La stratégie marguerite

La stratégie marguerite

La stratégie marguerite

OU Le fléau et la marguerite

 

Le fléau

Je saisis la faux avec force et, d’un geste ample, je l’abats sur les hautes herbes de mon jardin. C’est terrifiant! Un seul geste et tout se couche devant moi. Ça me rappelle les textes sacrés décrivant l’ange de la mort frappant des nations entières de la peste (ou autres joyeusetés)… brrrr! 

La faux, ce n’est pas mon truc, car j’aime les hautes herbes. Elles sont comme les cités futuristes des films de science-fiction, mais en mieux! Je vais d’ailleur en épargner tout un pan pour mes amis les insectes.

 

Le pourquoi du jugement?

Saisir mon geste nécessite une vue d’ensemble, et à long terme, d’un tout (ce n’est pas donné à tout le monde!). J’ai d’abord remarqué que, depuis le début de l’année, il n’y a plus eu de grillades dans le jardin, ni non plus mes enfants avec leur potes profitant de l’endroit pour être ensemble le temps d’une bière (oui, ils ont grandi). 

Puis une crainte de ma bien-aimée est parvenue à mes oreilles: Les tiques! Ce dangereux porteur de virus, (dénué de prédateur attitré), aurait la fâcheuse tendance à se développer lorsque se présentent des hautes herbes. Alors ceci entraînant cela (et faute de mieux), mon empathie latente et ma fibre de justicier de salon se sont réveillées pour se mettre d’accord sur la meilleure chose à faire. Au temps fixé, j’ai sévi. 

 

Conséquences

Le résultat n'a pas tardé. Des murmures de rires et autres sons festifs se faufilent à nouveau à travers l’imposte de la fenêtre de ma chambre à coucher. En incorrigible curieux (mais très discret), j’observe que ça vient du jardin. Mes filles y ont organisé un brunch avec leurs copines et ça m’emplit d’une joie telle que je me la distille intérieurement rien que pour moi (je ne veux pas les déranger). Maintenant, je ne suis plus le seul à  venir dans ce lieu paisible, de temps en temps, des personnes, tels des papillons furtifs, s’y posent aussi. Des bénévoles, ouvriers de l’atelier, la famille, des habitants de la maison, des visiteurs, etc,

J’aime la couleur que dégagent les gens lorsqu’ils sont en harmonie… et tout ce kiff ressenti nourrit le mien.

 

Marguerite

Mais ‘y faut que je vous avoue un truc. 

Alors que j’accomplissais mon impitoyable office à grands coups de faux, mon bras a souvent été arrêté dans sa course par de petites marguerites. En effet, elles sont si mignonnes que je n’ai pas pu me résoudre à les faucher. Alors j’ai laissé plusieurs îlots d’herbes hautes, que je visite un à un. Assis par terre, avec des ciseaux, je coupe l’herbe autour: Ça prend un temps fou!!!

 

Jésus 😍

Mais peu m’importe, car se faisant, je parle avec Dieu. En effet, entre deux planches de BD (ou textes pour un livre), je décompresse ainsi. 

J’ai besoin du calme de ce lieu pour passer un temps avec Lui. La douceur de Ses regards, la justesse de Ses réflexions, Sa vision interstellaire qui voit aussi loin que proche, Sa personnalité, me font tellement de bien… dans tous les sens du terme: je l’adore.

Dire qu’il y a eu un temps, où je devais me forcer pour prier… C’était bien mal le connaître. “Il faut” prier!” que je me disais! Qu’est-ce que je devais être loin de Lui pour penser ainsi! Car en réalité, Sa Présence est un véritable délice!!! (Bon ok, j’avoue, les marguerites, c’est une excuse pour rester un peu plus longtemps avec Lui!)

   

Les rires attendrissants

Ma petite Océane a tellement ri quand elle a su pour les marguerites, (et son mari m'a expliqué que Gaston Lagaffe faisait pareil). 

Mais quelque part,  j’ai l’impression que mon Ami céleste, celui qui gère les temps, les dimensions présentes et parallèles, la vie, la mort et moult choses encore plus ouf et dépassant mon imagination, est Lui aussi un peu comme ça. 

“Oh! tombons entre les mains de l'Eternel, car ses compassions sont immenses.” 

(2 Samuel 24.14)

 

Le live 25: https://youtu.be/EckMFzd-snA

 

Vous aimez lire sur la relation d’amitié que cet auteur entretient avec Jésus? Alors, faites-vous plaiz, téléchargez les 30 premières pages de son premier livre-témoignage gratuitement:

https://mailchi.mp/b47e32adaf86/extrait-gratuit-rendez-vous-dans-la-foret

  


Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire