32 ans + l'éternité !

32 ans + l'éternité !

J'ai eu la chance de grandir dans une famille chrétienne, d'être en contact avec la Bible dès mon enfance. Mais avec la lumière, vient aussi la conviction de péché!
En grandissant, je réalisais que, malgré tous mes efforts, je ne parviendrais jamais à vivre une vie sainte et pleinement agréable à Dieu.
Je croyais tout ce qu'il fallait croire, je pouvais même à l'occasion prêcher la bonne parole autour de moi, mais dans mon coeur, quelque chose me manquait, sans que je sache quoi. Je m'efforçais de lire la Bible et d'être "juste", mais cela n'y faisait rien.
La Bible semblait un livre mystérieux et froid, dont la clé m'était inconnue.

A l'âge de 13-14 ans, lors d'un WE d'église, quelqu'un me demanda: Où en es-tu avec Dieu?
Je dus reconnaître que... je n'en savais rien!
Rentré chez moi, seul dans ma chambre, je repris ma Bible, et entamai de nouveau la lecture des évangiles - l'Ancien Testament, j'avais déjà essayé, mais c'était vraiment trop incompréhensible pour moi!
C'est alors qu'en lisant l'histoire du lépreux, en Matthieu 8:1-3, je compris pour la première fois l'amour de Dieu pour moi! J'étais comme ce lépreux, je ne pouvais rien changer à mon péché, mais Jésus était prêt à pardonner et à me guérir, parce que Lui m'aimait.
En 3 versets (que j'avais sûrement lu bien des fois avant) Christ s'était approché de moi et m'avait révélé son amour! Ma vie fut définitivement transformée par cette rencontre, et je reçus la paix de savoir que Dieu m'aime, tel que je suis, et pour l'éternité.

32 ans déjà sont passés depuis ce jour, mais le souvenir de cette rencontre ne s'effacera jamais de mon coeur.
Comme tout le monde, j'ai connu bien des hauts et des bas dans ma marche avec le Seigneur. Il m'est arrivé de penser que jamais il ne pourrait pardonner certaines de mes fautes, ou de croire qu'il m'avait abandonné, quand tout semblait s'écrouler autour de moi.
Mais le fait est que je suis toujours avec lui, et que je ne peux même pas imaginer de m'éloigner un jour de Lui. "Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle" (Jean 6:68).
De son amour pour moi, de sa fidélité, je ne peux pas douter, parce qu'il me l'a montré lui-même. Je peux le décevoir, mais pas l'oublier; l'attrister, mais pas le renier; crier à lui quand il me fait traverser des déserts, mais tomber à ses pieds quand il me donne à nouveau de son eau.
Rien n'est comparable à son amour! Sans Lui, je ne suis rien, et la vie - même éternelle! - ne vaudrait pas la peine d'être vécue. "Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ." (Jean 17:3).
C'est pourquoi mon plus grand désir est de vivre pour sa gloire, de témoigner de lui, et de manifester son amour au monde.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

0 commentaire