Est-ce un péché que de se marier avec un(e) non-chrétien(e) ?

Est-ce un péché que de se marier avec un(e) non-chrétien(e) ?

Peut-on devenir une même chair, un même corps, avec quelqu’un qui ne partage pas notre foi ? En d’autres termes, peut-on s’associer durablement à un non-chrétien de manière à ne faire qu’un ?

 

Un couple marié choisit de marcher ensemble sous le même joug, dans la même direction, à la même vitesse, pour sa vie durant.

C’est pourquoi la Bible réprouve tout mauvais assortiment.

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger.
Quelle part a le fidèle avec l'infidèle ?

2 Corinthiens 6.14-15

Dans ce passage, Paul nous parle de toute forme d’association qu'un chrétien peut engager avec autrui. A fortiori, ces recommandations s’appliquent à la plus forte union qui soit : celle qui fait d’un homme et une femme une seule chair. 

C’est pourquoi il est dit : L’homme quittera père et mère
pour se lier à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un,
si bien qu’ils ne seront plus deux, mais un seul être.
Que l’homme ne dissocie donc pas une unité que Dieu lui-même a créée.
Marc 10.7-9 (Parole Vivante)

Ce verset va même beaucoup plus loin : il précise que c’est Dieu lui-même qui unit les époux.

Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant ; mais si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut ; seulement, que ce soit dans le Seigneur.
1 Corinthiens 7.39

La Parole de Dieu réprouve donc clairement l'union d'un chrétien avec une non-chrétienne, ou inversement.

Et si un couple spirituellement non assorti persiste et se marie ?

L'argument souvent avancé par ceux qui s'apprêtent à passer outre cette prescription divine est : "J'amènerai mon futur conjoint au Seigneur". L'expérience montre que beaucoup des chrétiens qui ont tenu ce raisonnement, non seulement n'ont pas gagné leur conjoint au Seigneur, mais sont eux-mêmes devenus rétrogrades. Ils ont souvent vécu de telles difficultés, qu’ils ont amèrement regretté leur désobéissance. En effet, la personne mariée à un incroyant devra parfois suivre la mauvaise direction imposée par son conjoint. Et si elle résiste, alors ce seront tiraillements, disputes, dysfonctionnements, et mise en péril du couple lui-même ...

Isabelle Rivière nous donne son témoignage ici.

Une des difficultés pour gagner quelqu'un au Seigneur, après avoir établi une relation amoureuse (même dans la chasteté), est la tentation pour le non-chrétien de vouloir se convertir pour plaire à l'être aimé qui veut le conduire à Christ. Il y a là un énorme facteur de risque, même si le phénomène est inconscient.

En conclusion :

Dieu nous laisse libres d’épouser qui nous voulons. Mais lui désobéir en épousant un non-croyant aura des conséquences qu’il faudra supporter, peut-être même quotidiennement. L’harmonie entre les deux époux, par laquelle passe le bonheur du couple, est bien difficile à atteindre quand les fondements ne sont pas les mêmes.

De façon générale, quand Dieu interdit, c’est pour notre bien. Alors si nous voulons être heureux, obéissons joyeusement à notre Dieu et laissons-le nous guider dans le choix de notre futur(e) époux(se) !

Petite précision :

Cet article est une étude biblique. Il ne veut porter aucun jugement sur les personnes qui auraient épousé un(e) non chrétien(e). Car nous sommes tous en cheminement et en voie de sanctification, et notre Dieu est un Père plein de miséricorde.

86 commentaires
  • JsusNavasKialunda Il y a 2 semaines, 6 jours

    Pour moi, je pense que c'est ne pas bon, pourquoi? La bible nous pose ces questions dans l'un des épitres de Paul: Quel rapport y a-t-il entre un infidèle et un fidèle? Quel rapport y a-t-il entre le ténèbre et la lumière? Il n'y a aucune raison d'épouser un infidèle car les infidèles ne croit pas en Dieu et ils ne sont pas sauvés. A moins que ça soit une recommandation du Seigneur, car lui-même connait le lendemain. Si ce n'est pas le cas, c'est intitule d'en parlez même à l'église.
  • brunodroides Il y a 3 mois, 2 semaines

    Ce n'est pas un péché bien sur que non. En revanche que nous dis la bible ? Pas que ce soit un péché mais que ça ne sera pas facile à vivre.
  • ancri Bénévole du Top Il y a 7 mois

    Votre meilleure boussole est la Bible, et Jésus est la Parole faite chair ...donc quand nous prions Jésus et lisons Sa Parole en nous attendant à ce qu'IL nous parle nous recevons par le Saint-Esprit -1-comment la comprendre.-2- la conviction de la mettre en pratique, -3- de marcher et d'obéir à ce bon éclairage que donne La Parole. Pour vous aider dans cette conviction venant de Dieu: voici ce que dit la Bible. 2 Corinthiens 6 :14 :  Ne formez pas un attelage disparate avec des incroyants.En effet, quelle relation y a-t-il entre la justice et le mal ? Ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? 15-Quel accord y a-t-il entre Christ et le diable ? Ou quelle part le croyant a-t-il avec l'incroyant ?                            16-Quel rapport peut-il y avoir entre le temple de Dieu et les idoles ? En effet, vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux ; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. 17-C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur et je vous accueillerai. 18-Je serai pour vous un père et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. Autres passages et promesses que l’on ne peut vivre que si les deux conjoints sont chrétiens : Eph.5:19-dites-vous des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels ; chantez et célébrez de tout votre cœur les louanges du Seigneur ; 20 -remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ ; 21-soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Dieu. 22-Femmes, [soumettez-vous] à votre mari comme au Seigneur, 23-car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveur. 24-Mais tout comme l'Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari. 25-Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l'Eglise. Il s'est donné lui-même pour elle 26-afin de la conduire à la sainteté après l'avoir purifiée et lavée par l'eau de la parole, 27-pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. 28-C'est ainsi que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. 29-En effet, jamais personne n'a détesté son propre corps. Au contraire, il le nourrit et en prend soin, tout comme le Seigneur le fait pour l'Eglise 30-parce que nous sommes les membres de son corps, [formés de sa chair et de ses os]. 31-C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un. 32-Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. 33-Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même et que la femme respecte son mari. Ce passage biblique est impossible à vivre dans la vie de tous jours avec un mari non chrétien, donc si ce mariage a lieu il y aura des souffrances spirituelles et des frustrations quotidiennes. Il y a encore beaucoup d’autres promesses pour les couples chrétiens...
  • Afficher tous les 86 commentaires