'emphase sur son mauvais comportement, les adultes qui l'entourent l'aident ainsi à viser plus haut, à bâtir son estime de soi et à faire ressortir le meilleur de lui-même.  

L'espace d'un instant, je m'imagine être une jeune fille de ce village.  Sûrement révoltée bien qu'un tantinet honteuse de me tenir debout au centre d'un cercle composé de tous les adultes de mon village.  Mes mauvaises actions exposées aux yeux de tous.

Et pourtant, au lieu de l'engueulade que je mériterais, de menaces ou de punitions, toutes mes réticences et défiances fondaient à vue d'oeil en entendant les propos des gens les plus respectés de ma tribu me rappeler qu'à leurs yeux je suis : acceptée, aimée, que je suis un sujet de fierté. 

Je m'imagine les écouter évoquer les talents, le potentiel et les dons qui gisent en moi. Je ressens le soulagement de sentir que je suis capable du meilleur au lieu de me taper sur la tête une fois de plus à propos de tout ce que je dois modifier et améliorer.

Je peux vous garantir que si j'étais une adolescente rebelle qui cherche à s'affirmer, défier l'autorité et se rebeller, ce moment d'amour, de pardon, de grâce et d'affirmation changerait non seulement ma façon de me percevoir mais affecterait pour le mieux mon comportement.

Depuis qu'ils sont petits, un de mes objectifs et désirs les plus profonds, est de développer chez mes enfants une belle estime de soi et de leur permettre de devenir des adultes équilibrés, aimants et bien dans leur peau. 

Les années ont passé, je suis aujourd'hui maman d'un adolescent et d'une pré-adolescente. J'aime le regard de cette tribu, surtout lorsqu'il s'agit de corriger le mauvais comportement d'un adolescent.

À cet âge, il ne s'agit plus d'enseigner la différence entre le bien et le mal, mais plutôt d'inspirer nos jeunes à choisir d'être la meilleure version d'eux-même, celle que nous voyons en eux!

Comment intégrer cette pratique dans notre quotidien ?

Voici quelques idées simples qui fonctionnent à merveilles et s’adaptent aisément à tout âge et ce peu importe la personnalité de notre enfant.

Pour les tout-petits : 

Lorsque mon fils avait 2 ans, j’ai décidé de créer un visuel pour l’aider à se rappeler de tout ce que je voyais de beau en lui.  J’ai dessiné une tige de fleur sur une feuille et j’ai découpé dans du papier carton de jolies pétales colorées.

Je lui ait expliqué que chaque fois que je verrais un beau comportement ou une belle qualité en lui, je l’écrirais sur un pétale que nous ajouterions à la tige.

La fleur s’est rapidement remplie de toutes sortes de mots: obéissant, doux, intelligent, amical, rigolo, affectueux, responsable, courageux. 

Chaque fois qu’il faisait quelque chose de bien, je soulignais son bon comportement et on ajoutait un pétale. 

C’était une petite dose d’encouragement pour lui donner envie de continuer à être la meilleure version de lui-même. 

Comme il ne savait pas encore lire, chaque jour, je prenais deux minutes pour lui lire les pétales.

J’adorais voir un sourire de fierté orner son visage, comme pour me dire: tu penses vraiment tout ça de moi maman ? La vérité c’était que je pensais tout ça et tellement plus encore ! 

En grandissant, la fleur à été remplacée par une longue échelle de pompier (chaque barreau contenait un petit mot).  

Pour les enfants d’âge scolaire :

Quand il a été d’âge scolaire, je lui ai offert un petit pot rempli de petits bouts de papiers sur lesquels j’avais inscrit plusieurs de ses qualités et talents afin qu’il puisse les lire et relire quand il en avait envie.

J’en ajoutais régulièrement quand j’en découvrais de nouveaux. De temps en temps, on les lisait ensemble. Je le voyais parfois assis sur son lit, en train de les lire.

Pour nos ados :

Mathis a maintenant 15 ans.  J’aime encore lui rappeler régulièrement ce qui le rend unique et précieux à nos yeux.  Ce qui me mène les larmes aux yeux c’est quand naturellement, il énumère ses forces.

Il ne le fait pas de façon prétentieuse mais plutôt pour se rappeler à lui-même qui il est.  C’est un beau jeune homme confiant, aimant et sûr de lui. C’est une force et une richesse pour un adolescent de se sentir bien dans sa peau, se savoir aimé inconditionnellement, et de foncer dans la vie en étant conscient du potentiel que Dieu a mis en lui!

Une fois de plus, cette année, voici la seule résolution que je prends: bâtir mes enfants par mes paroles et actions.

Qu'à travers mes yeux et mes réflexions, ils se sentent aimés, acceptés et chéris, qu'ils apprennent à se pardonner lorsqu'ils font des erreurs et à être compatissants envers eux-même. 

Que leur confiance et leur amour pour Dieu grandissent et qu'ils touchent la vie des gens qui les entourent. C'est ce qui leur restera de moi, même lorsque je ne serai plus là pour les encourager, les réconforter et acclamer leurs réussites.

En tant que parents, nous avons un rôle tellement crucial auprès de nos enfants.  Nous serons, tout au long de leur vie, la petite voix dans leur coeur !  

Je vous invite à saisir ce défi avec moi ! 

Vous imaginez l'impact sur nos familles pour les générations à venir ?  Un investissement qui aura une portée éternelle !

'La mort et la vie sont au pouvoir de la langue.'  Proverbes 18.21 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

39 commentaires
  • lanja Il y a 2 mois, 2 semaines

    Bonjour, merci pour le partage. Je suis actuellement maman de 2 enfants de 14 et 5 ans et cet enseignement me pousse à saisir le défi d'encourager mes enfants avec l'aide du Saint Esprit. Soyez béni
  • Fur Il y a 5 mois

    Bonjour, merci pour votre article. C’est intéressant. Pour bien pratiquer cet approche, faut-il d’abord enseigner aux enfants la différence entre le bien et le mal? Si oui, comment l’avez vous fait ? Merci.
    • NaomiCharbonneau Il y a 4 mois, 3 semaines

      Bonjour, j'espère que vous allez bien:) Cet article porte davantage sur l'estime de soi, mais oui, il faut bien certainement enseigner la différence entre le bien et le mal à nos enfants et ce dès leur jeune âge. On peut le faire de tant de façons. Mon prochain article en parlera. Lorsque nos enfants sont rendus adolescents ils savent fort bien ce qui est bien ou mal puisqu'on leur enseigne depuis leur tendre enfance. Notre rôle est plutôt de les amener à choisir le bien, à devenir qui Dieu les a créer pour être. La relation se transforme doucement puisqu'ils vont vers l'âge adulte..:) Bonne journée et merci de votre commentaire!
  • Cynthia30 Il y a 5 mois, 1 semaine

    Merci beaucoup, je faisais déjà confiance a ma fille parce que je sais qu'elle a des qualités malgré son très jeune age. mais javais quand même des compréhensions. mais grâce a ce message je n'en aurai plus
  • Afficher tous les 39 commentaires