Aïe, j’ai une rivale dans ma maison !

Aïe, j’ai une rivale dans ma maison !

À un moment ou un autre, chacun(e) d'entre nous a expérimenté un rejet, un sentiment de n’être pas à la hauteur, de se sentir peu ou pas assez aimé(e).

En grandissant, pour se prouver que l’on mérite d’être aimé(e), on devient intransigeant(e) dans nos attentes face à nous-même. Peut-être que si nous étions parfait(e), nous pourrions enfin être aimé(e) !

Dernièrement, ma petite Sophia est venue me rejoindre alors que je terminais de nettoyer la cuisine. Bien assise sur un tabouret de cuisine, elle s'est lancée:
"Maman, si Mathis (son frère) et moi étions pris dans un feu dans deux maisons différentes, qui choisirais-tu de sauver en premier ?"
Je l'ai regardée un peu surprise, avec un petit sourire aux lèvres. Comment répondre à cette question de façon satisfaisante ?

Loin d'être une question banale, je vois par moment ce besoin viscéral en elle de savoir si je l'aime, si je la choisirais maintenant que je la connais vraiment, si elle est unique et irremplaçable à mes yeux. Je la comprends car je me posais ces mêmes questions à son âge.

À l'âge adulte, il nous est maintenant plus facile de faire la part des choses. Je sais qu’il m’est impossible d’être à la fois une femme de carrière accomplie, une maman parfaite, une épouse, amie, soeur et fille idéales ! 

Il est impossible d'exceller dans toutes les sphères de nos vies en même temps ! Il y a un prix à payer pour l’investissement de notre temps et notre énergie. Certaines saisons seront plus orientées vers notre carrière, alors qu’à d’autres saisons, notre énergie sera davantage consacrée à notre vie de famille. On sait bien aussi que les photos des célébrités sont bien souvent retouchées, et que personne ne se réveille le matin en ressemblant à une femme qui fait la couverture d’un magazine. Il existe pourtant une autre femme à qui l'on se compare et qui est dangereusement parfaite ! Elle excelle dans tous les domaines de sa vie à la perfection ! Même en y mettant le meilleur de nous-même, on sait qu'on ne lui arrivera jamais à la cheville ! 

Je m'explique, confinée chez elle avec sa famille durant le Covid 19, elle se réveillerait à tous les matins sans l'ombre d'un trait tiré ou de sentiment d'inquiétude. Elle serait paisible, joyeuse et confiante. Elle ne serait jamais émotive ! Elle n’aurait besoin que de très peu de sommeil pour être au sommet de sa forme ! Elle serait une maman toujours patiente et en plein contrôle de son caractère. Grâce à la façon dont elle les aurait élevés, ses enfants auraient un comportement idéal et adéquat en tout temps ! Elle serait aussi une épouse de rêve: charmante et attentionnée pour son mari. Elle pourrait combiner maisonnée, vie de famille et travail avec brio !

Vous voyez où je veux en venir ? Cette femme (cet homme) qui n'existe que dans nos pensées, est pourtant malheureusement trop souvent le barème que l'on utilise pour se juger et mesurer notre réussite ! 

On essaie sans grand succès d'être à la hauteur de cet idéal de perfection que l'on s'est construit de toutes pièces. Peut-être que cette image de ce que nous devrions être a commencé à se dessiner durant notre enfance. Nous avions alors le sentiment qu'il fallait toujours faire mieux, pour mériter d'être aimée ou acceptée. À la longue, ce sentiment de n'être jamais à la hauteur devient épuisant puisque cette image de qui nous devrions être est inatteignable ! Nos attentes dépassent ce qui est humainement possible et pourtant on continue de se taper sur la tête, se sentir déçue de nous-même et honteuse.  

Quoi de mieux que ce temps d’arrêt forcé pour remettre certaines choses en place ?

J'aimerais nous proposer trois stratégies pour rectifier nos attentes et surtout apprendre à nous accepter et nous aimer !

1. Me savoir aimé(e)

Est ce que je me sens aimé(e) par Dieu ? La Bible dit que je suis un(e) enfant de Dieu. Lorsque je saisis que je suis réellement son enfant, au même titre que Jésus, je découvre en Dieu un amour inconditionnel, une sécurité et une intimité dans notre relation. Cette vérité ne s’appuie pas sur mes performances, mais plutôt sur ce que Jésus a déjà accompli à la croix. Dieu désire avoir une relation avec moi comme je désire en tant que maman connecter avec mes enfants !

2. Me savoir accepté(e)

Dieu ne m'accepte pas seulement comme je suis, en fait il a pris le temps de me créer telle que je suis avec mes forces et avec mes faiblesses.  En me créant, il avait des rêves pour ma vie, et il a mis en moi ce dont j'avais besoin pour avoir un impact unique sur les gens qui m'entourent et sur cette génération !

3. Apprendre à m'aimer

Choisir de s'aimer est un apprentissage et un choix de tous les instants. C'est s'accepter avec nos forces et nos faiblesses.  C'est être bienveillant(e) face à nous-même et gracieux(se) face à nos limites. C'est aussi choisir de se pardonner lorsqu'on a failli à la tâche.

Au quotidien, voici quelques pensées à garder à l'esprit pour nous manifester de l'amour :

  • Je choisis de me traiter avec respect.
  • Je me mets des limites.
  • Je me parle de façon affectueuse.
  • Je m'encourage.
  • Je me permets de me reposer.
  • Je reconnais et suis reconnaissante pour mon potentiel.
  • Je fais des choses qui me font du bien et qui me passionnent.
  • Je prends soin de ma santé.

Apprendre à s'aimer est le travail d'une vie. Mais en s'aimant, jour après jour,encore et encore, en s'acceptant avec nos forces et nos faiblesses, nous arriverons peu à peu changer notre perspective de ce qu'est une vie réussie ! Cette rivale (ce rival), qui représente l'idée qu'on se fait de la perfection, pourra céder la place à des attentes et une façon de vivre plus saines et équilibrés. Se débarrasser de cette rivale (ce rival) imaginaire nous permettra de nous libérer de ce qui nous rend honteux(se), jamais à la hauteur et nous permettra de foncer plus assuré(e) dans les rêves que Dieu a formés sur notre vie.

En choisissant de nous aimer, nous pourrons être plus épanoui(e) et pourrons atteindre notre plein potentiel. Bien qu'encore imparfait(e), nous serons désormais plus authentique, compatissant(e), connecté(e) et aimant(e) envers nous-même et les autres. L'héritage de notre vie n'en sera que plus marqué ! 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

58 commentaires
  • Wisedaylie Il y a 1 mois, 4 semaines

    Amen gloire a Dieu c'est merveilleuse je pense chacun et chacune est richement béni .c'est importent de s'aime et apprendre a ce connaitre aussi.Merci pour ceux message.
  • Lbdc Il y a 2 mois

    Quel bel enseignant.... Merci seigneur. Essyayons de'e mettre en pratique
  • Vincent Nshimirimana Il y a 2 mois, 1 semaine

    Amen ...merci pour cette pensée madame
  • Mebougben Il y a 2 mois, 1 semaine

    Alléluia ! Alléluia !👍🏾
  • steven Il y a 2 mois, 1 semaine

    Merci de votre enseignement. Il est très édifiant.
  • Marceline Il y a 2 mois, 1 semaine

    Wouah merci beaucoup
  • Eunice Il y a 2 mois, 1 semaine

  • christophe2 Il y a 2 mois, 1 semaine

    Je vais parler avec mon cœur, me savoir aimé : je n’ai jamais appris à m'aimer. Je pense que je m’en fous, car je vis pour ma famille. Je ne vis pas pour moi. En tout cas, c’est comme ça que je vois la chose. J’ai raté mon départ, disons à ma naissance ont ma mi une chaîne au pied. 2. Me savoir accepté(e) Encore une chose que je me pose et la question, c’est pourquoi je vis ? Pour ma famille. Quelles sont mes forces ma gentillesse, car j’ai trop de faiblesses. Il est impossible que dans ma vie, j’aurais un impact unique sur les gens qui m'entourent et sur cette génération ! Trop d’obstacle ! 3. Apprendre à m'aimer C’est une chose que j’ai apprise et que j’apprends avec mon épouse. Vous dites : “C'est s'accepter avec nos forces et nos faiblesses”. Avec le monde, on n'a pas le choix, on est classé, ce qui sont en haut de l’échelle et ceux qui sont en bas. Mes lagunes de la vie, l’argent, fait en sorte que je suis en bas de l’échelle. En tout cas, c’est comme ça que je vois la chose. Je choisis de me traiter avec respect. (je suis trop dur.) Je me mets des limites. (on m'impose des limites.) Je me parle de façon affectueuse. (mon passé, ma souffrance me fait parler de façon affectueuse.) Je m'encourage. (le monde me décourage.) Je me permets de me reposer. (le travail, le repos, le travail, la vie) Je reconnais et suis reconnaissante pour mon potentiel. (jamais) Je fais des choses qui me font du bien et qui me passionnent. (oui, chaque jour, mais l’argent nous démotivent.) Je prends soin de ma santé. (je m’en fous, car je vis pour ma famille.) Voilà, j’ai encore trop de blessure, trop de porte qui se ferme, alors je vis le jour au jour. Et j’attends que Dieu décide de dire stop viens avec moi.
    • NaomiCharbonneau Il y a 2 mois, 1 semaine

      Bon matin, merci d'ouvrir votre cœur et partager votre souffrance. Je prie que Dieu touche votre cœur et vous démontre à quel point vous avez une si grande valeur à ses yeux. Il vous aime tellement, qu'il a été prêt à offrir son unique fils pour vous. Il a un plan et des rêves pour votre vie, avec ce qu'il a mit comme talents et potentiel en vous.
  • Alexandra Il y a 2 mois, 1 semaine

    C'est tellement dur quand on a toujours eue que cette rivale en tête.. Personne pour nous rassuré ou nous dire ou nous faire remarquer en tout cas que l'on est suffisant.. Enfin bon merci pour ce post
    • NaomiCharbonneau Il y a 2 mois, 1 semaine

      Bon matin, vous avez raison, c'est difficile. Mais en grandissant, c'est nous qui pouvons devenir cette personne pour nous-même. Et nous pouvons découvrir notre vrai valeur en passant du temps à lire et méditer ce que Dieu dit sur nous dans sa Parole! Merci d'avoir écrit, ça me touche de vous lire! Bonne journée!
  • babpg2007 Il y a 2 mois, 1 semaine

    Les relations entre hommes et femmes n'ont jamais été aussi mauvaises quelles le sont actuellement!
  • michel Il y a 2 mois, 1 semaine

    En étant terre à terre, je reste sur ma faim ,par rapport à la question de la petite fille : qui sauverais tu en premier moi ou mon frère ? ,il n'y a pas de réponse physique de l'auteur de l'article, et pourtant en étant pratique et honnête, il en faut une , le développement sur l'amour de soi est tout à fait valable ,mais en fin de compte ,la maman va 'elle sauver la petite ou le petit ,je pense que ce serait l'enfant le plus près. Chers fréres quand vous posez des questions de tous ordres dans les articles,, il serait bon de ne pas faire comme les autres médias de ne pas répondre de manière clair à la question voir de répondre à côté. Merci , pour toutes votre dévotion à tous,
    • NaomiCharbonneau Il y a 2 mois, 1 semaine

      Bon matin, je ne peux m'empêcher de sourire en vous lisant. À certaines questions je ne trouve aucune réponse. J'aime mes deux enfants infiniment...je voudrais sauver les deux, et ce en même temps!:) Bonne journée!
  • Huguette Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci Naomi de me faire réaliser que je suis belle, Dieu m'aime telle que je suis et que j'ai du potentiel en moi. le sentiment d'être inutile et maladroite vient de tomber. Merci, Seigneur !
    • NaomiCharbonneau Il y a 2 mois, 1 semaine

      Bon matin, comme je suis contente de lire cela! Lorsque ces pensées reviennent, revenez à la source, vous êtes aimée, acceptée et telle que Dieu vous a créer pour être! Vous êtes une créature unique et merveilleuse avec un impact irremplaçable! Bonne journée!
  • GloriaKikunga Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci énormément pour votre article super enrichissant et tellement édifiant. Je bénis le Seigneur car c'est ma prière du moment: être une femme équilibrée...J'ai toujours voulu être a la hauteur sur tous les aspect de ma vie en cherchant à me prouver et à prouver à ceux qui m'entoure que je suis une "wonder women". Et votre article m'aide vraiment à comprendre qu'en effet Dieu qui m'a créé tel que je suis m'aime tel que je suis et m'a créé avec ce qu'il faut pour impacter mon entourage. Je décide ce-jour de m'aimer tel que je suis, de croire aux potentiels que DIEU à mis en moi, d'arrêter de me culpabiliser et d'être heureuse chaque jour. Que Dieu vous bénisse.
    • NaomiCharbonneau Il y a 2 mois, 1 semaine

      Bon matin, je suis très heureuse de vous lire! Apprendre à s'aimer est vraiment un choix à prendre au quotidien! Mais c'est la seule façon de devenir qui Dieu nous a réellement créer pour être! Un petit pas à la fois, on avance dans cette nouvelle façon de vivre et de se percevoir! Bonne journée!
  • Adeline Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci Naomi pour cet éveil, merci d'avoir décrit ma rivale avec qui je vis sans savoir !Que Dieu te bénisse abondamment
  • myriam Il y a 2 mois, 2 semaines

    Ce message tombe " parfaitement " à pic. Hier matin, je pensé de ne jamais pouvoir être parfaite ni à la hauteur pour Dieu. Que cela est impossible de lui ressembler car nous ne sommes que des humains. Je me met toujours la barre très haute pour ne pas décevoir et je m'aperçois que j'en demande autant de la part de mes enfants. Je " n'accepte " pas l'erreur. Merci pour ce réveil sur ma façon de vivre qui me nui et sur mon entourage aussi. Merci Seigneur pour ta communion avec nous au travers d'autres.
  • chantal Jeanrenaud Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci pour la leçon de vie , elle tombe juste au bon moment pour moi dans ma vie, j ai perdu pieds ces derniers jours en ne sachant plus qui j étais au sein de ma famille, je pensais que j en faisais trop ou pas assez etc.... et surtout trop d attentes qui m ont apportées frustration, déception et souffrance .... je suis trop dur avec moi-même et ensuite je perds pied... merci 🙏 pour votre message qui m apporte de la Lumière dans mes pensées et joie dans mon cœur Gloire à Dieu soyez bénis Amen 🙏
  • NPEMA Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci !...👏🌸
  • GeorgetteJoly Il y a 2 mois, 2 semaines

    Me savoir aimé(e) du Seigneur ... ! C'est celà qui m'a donné une grande force face aux aléas de la vie ! Je ne suis pas parfaite et je le sais parfaitement bien ! Souvent un peu perdue face à la vie et aux difficultés , c'est en Jésus que j'ai trouvé la force de TOUT affronter ! Dieu est là , en moi ! Alors je sais que je peux réussir , même si beaucoup se moquent de moi . Je suis l'enfant bien aimée du Seigneur et Il m'a remplie de Son amour et de Ses capacités divines ! Je le crois !
  • Ruth Nadège Lisemé Gesse Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci beaucoup. Que Dieu vous bénisse.
  • Ludovic1975 Caprin Bénévole du Top Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci ma soeur !
  • Beatrice Rupaire Il y a 2 mois, 2 semaines

    Merci beaucoup, ce message est très édifiant et rempli d'espoir !!
  • SISSIVER Il y a 2 mois, 3 semaines

    C'est tellement vrai, je me suis entièrement reconnue, toujours a douter de moi, de ne pas faire ce que je dois,de n'être pas a la hauteur
    • NaomiCharbonneau Il y a 2 mois, 2 semaines

      Bon matin:) Aujourd'hui est une merveilleuse journée pour débuter sur le chemin d'amour pour soi! Un petit pas à la fois! Au plaisir de vous lire à nouveau!
  • Sarah Il y a 2 mois, 3 semaines

    Merci Naomi pour ton message. Comme c'est difficile de s'aimer sans culpaliser lorsque dès la naissance on a eu la sensation, hélas réelle, que nous nous ne servions à rien. Toute ma vie, j'ai cru que me 'sacrifier' pour les autres et vivre pour eux me rendrait cette dignité perdue, voire inexistente. Le Seigneur en ce moment me travaille à ce sujet et m'autorise à 'etre un peu égoïste' dans le bon sens du terme. Il me restaure en me mettant des stop lorsque je veux tout gérer, tout contrôler et donner ma personne entière. Oui, le Seigneur est entrain de me montrer que la générosité et le don de soi sont des qualités magnifiques mais que si ça nous rend malade...il faut lever le pied et entrer dans son repos... Merci beaucoup Naomi, soyez bénie !
    • NaomiCharbonneau Il y a 2 mois, 2 semaines

      Bon matin Sarah, absolument, en Dieu on peut se savoir aimée inconditionnellement, sans n'avoir rien à prouver. Il vous a créer de façon magnifique et unique! Je prie qu'il guérisse votre cœur en profondeur et vous permettre de pleinement vous épanouir! Bien heureuse de vous avoir lu!
  • Martine Anstett Il y a 2 mois, 3 semaines

    Merci pour ce message plein de vérite.Que Dieu vous bénisse. Amen
  • rozange Il y a 2 mois, 3 semaines

    Yes
  • ninick972 Il y a 2 mois, 3 semaines

    Très belle analyse qui aide bien à recentrer les choses et à avancer avec assurance et paix. Merci que Dieu soit béni et qu'il te bénisse Naomi!
  • Sérénité Il y a 2 mois, 3 semaines

    Merci pour cette analyse qui permet vraiment de faire baisser la pression. L'essentiel est de nous aimer tels que nous sommes, d'ètre authentiques..Et ainsi d'aimer les autres sans rien attendre en retour. Et ne jamais oublier que Dieu nous aime 🙏
  • LaurentSougey Il y a 2 mois, 3 semaines

    LA VIE EST EN TOI ET CHRIST SI TROUVE ,DIEU AMOUR