Les retours faits à un artiste

Les retours faits à un artiste

Vos retours

J’ai eu un retour de Maja, une spectatrice de notre dernier spectacle du Conceptor à Munster. C’est précieux pour les artistes que nous sommes d’avoir vos impressions. Car nous investissons beaucoup de temps dans notre œuvre, sans trop savoir son impact réel.

 

Je suis gêné

Pour ma part, que j'écrive l’histoire, la raconte ou la joue, je le fais avec Dieu. Alors, ce n’est pas étonnant qu’on Le perçoive et que parfois même, suivant l’angle de vue, qu’on puisse Le confondre avec moi.

Quand Maja dit toutes ces gentillesses sur moi (le courrier ci-dessous), j’ai l’impression que je ne les mérite pas… C’est peut-être dû au fait que j’ai souvent été méprisé dans ma vie et que nous sommes ainsi faits que nous croyons plus volontiers le mal qu'on nous dit que le bien…

 

J’avoue, j'avais envie de couper les compliments sur ma personne avant de vous présenter le courrier de Maja. Mais alors que je priais pour savoir que faire, j’ai décidé de les laisser. Car ils renferment une vérité fondamentale que j’ai comprise tout au long de mon “ministère” (service): ce qui touche les gens, bien plus que la pertinence de notre œuvre d’artiste ou nos actions, c’est l'attitude avec laquelle nous l' accomplissons. Pensez-y la prochaine fois que vous rendez service: nous gagnons beaucoup à en être conscients.

 

Quoi que nous fassions, soyons vrais et proches de Dieu. Laissons-Le nous remettre en question, nous guérir et nous imprégner, car dans le fond, c’est de Lui que nous avons besoin. Mon histoire de Conceptor est juste un support sur lequel, Il peut s’incarner pour mieux nous rejoindre. 

 

Le melon

Et ne vous inquiétez pas, je ne vais pas prendre la grosse tête. Car je tente toujours d’être en recherche de vérité, que ce soit en ce qui me concerne perso ou mon travail et ainsi, je m’en reçois parfois plein la g…! Mais dans la recherche de l'excellence, il faut écouter tous les avis, agréables ou durs, sans jamais perdre de vue notre véritable valeur. Et c’est le regard bienveillant de Dieu sur nous qui la donne.

 

Le courrier de Maja

Courrier et témoignage concernant le Conceptor:

Monsieur Alain,

Je ne sais pas si vous vous souviendrez de moi, vous avez vu pas mal de monde ce soir, vendredi 5 novembre à Munster.

1er: avis concret

Je commence par les petites choses que j'ai remarquées qu'il était dommage, non pas pour vous descendre, mais pour l’améliorer.

Il y avait quelquefois des confusions dans votre récit.

Le jeu des lumières était splendide, avec la musique ça a donné un effet super. On pouvait encore plus se plonger dans l'histoire.

 

2ème : avis émotionnel 

Ce que je retiens de ce conte, c'est ce qu'il y a au fond de vous: l'amour du concepteur.

Vous en êtes tellement imprégné qu'une fois, lorsque vous racontiez l'histoire, j'ai fermé les yeux pour me laisser remplir de cet amour. 

J'ai retenu aussi une chose qui m'a tellement choquée, c'est comment vous avez abordé la Bible, et sa véracité,  surtout sa puissance lorsqu'on la met en pratique.

Et le moment où Lucie naît de nouveau…! C'était un moment magique pour moi.

Et lorsque je vous ai parlé ce soir, Dieu ma dit: “écoute seulement ce qu'il te dit, et prends” et ce n'est pas les paroles (ce que vous m'avez dit) qui m'ont touchée, mais ce qu'il y avait au plus profond de vous, c'est votre attitude, votre bienveillance, votre abaissement (humilité) Dieu m'a touchée à travers vous, alors que vous n'avez rien fait de spécial. 

Dans ma voiture en rentrant, comme je l'ai déjà fait d'autres fois, j'ai pleuré. La profondeur de mon être pleurait, car Dieu m'avait montré encore plus l'amour et l'importance que j'ai à ses yeux.

Merci d'être ce que vous êtes, merci de vous laissez imprégner de Dieu et de son amour.

Je remercie Dieu pour avoir créé une aussi belle créature comme vous.

Je suis rentrée dans votre univers, et lorsque j'en suis ressortie, c’est avec un peu de l'amour qui habite en vous.

Je glorifie Jésus pour l'être merveilleux et si mystérieux qu'il est. J'ai hâte de pouvoir un jour vous revoir à nouveau, que Dieu vous bénisse abondamment.

 

Son deuxième courrier

J'ai encore discuté avec des amies du spectacle, et c'est vrai que c’était quand même époustouflant. Je ne m'y suis pas du tout ennuyée, il y avait plein de petites aventures que l'on ne prévoyait pas à l'avance. L'histoire est impressionnante et complexe. Je me demande comment vous faites pour tout retenir.

Le parallèle entre spirituel et naturel était bien fait. Encore maintenant, votre histoire me "hante". Je fais des parallèles entre le spirituel et le naturel très intéressants,  grâce à cette histoire. De plus, lorsque Satan vient me dire que je suis rejetée par Dieu, je repense à votre histoire, et je me rappelle d'Orion, de quel père il était pour Lucie, tout en me remémorant des versets de la bible, et ça me rappelle l'amour que Dieu a pour moi.

Et ce que je vous ai dit dans le précédent mail, par rapport aux confusions, à vrai dire ça ne m'avait pas dérangée dans le cours de l'histoire.

Avec des amies, on trouvait aussi que vous étiez à fond dedans (dans la gestuelle, l'intonation...). J'aimais beaucoup lorsque vous décriviez les paysages et les planètes.

Que Dieu vous bénisse encore🥰😊

 


Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelles pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire