A l’école de l’écoute de Dieu

A l’école de l’écoute de Dieu

La rivière de la mort

Pour effectuer la balade en forêt de ce matin, il me faut d’abord traverser une route hyper dangereuse. Je n’en mène pas large, car il me faut longer l’asphalte sur un étroit “sentier” d’herbe avec Spyke mon chien. Un gros camion de plus de 20 tonnes lancé à tombeau ouvert passe à  quelques centimètres de moi 😱😱😱. C’est à croire qu’il doit y avoir un concours de celui qui arrive à écraser tout ce qui dépasse sur la route, (dire que le prix n’est rien d’autre que quelques minutes de gagnées sur une journée qui est de toute façon limitée à 24 heures !). 

Avec une laisse courte, je tiens mon compagnon canin sur ma gauche pour faire “rempart” entre lui et la circulation (😐 hum, super rempart, pas vrai?).On ne sait jamais avec lui, tout à coup que cet Einstein de chien soit pris de la lubie de vouloir attraper un de ces bolides au passage par le parechoc pour compléter sa collection personnelle (il est tellement con ce chien parfois!)

 

Le bras de la forêt

Je passe sous un pont ferroviaire et aussitôt, je pénètre dans un coin de paradis sans pareil. Nous longeons alors une rivière paisible traversée d’un mignon petit pont bucolique. Les véhicules et leurs rugissements ont disparu derrière un bras de forêt, une colline protectrice. Après un petit bout de chemin, je décide de détacher le chien. 

En le lâchant, je suis un peu inquiet de le perdre (il suffit d’une biche pour que je n’existe plus!) mais je sais qu’il a besoin de se dépenser l’animal, de courir, de sauter dans l’eau, de jouer et de s’éclater.  

La voix de l’inquiétude, du doute et de Dieu

Si je suis dans ces bois, c’est avant tout pour passer un temps avec Dieu. Je Lui demande : 

- Seigneur,  tu crois que ça va aller avec le chien?

La première pensée qui me traverse l’esprit me répond :

   - oui, t'inquiète Alain.

Est-ce moi qui pense cela ou est-ce Lui qui me parle? Hum cette question… pourtant avec le temps, j’ai appris à différencier, à reconnaître Sa voix, mais j’ai parfois encore un petit doute. Tous les trois, nous passons par une source. L’eau qui sort des rochers souterrains est d’une pureté transparente fascinante. Mon chien aime beaucoup se baigner dans ce coin : ah Spyke…! je l’aime bien ce bougre de chenapan.

Nous avons continué sur un chemin qui fait une grande boucle dans la forêt. Ce que je craignais le plus est arrivé, le chien a fui.

   - Spyke!! t’es où? allez viens!

pfff rien de rien….Je ne comprends pas. Hum, en y repensant, Dieu ne m’avait pas dit qu’il ne fuirait pas, mais juste que je n’avais pas à m’inquiéter, la nuance est importante!

 

Tout en restant dans les parages de la disparition, et en l’appelant de temps à autre, je me pose là, comme souvent, tranquille, avec pour seule ambition de juste me tenir dans la présence de Dieu. J’adore ces moments (si je puis dire). Dans cette proximité avec Lui, je ressens des choses nouvelles, j’ai une vision que je peine à saisir. Je vois, vis, comme de la structure de rocher qui me pénètre avec douceur, j’ai l’impression qu’Il est en train de me fortifier intérieurement, de nous fortifier l’un dans l’autre. Mais aujourd’hui, notre moment à nous est perturbé par la voix pressante de mes inquiétudes culpabilisatrices : 

   - Et si Spyke est retourné vers la route? et s’il se fait agresser par un animal sauvage qu’il a pris en chasse? Ou inquiète-t-il un autre promeneur de chien innocent?

J'entends au loin la tronçonneuse d'un bûcheron, suivie de la chute fracassante d’un grand arbre, mais pas de chien.

   - Et s’il se fait couper en deux?! Aïe ! j’imagine déjà le désarroi et les reproches de mes enfants : “Papa, tu as perdu notre chien!?!”

 

Je suis Spyke

Je réalise en même temps que j’ai des proches dans mon entourage, qui eux aussi ont, d’une certaine manière, fui le Maître divin. Je me sers alors de l'inquiétude latente pour prier pour eux.  Je demande que, comme devrait faire mon chien avec moi, ils puissent entendre la voix de leur Créateur qui aimerait les avoir en sécurité auprès de Lui. 

Franchement, nous ne sommes pas plus malins que Spyke!

Nous courons si souvent après des envies, des impressions trop dangereuses pour nous et surtout loin de Lui….

 

L'apprentissage de l’écoute divine

Lorsque je relance mon Ami invisible sur le cas de Spyke, il me répond : 

- t'inquiète, reprends ta marche, et lorsque tu arriveras à la fin du tour de forêt que tu as prévu, le dernier bout, je t'enverrai le chien sans que tu aies à appeler.

Je décide de jouer la confiance et m’éloigne du lieu où je l’ai perdu de vue.

Au bout d’un moment, je renonce même à l’appeler, il ne doit de toute façon plus m’entendre. Faire confiance demande du lâcher-prise. Mais ce n’est pas un sentiment qui te tombe dessus, mais une prise de décision.

 

Le paysage change, je débouche dans une vaste prairie qui, elle-même, ouvre sur un ciel bleu infini. Les stries de nuages disposées en une armée disparate ont quelque chose de plus impressionnant qu’un défilé militaire. Wow! J’ai de nouveau l’impression de côtoyer des réalités spirituelles que je n’arrive pas à saisir, tout en les touchant du doigt.

Au loin, j'aperçois le petit pont que j’avais admiré à mon arrivée en forêt, mais dans l’angle opposé. Je le rejoins et le traverse. Je poursuis jusqu'à la route qui tue! Il y a toujours autant de voitures pressées et dénuées de cervelle. Je m’avance encore pour voir si, par hasard, il n’y aurait pas un carambolage de bagnoles entassées les unes sur les autres en raison d’un chien se baladant au milieu de la route… ouf rien.

Je me retourne pour reprendre le chemin et aussitôt, comme une fleur, Spyke accourt vers moi. C’est complètement dingue!... ou plutôt complètement normal en fait, puisque c’est exactement ce que Dieu m’avait prédit.

Voilà, je suis parti rejoindre l’équipe de bénévoles venue m'aider à gérer le nouvel arrivage de livres “Rendez-vous dans la forêt, origine”. 

 

Aujourd’hui, mon temps en forêt, en plus d’un moment chaleureux avec mon meilleur Ami, a été une belle leçon d’écoute… 

 

j’entends un peu mieux qu’avant 😋

   

LIVE

On se voit tout à l’heure dans le live de 19h00, ça sera ici :

https://youtu.be/dEVqEmp7q0Y

 

VERNISSAGE

Il aura lieu en ligne. C’est tout un programme télé, vraiment sympa : avec des lives, gags, et témoignages, le programme complet ici :
https://www.auderset.com/accueil/news/vernissage-du-livre-en-live-sur-youtube

 

ACTION DE OUF

Encore 4 jours! 4 différents packs à 30 % sur https://shop.auderset.com

Explication / témoignage ici : https://www.instagram.com/tv/CHxtiReDk6B/?utm_source=ig_web_button_share_she


Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire