Eve et le serpent

Eve et le serpent

Dieu a créé les cieux et la terre et tout ce qui s’y trouve. De la poussière de la terre il a façonné un homme à son image et à sa ressemblance dans lequel il a mis son souffle de vie. Il le place dans un lieu merveilleux du côté de l'orient, le jardin d'Eden. Puis, d’une côte de l’homme, il tire une aide semblable à lui, la femme. (Genèse 2.22)

Dieu donne des consignes à l’homme :

  • D'abord croître, se multiplier, dominer la terre

  • Puis, cultiver et garder le jardin d’Eden

  • Et enfin, ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal

Le premier homme est appelé ADAM, ce qui signifie "rouge" comme la couleur de la terre dont il est tiré et comme la couleur du sang. Adam donnera à sa femme le nom d'EVE, ce qui signifie, dispensatrice de vie. Eve n'a pas été conçue à partir de la poussière de la terre mais elle est bien de l'essence même de l'homme, ce qui est un début de compréhension de cette parole de Dieu qui dit que l'homme et la femme sont une seule chair.

Dans le jardin, il y a un autre acteur : "Le Serpent". Il est décrit comme le plus rusé des animaux que Dieu a faits. C'est un animal qui apparemment n’inspire pas la peur, il raisonne et il parle.

Un jour, la femme d’Adam est apparemment seule, à côté de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Le serpent est là, en embuscade attendant un moment favorable. Pourquoi Eve est-elle seule ? Pourquoi traîne-t-elle autour de l’arbre interdit comme si déjà inconsciemment il y avait une attirance pour l'interdit ?

D'autre part, que fait Adam loin de sa femme et pourquoi ne surveille-t-il pas le jardin dont Dieu lui a dit qu'il doit le garder, disant implicitement qu’il y a un danger ? Et quand enfin il est à côté de sa femme, pourquoi n'intervient-il pas ? Le serpent qui n'est autre que Satan, l'ennemi des âmes veut séduire la femme pour la pousser à désobéir à Dieu et donc commettre un péché. Eve, inconsciente de ce qui se passe, est seule et discute avec le diable. Elle n'aurait jamais dû le faire.

Pour résister à la tentation, il ne faut pas être isolé.

Lorsque le diable ment et déforme la Parole de Dieu, elle aurait dû se rappeler exactement ce que Dieu avait dit. Et se sentant proche de désobéir à Dieu, elle aurait dû fuir l'objet de la tentation.

La fuite n'est pas toujours une défaite.

Joseph avec la femme de Potiphar nous a appris que fuir pouvait être aussi une victoire sur la tentation. Le diable est menteur dès le commencement. Il mélange habilement demi-vérités et vrais mensonges, s’appuyant sur nos faiblesses et nos besoins légitimes. Au début de la conversation avec le serpent, Eve est seule. Lorsque le chrétien s'isole et s'éloigne des frères en Christ et lorsque la Parole de Dieu n'est pas dans son cœur ni sur ses lèvres, Il est en danger.

Discuter avec le tentateur, jouer avec le péché sont des pièges pour l'âme. Pour résister, nous mettons en avant la Parole de Dieu et nous chérissons la communion fraternelle.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • rozange Il y a 4 semaines

    Joseph avec la femme de Potiphar nous a appris que fuir pouvait être aussi une victoire sur la tentation. Le diable est menteur dès le commencement. Il mélange habilement demi-vérités et vrais mensonges, s’appuyant sur nos faiblesses et nos besoins légitimes. Au début de la conversation avec le serpent, Eve est seule. Lorsque le chrétien s'isole et s'éloigne des frères en Christ et lorsque la Parole de Dieu n'est pas dans son cœur ni sur ses lèvres, Il est en danger. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!