Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Solitude et repli sur soi

Sommaire
Solitude et repli sur soi

Bonjour Mon ami(e),

"Malheur à celui qui est seul et qui tombe" (Ecclésiaste 4.10).

Dans cette sentence, Salomon souligne le drame de celui qui est seul dans son problème.

Lorsque l’âme est blessée, la tendance naturelle est de conduire la personne ainsi affectée, à se replier sur elle-même, à s’isoler. Dans le psaume 107, il est fait mention de diverses souffrances, et il est dit au sujet de certains, qu’ils avaient une âme languissante (verset 5), et qu’à cause de cela, ils marchaient dans le désert et la solitude : "Ils marchaient dans la solitude" (verset 4).

Le Psaume 102 décrit la situation d’un cœur blessé. Il est malheureux, il est abattu, il gémit, son cœur est desséché, il a perdu le sommeil, il pleure, et il est solitaire : "… Je suis comme l’oiseau solitaire sur un toit" (verset 8).

Décrivant la condition de celui qui est souffrant et blessé, Job dit : "C’est pour lui seul qu’il ressent de la tristesse en son âme" (Job 14.22).

Tous ces textes nous rappellent que celui qui porte des blessures en son âme recherche la solitude, il se replie sur lui-même, il s’enferme dans le silence.

Cette attitude lui procure-t-elle du répit ? Peut-être un répit passager, mais pas de guérison.

Lorsqu’un enfant subit des stress à répétition, lorsque ses propres parents ou son entourage immédiat sont responsables de ce stress, il aura le réflexe de se replier sur lui-même pour chercher à se protéger. Considérons l’image d’un escargot, lorsqu’on le touche, il rentre dans sa coquille. De même le repli sur soi est la réaction naturelle lorsqu’on se sent agressé. Plus l’agression aura eu lieu tôt dans l’enfance, plus le repli sur soi sera profondément enraciné. Si le repli sur soi est une forme de protection, il ne peut en aucun cas être un remède à la blessure qui l’a provoqué. Au contraire, le repli sur soi ne fait qu’enfouir la blessure sans la traiter.

Comment sortir de cette attitude morbide et destructrice ? Certes, on peut recourir à diverses aides psychologiques, mais il existe aussi un moyen testé par des milliers de croyants : chercher le secours de Dieu ! David en rend témoignage dans le psaume 34 lorsqu’il dit : "J’ai cherché l’Eternel et…il m’a délivré de toutes mes frayeurs…Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, et il le délivre de toutes ses détresses" (Psaumes 34.5/7).

Un encouragement pour ce jour :
Dieu est puissant pour vous redonner cette espérance perdue. Le repli sur soi ne peut pas vous guérir de vos blessures, par contre, ouvrez vos cœurs à Jésus, et il vous donnera du repos (Matthieu 11.28/29).

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...