Ami et copains de différentes dimensions

Ami et copains de différentes dimensions

Il manque une ombre sur ma photo... mais il ne manque pas de lumière...

Ami et copains de différentes dimensions

 

Seul?

Je suis retourné dans la forêt pour m’y balader en compagnie de Dieu, mon meilleur Ami.  En m’avertissant du décès imminent de mon “copain” (j’appelais souvent mon chien ainsi), je ne peux m’empêcher de remettre les perspectives en place: mon Divin Ami avec qui je parle tous les jours, ce n’est pas n’importe qui…

 

La grandeur de Dieu

Personne dans tout l’univers ne peut ne serait-ce imaginer l'étendue (in)considérable de Son influence dans le grand tout (univers compris), Lui-même étant bien au-dessus de ce dernier, woaw, c’est juste... vertigineux! Sa nature et Ses responsabilités inter-dimensionnelles sont… (désolé, je n’ai pas de mots…débrouillez-vous 😅). 

Mais ce qui m'impressionne le plus chez Lui, c’est Son incroyable capacité à s'abaisser, se maintenir à mon niveau, n’avoir rien d’autre à faire que de marcher en ma compagnie dans la forêt, s’émouvoir avec moi des broutilles de mon quotidien d’humain… 

   

Les câlins de Dieu

Mais j’avoue : dès que je pose les pieds en forêt, mon copain Spyke me manque... Et c’est de ça que je parle à Dieu en commençant ma balade. Non non, je n’ai aucune objection à Ses décisions, je sais qu’Il sait ce qu’Il fait! non, c’est juste que je suis triste... 

Je découvre alors devant moi de superbes racines sortant de terre... joli! Alors que je me penche pour les prendre en photo, un chat, surgi de nulle part, se tient devant moi. Il s’est posté à ma hauteur sur le monticule où s'emberlificote la racine. Le chat me caresse plusieurs fois la main à l’aide de sa joue constituée d’une douce fourrure. Je ne l’ai pas vu venir, le matou. J’ai aussitôt le sentiment qu'à travers lui c’est Dieu qui me fait ce câlin. Je suis un peu déconcerté. Je reprends mon chemin et m'interroge sur ce chat. Une telle chose ne m’est encore jamais arrivé en forêt, le seul animal à me faire des câlins en ce lieu, c’était mon chien… hum, tu m’étonnes qu’il n’y avait pas de chat: Spyke les chassait aussi sec. 

 

Je traîne plus que prévu dans la forêt, j’ai trop besoin de passer du temps avec Jésus. Alors, ne pouvant me résoudre à la quitter, je m'assieds sur un tas de cailloux ensoleillés à l’orée des bois. Je ne suis pas pressé de rejoindre la folie de mes contemporains ayant toujours l’air pressé d’aller quelque part, de faire, faire... parfois j'aimerais être un arbre.

Je n’ai pas calculé le temps où je me suis posé ainsi à ne rien faire… mais soudain, surprise! un autre chat.

Il se frotte affectueusement à moi (“purée d'où ils sortent tous là!?”)

J’ai souri, me suis levé pour retourner à la maison et j’ai répondu à Dieu:

- merci, oui moi aussi je t’aime.

   

Merci

Oui, je sais, c’est juste un animal (en tout cas pour tous ceux qui n'en ont jamais eu...), mais vous avez été nombreux à m’exprimer avoir fait l’effort de comprendre ma peine, merci, vous êtes trop chou.

 

Avant que je ne vous annonce son départ, j’ai reçu un don avec cette remarque improbable: “Pour Spyke…” Quand je l’ai dit à mon épouse, ça l'a grave touchée (cela permettra de payer une partie du prix de la crémation). Donc si cette personne se reconnaît : double merci d’avoir été si sensible.

 

L’histoire avec les dons….

Sinon, pour ceux qui auraient à cœur de soutenir mon œuvre à l’Atelier Auderset, c’est possible de le faire sur ce lien:  https://shop.auderset.com/produit/faire-un-don-soutenir-latelier

 

Sur le conseil d’un ami précieux, je vais laisser ces coordonnées bancaires à la fin de mes prochains messages. Mais sachez que c’est juste pour info! Car Dieu est impliqué dans tout ce que je fais, et Il veille déjà sur nous, pour que nous ne manquions de rien…c’est juste pour que ça soit plus simple et pratique pour ceux qui aimeraient participer concrètement. Voilà coa, bisou.

 

Alain

 


Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire