Disciple de Jésus

Disciple de Jésus

Lorsqu'il commence son ministère terrestre, Jésus sait qu’il a peu de temps et qu'après son départ, des hommes et des femmes devront être capables de poursuivre l'œuvre qu'il a commencée.

Ces personnes investies d'une vocation divine, Jésus les appelle "disciples".

Dès les premiers jours de son ministère, beaucoup sont appelés à devenir "disciples" et ils sont même très nombreux à suivre Jésus tant qu'il accomplit des miracles et des prodiges.

Puis, quand Jésus commence à leur expliquer la réalité de la vie du disciple et les exigences du service de la Parole de Dieu, ils se raréfient, pour n’être plus que onze à la veille de la crucifixion.

Il y a beaucoup d'appelés mais bien peu qui répondent à l'appel.

Le disciple est une personne qui non seulement reçoit l’enseignement d’un maître, mais encore s'attache à lui pour marcher à sa suite, lui vouer une fidélité exclusive, et même, dans certains cas, tout abandonner pour partager la destinée du maître. Être disciple est synonyme de don de soi, abnégation, obéissance, engagement, exemplarité, soumission…

D’après l'évangéliste Luc, les premiers chrétiens portaient le titre de disciples.

Ce n’est qu’un peu plus tard, à Antioche qu’ils sont appelés « chrétiens » pour la première fois. Le nom de chrétien est magnifique, il signifie "petit Christ". Celui qui porte ce nom devrait être comme Jésus-Christ et le reflet de sa personne.

Le mot chrétien devrait désigner un disciple dans le sens que nous venons de rappeler et pas simplement le signe d'une appartenance religieuse par convenance, formalisme ou tout simplement par habitude.

Jésus lui-même enseigne ses disciples.

En bon enseignant, il leur apporte des connaissances et les place dans une situation pratique où ils doivent expérimenter ce qui leur est enseigné et ce qu'ils ont vu faire par le maître. Pour cela, Il les envoie deux par deux afin d'annoncer la venue du Royaume de Dieu, leur disant :

"La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. Partez ; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups". (Luc 10.2)

Dans ces paroles de Jésus il y a deux mots clés concernant la vie du disciple.

Il dit : Priez et partez.

Le disciple de Jésus prie sans relâche pour que le Maître de la moisson envoie des ouvriers dans sa moisson.

La moisson est immense et il y a peu d'ouvriers parce que le travail dans un monde impie est de plus en plus difficile.

Mais il ne suffit pas de prier, car à un moment donné, il faut se lever et s'engager dans le service de la Parole de Dieu en acceptant d'être confronté à un environnement hostile où les loups se déguisent en agneaux.

Le disciple qui s'engage dans la voie du service est prêt à accepter la discipline du maître jusqu'à renoncer au confort trompeur du monde sachant que seul l'Éternel “enrichit” et il ne fait suivre sa bénédiction d'aucun chagrin.

Oui la moisson est grande et le Seigneur cherche aujourd'hui encore des ouvriers qui entrent dans sa moisson.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
5 commentaires
  • Perle d'eau Il y a 4 mois, 2 semaines

    Seigneur, je t'aime et veux devenir ton disciple au milieu de mes frères. Accompagnée par toi, instruit moi à suivre tes voies.
  • Perle d'eau Il y a 4 mois, 2 semaines

    Seigneur, je t'aime et veux devenir ton disciple au milieu de mes frères. Accompagnée par toi, instruit moi à suivre tes voies.
  • Lundy Sevier Il y a 4 mois, 2 semaines

    Vive Jésus
  • Nanou Il y a 4 mois, 3 semaines

    Amen Amen merci pour cette enseignement soyez richement béni
  • rozange Il y a 4 mois, 3 semaines

    Le disciple est une personne qui non seulement reçoit l’enseignement d’un maître, mais encore s'attache à lui pour marcher à sa suite, lui vouer une fidélité exclusive, et même, dans certains cas, tout abandonner pour partager la destinée du maître. Être disciple est synonyme de don de soi, abnégation, obéissance, engagement, exemplarité, soumission… Le mot chrétien devrait désigner un disciple dans le sens que nous venons de rappeler et pas simplement le signe d'une appartenance religieuse par convenance, formalisme ou tout simplement par habitude. En bon enseignant, il leur apporte des connaissances et les place dans une situation pratique où ils doivent expérimenter ce qui leur est enseigné et ce qu'ils ont vu faire par le maître. Pour cela, Il les envoie deux par deux afin d'annoncer la venue du Royaume de Dieu, leur disant : "La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. Partez ; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups". Mais il ne suffit pas de prier, car à un moment donné, il faut se lever et s'engager dans le service de la Parole de Dieu en acceptant d'être confronté à un environnement hostile où les loups se déguisent en agneaux. Le disciple qui s'engage dans la voie du service est prêt à accepter la discipline du maître jusqu'à renoncer au confort trompeur du monde sachant que seul l'Éternel “enrichit” et il ne fait suivre sa bénédiction d'aucun chagrin. Oui la moisson est grande et le Seigneur cherche aujourd'hui encore des ouvriers qui entrent dans sa moisson. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!!