Voyance et sorcellerie

Voyance et sorcellerie

Quand Romane m'écrit pour me dire que ma BD “conventional Wisdom” (“Idées reçues” en anglais) l’a beaucoup aidée dans ses premiers pas dans une nouvelle vie, elle m’a aussi partagé de l’ancienne...et wow, dingue ce que certains vivent!!

Alors une fois n’est pas coutume, je vous partage un témoignage sans lien direct avec moi. C’est hard-core ! mais bon, ça va en aider plus d’un, alors voilà...

Sorcellerie et voyance
Si perso j’aime bien le monde enchanté d’Harry Potter, ça ne m’empêche pas de faire la part des choses, car "" "ÇA N’A RIEN À VOIR AVEC LA RÉALITÉ du milieu de la sorcellerie!! Nous ne nous rendons pas souvent compte des dangers de l'ésotérisme qui nous environne. Mais attention, c’est aussi mauvais d’être focalisé sur cette thématique que de ne rien en savoir. Et surtout, nous ne sommes souvent pas conscients non plus de l'extraordinaire puissance de Jésus qui nous habite, lorsqu’on y croit. 

Bref Romane, c’est à toi:

Cauchemar éveillé 
C'était le chaos dans ma famille… Nous avions oppressions sur oppressions, nous étions en danger, poursuivis par des esprits, tous possédés. Il y avait de la violence, d'énormes blocages inexplicables, des échecs et difficultés dans tous les domaines de nos vies... Nous étions divisés. Pas un seul jour ne passait sans que nous subissions l'influence des esprits mauvais. Cela se réactivait à des heures précises, et selon un calendrier précis. 

Secours de merde 
Avec ma mère, nous faisions sans le savoir de la sorcellerie pour nous protéger de la sorcellerie... Et de la voyance pour connaître les œuvres de la sorcellerie et tenter de s’en libérer. Ce qui rajoutait des lourdeurs sur le long terme. Nous nous sacrifiions nous-mêmes avec ma mère pour sauver notre famille, mais l'ennemi, à chaque fois, prenait plus de place. Le mal se déplaçait ailleurs à chaque fois que nous avions une "soi-disante délivrance". C'est comme ça que pendant des années nous avons tourné en rond et n’avons fait que de nous enfoncer.

Ultimatum 
Ma maman était très déprimée, le chaos à la maison était tel qu’elle m'a dit d'aller chercher de l'aide. Elle était résolue de mettre fin à nos jours, à mes frères, à moi ainsi qu'à elle-même. C’était pour ne pas nous abandonner. Car soit nous nous en sortions ensemble, soit nous mourions ensemble. 

Cherche secouriste spirituel désespérement 
Je suis donc partie à l'université, et je devais revenir avec une solution avant le soir. À la base, on pensait trouver quelqu'un qui avait une technique de délivrance qui fonctionne, un guérisseur ou autre. J'ai pensé chercher deux étudiants en particulier, pour qu’ils m'aiguillent vers quelqu'un qui connaît Dieu et qui use d’une pratique "légale" d’exorcisme. Car malgré tout, j'étais croyante catholique. Pour moi, il y avait une séparation nette entre la sorcellerie et la voyance (je considérais la voyance comme étant un don de Dieu qui fait du bien et qui permettrait de nous sortir des œuvres de la sorcellerie). Bref, j'étais dans la confusion, en proie à un esprit d'erreur, mais je cherchais une solution divine, une technique divine. 

Pour moi, Dieu était le seul être capable de nous sortir de ces situations impossibles : les guérisseurs, rebouteux, voyants, chamans, exorcistes, prêtres que j'avais vu passer étaient trop dépassés par notre situation. L'ennemi spirituel se jouait d'eux comme de nous-mêmes. Ces gens ne faisaient que rajouter du négatif à notre situation. 

L'esprit de voyance me disait d'aller chercher un étudiant musulman. Mais j'avais appris à faire le contraire de ce que cet esprit me disait, car je savais que cette voix cherchait à me tromper que ce soit par le mensonge ou la vérité*.

Grâce  
Je suis donc allée chercher une étudiante chrétienne du nom de Grâce. Elle m'avait une fois laissé son numéro pour que je puisse lui passer mes cours afin de les rattraper. Je ne la connaissais pas. Trop timide pour oser aller lui raconter mon histoire de vive voix, je lui ai envoyé un sms. Elle m'a alors proposé de la rejoindre à la cafétéria en fin de cours.

Je l'ai rejointe. Elle était pressée par un cours sur le point de commencer. Elle a juste eu le temps de me raconter qu'elle avait vaincu les œuvres de la sorcellerie, qu'elle et les siens s'en étaient sortis grâce à Dieu. Puis, naturellement, elle a prié 5mn devant moi, pour ma famille et moi. 

Avant de me quitter, elle m'a donné les coordonnées d'un frère qui, selon elle, était dans une église "qui pouvait m'aider" plus que la sienne. C'était la première fois de ma vie que j'entendais parler de quelqu'un qui avait définitivement vaincu les œuvres de la sorcellerie. J'entendais toujours des témoignages de gens liés qui ne s'en sortaient jamais, ou s’ils y arrivaient, leurs "techniques" ne fonctionnaient pas sur nous. 

Ignorance 
Les églises que je connaissais, et la culture française en général, ignoraient l'existence de cette sombre spiritualité. Considérant les sorciers et voyants comme des fous, ou des marginaux. Il arrivait néanmoins de pouvoir en parler avec des gens ouverts, mais c'est plus souvent nous qui les instruisions sans le vouloir. Quelle aide aurions-nous pu espérer dans de telles conditions? 

Libération 
Le dimanche 9 décembre 2018, je suis allée avec ma maman à l’église conseillée. J’y ai entendu, pour la première fois de ma vie, des chants de triomphe, de victoire contre l'ennemi. 

Nous avons attendu jusqu'à la fin du culte pour voir le pasteur. Nous avions pris rendez-vous. Il nous a parlé un peu et nous a demandé de répéter une prière. A ce moment, j'ai reçu le Saint Esprit! Puis il a dit: - Les choses vont vraiment changer. Vous aurez un signe que le Seigneur a vraiment agi demain, vous verrez! Il a dit ça sous l'inspiration du Saint Esprit, car nous avions toutes les raisons de douter, rien n'avait jamais marché et nous avions du mal à faire confiance. Dans la voiture, en rentrant de l'église, je sentais une joie immense. J'essayais de rassurer ma maman car j'avais l'assurance que ça allait aller. Puis en arrivant près de chez moi, j'ai entendu une grande voix venant du Ciel, mais en même temps aussi toute proche de moi. Une voix qui m'avait toujours connue et suivie à mon grand étonnement. C'était la voix du Père (Dieu) qui disait: - Ton père et ta belle-mère seront sauvés. Ma mère ne l'a pas entendue, mais j'ai été très bouleversée... Parce que le Seigneur venait de toucher un point sensible et que cette voix était remplie d'autorité et à la fois de douceur. On ne pouvait qu'y croire et s'y soumettre. Je ne savais pas ce que signifie "être sauvé", ni même que j'avais reçu le Saint Esprit, mais je savais que Dieu voyait la déchirure dans mon cœur, d'avoir laissé mon père aux griffes de la sorcellerie et de ne plus le voir. 

Maman voulait qu'on fasse une séance de voyance dans la voiture pour se rassurer, comme on faisait souvent. Mais là, je ne voulais pas vraiment, je savais juste qu'il fallait faire confiance et cela me suffisait pour lui parler avec assurance. 

Signe 
Le lendemain, je suis allée à l'université. Je me souvenais de la parole du pasteur la veille et me posais des questions. Juste avant de rentrer en classe l'après-midi, j'ai reçu un appel de mon père que je n'avais pas entendu depuis 1 an et demi environ et qui n'était même pas censé avoir mon numéro de téléphone... Il me dit que ma grand-mère, qui était une sorcière de haut niveau, était décédée. Il s'est avéré que c'était le jour de la prière de Grâce, l'étudiante chrétienne... Etait-ce un jugement divin? 

Mort et jugement divin 
Ma grand-mère faisait des morts d'accidents et cherchait à se venger au travers de la sorcellerie. Elle avait aussi l’intention de me mettre sous emprise pour que je sois sorcière à mon tour, pour qu’ainsi je m'en prenne à ma mère et que je continue son travail de destruction. Mais le jour où une vraie chrétienne, née de nouveau, a prié pour ma famille et moi, Dieu l'a jugée. La parole que le pasteur avait dite la veille s'est accomplie. C'était le seul signe qui pouvait me montrer que ma vie allait changer, car ma grand-mère ne se serait arrêtée pour rien au monde! Même si j'étais dans l'ignorance et dans le péché, loin de l'amour de Dieu, j'attendais depuis longtemps un jugement divin sur ma grand-mère. 

Voyance 
Par la suite j'ai réessayé la voyance sans savoir que c'était vraiment mauvais. Le Saint Esprit s'est fâché et m'a dit qu'il ne fallait plus le faire. J'ai ensuite dit à Grâce que j'étais voyante. Elle a prié pour moi sans rien me reprocher. Peu de temps après, le pasteur m'a averti que c'était mauvais. J'ai abandonné cette pratique dès que j'ai su. 

Depuis deux ans, je n'avais aucun ami, j'ai eu soudainement 2 amies à l'université. Ma mère a arrêté son travail de voyante. Petit à petit les choses sont allées vers la volonté de Dieu pour rentrer dans l’ordre, me concernant en tout cas. Ma mère est encore en chemin. Ma belle-mère, elle, s'est convertie ce matin!! Dieu a tout de suite commencé à lui faire prendre conscience des idoles dans sa maison... C'est très émouvant et étrange de la voir sauvée, je rends grâce au Seigneur pour cela, car elle était dans des liens occultes aussi, les subissant surtout. Une nouvelle vie commence pour elle aussi.

 

*Mais il est important de souligner que cette voix disait aussi des choses vraies pour les autres. Elle décrivait très bien le passé, le présent et même le futur. Si la personne qui consultait restait dans les plans de l'ennemi pour sa vie, elle finissait par vivre ce que l'esprit de voyance prévoyait. Cet esprit ne fait pas que mentir ou effrayer, il est plus rusé que cela. Car sinon les gens n'auraient aucun intérêt pour la voyance, et chercheraient plutôt à s'en délivrer.Mais il nous manipule avec des semi-vérités, nous disant des choses positives et vraies pour nous attirer, et mieux nous tromper, nous conduire à de mauvais plans qu'il a lui-même prévus. Bien des gens sont accros à la voyance, car cela les rassure. Mais le diable, caché derrière la voix de la voyance, est incapable de rassurer, cependant il prend l'apparence de la lumière... 

 

En savoir davantage sur le monde spirituel? Alors ne manquez pas de lire "Rendez-vous dans la forêt 3”, vous verrez, c’est du lourd bien gratiné aussi.

 


Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.  

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire