Ménage à trois

Ménage à trois

 Mémorial perso

C’est jour de ménage chez les Auderset. Seul dans l’intimité de ma chambre, je passe la patte sur un meuble. Je frotte vite fait quelques bibelots qui sont autant de monuments perso. Ce sont des mémoriaux qui font du bien au moral, comme par exemple cet oscar de “meilleur papa” que m'ont offert mes enfants. Il est en plastique, mais je sais que le sentiment qui les a poussés à me l’offrir est en or. 

 

prière dépessouriée

J’ai appris à aimer ces moments de tâches ménagères du samedi matin, car je les vis avec Dieu. 

Je m’occupe d’emproper une partie de l’appart, ma femme de l’autre, et quant à mon Créateur, lorsqu’il ne se contente pas de taper la discute, Lui, il s’évertue à faire reluire mon coeur. 

Dans la conversation, je Lui pose cette question: - Ça va Seigneur?

Pas de réponse, je continue mon activité (c’est dingue qu’après seulement une semaine il y ait à nouveau de la poussière: “Tu es poussière et tu retourneras sur la commode!"). En silence, Jésus m’observe. 

 

Chrono-chapardage 

Je m’accorde une pause à la cuisine pour chaparder un bout de pain (j’ai pas petit-déjeuné), en faisant bien gaffe aux miettes (terrain miné : c’est la partie de ma femme!)Oh! Quelques messages d’âmes en peine sont arrivés dans ma poche. Appuyé sur le rebord d’un meuble de cuisine aux allures de bar, je prends en main mon téléphone portable pour les consulter.

J’y plonge mon attention la tête la première, pour, avec de simples mots, leur apporter modestement quelque réconfort. Puis mes pensées se font la malle en vagabondage avant de se décider de se regrouper sur l’idée du ménage à terminer. J’y retourne! 

 

La réponse

Ma femme a non seulement déjà fini sa part, mais en plus, elle a un peu débordé sur la mienne (elle est trop forte!). Bon, j'entreprends de nettoyer le lavabo des toilettes. Une demi-heure  a passé depuis ma question, quand le Seigneur se décide à répondre :

  - ça va Alain.... tu sais... on ne me pose pas souvent la question...

Emu, je m’arrête. Sa réponse me tire une bouffée d’émotions humides que je sens monter de mes tripes et s’arrêter juste à la frontière des yeux. Intérieurement, je tourne alors le regard de mon cœur dans Sa direction et Lui offre le plus grand sourire affectueux qu’il me reste en magasin. 

A mon tour, je me tais, car comme pour Lui, il me faut d’abord digérer avant de pouvoir répondre. 

 

Je reprends mon travail. Je passe maintenant l’aspirateur dans le corridor, mais en moi tout aspire à Lui. Je panosse* en descendant les escaliers jusqu’à l’atelier à l’étage zéro, mais mes pensées sont en haut, lovées en Lui.

 

* “Passe la serpillère" pour les illettrés du français non-suisse.

   

On se retrouve tout à l’heure dans le live?

c’est ici si jamais :

https://youtu.be/OqHq4S_gkA8

 

Vous aimez nos échanges entre Jésus et moi? 

Alors, retrouvez-les dans mes livres: ``Rendez-vous dans la forêt”

https://shop.auderset.com/produit/pack-rendez-vous-dans-la-foret-1-2-et-3/

 

ou venir avec nous et Fabrice (un pote) en forêt ici01:58:40 - Balade en forêt

(moment en forêt, vernissage atelier 2020)

 

ou mieux, engagez directement le dialogue avec Jésus, là où vous êtes en ce moment.

 


Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire