Notre vraie patrie

Notre vraie patrie

« Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses. » (Philippiens 3.20-21)

Jadis, les courageux chrétiens qui acceptaient de partir en mission devaient faire de très grands sacrifices. Ils étaient totalement coupés de leur famille et de leurs amis. À part quelques rares lettres qui mettaient des mois à arriver, ils n’avaient pas la moindre nouvelle de leurs bien-aimés, et ils ne rentraient dans leur pays qu’au bout de plusieurs années, après d’interminables voyages en bateau… Sans compter les multiples périls qu’ils enduraient en terre étrangère, persécutions, maladies tropicales souvent fatales, etc. 

Un jour, après de longues années éprouvantes à l’étranger, un couple de missionnaires arriva en Angleterre. Quelle ne fut pas leur déception de débarquer dans leur pays sans que personne ne les accueille, car la date de leur arrivée n’avait pas été annoncée ! Pire encore, une célèbre star arriva derrière eux et reçut un accueil triomphal. Découragée, l’épouse du missionnaire se tourna vers son mari et murmura : « Ce n’est pas ainsi que j’imaginais notre retour dans notre patrie… »

Le missionnaire lui répondit alors tendrement : « Ma chérie, nous ne sommes pas encore arrivés dans notre vraie patrie… »

Si nous attendons qu’on nous couvre de lauriers, nous risquons d’être cruellement déçus, mais si nous contemplons par la foi le merveilleux avenir qui nous attend quand nous poserons enfin le pied dans notre vraie patrie, nous supporterons beaucoup mieux les aléas du voyage de notre existence terrestre. Si nous sommes à bout de forces, reprenons courage, car chaque jour nous rapproche du but !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
1 commentaire
  • rozange Il y a 1 semaine, 5 jours

    À part quelques rares lettres qui mettaient des mois à arriver, ils n’avaient pas la moindre nouvelle de leurs bien-aimés, et ils ne rentraient dans leur pays qu’au bout de plusieurs années, après d’interminables voyages en bateau… Sans compter les multiples périls qu’ils enduraient en terre étrangère, persécutions, maladies tropicales souvent fatales, Un jour, après de longues années éprouvantes à l’étranger, un couple de missionnaires arriva en Angleterre. Quelle ne fut pas leur déception de débarquer dans leur pays sans que personne ne les accueille, car la date de leur arrivée n’avait pas été annoncée ! Pire encore, une célèbre star arriva derrière eux et reçut un accueil triomphal. Découragée, l’épouse du missionnaire se tourna vers son mari et murmura : « Ce n’est pas ainsi que j’imaginais notre retour dans notre patrie… » Si nous attendons qu’on nous couvre de lauriers, nous risquons d’être cruellement déçus, mais si nous contemplons par la foi le merveilleux avenir qui nous attend quand nous poserons enfin le pied dans notre vraie patrie, nous supporterons beaucoup mieux les aléas du voyage de notre existence terrestre. Si nous sommes à bout de forces, reprenons courage, car chaque jour nous rapproche du but ! Amen!!!!!!!!!