Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

Le Sadhou Sundar Singh, un hindou converti au christianisme, a passé sa vie à aller parler de Jésus, en particulier au Tibet. Il a rencontré des moines tibétains qui s’enfermaient, solitaires, dans des grottes retirées de l’Himalaya pour se livrer à de profondes méditations en tournant leur moulin à prières. Plongés dans l’obscurité, ils se nourrissaient de ce que les passants leur déposaient dans un trou prévu à cet effet. 

Un jour, en gravissant une montagne, Sundar découvrit un homme qui priait dans une caverne. Pour lutter contre le sommeil, il avait attaché ses longs cheveux à la paroi rocheuse, et là, heure après heure, il cherchait désespérément la paix.

« Avez-vous trouvé cette paix ? » demanda Sundar d’un ton compatissant. L’ermite reconnut que non. Alors le Sadhou lui raconta l’histoire de Jésus, qui avait promis à ceux qui se tourneraient vers lui le repos du cœur. L’homme écouta attentivement. Il ouvrit son cœur au Seigneur et s’écria :

« Pour la première fois de ma vie, je ressens cette paix. Conduis-moi à Jésus, je veux devenir son disciple ! »

Sundar le conduisit jusqu’à une station missionnaire, où on lui apprit les bases de la foi chrétienne. Sa misérable existence solitaire dans une sombre caverne fit place à une nouvelle vie joyeuse et épanouie.

Jésus a dit : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix » (Jean 14.27)

J’ai appris une grande leçon de ces ermites, a dit Sundar, car ces gens se livrent volontairement à toutes ces souffrances pour atteindre le Nirvâna qui n’offre aucune joie pour la vie future et ne conduit qu’à l’extinction de la vie. Combien plus devons-nous être prêts à servir le Christ et à porter joyeusement sa croix, Lui qui s’est donné pour nous et qui nous a apporté la vie éternelle !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires