Obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes

Obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes

Dans les chapitres 4 et 5 du livre des Actes, les apôtres Pierre et Jean sont confrontés aux autorités religieuses qui sont aussi une autorité civile. Afin de les faire taire, ces autorités les somment d'obéir à leurs ordres et ils répondent qu'il est juste d'obéir à Dieu plutôt qu’à des humains.

Bien évidemment nous ne pouvons qu'être absolument d'accord avec leur réponse mais jusqu'où faut-il obéir quand on sait que la Parole de Dieu dit qu'il faut être soumis aux autorités ? Ainsi dans cet esprit nous nous souvenons des sages-femmes d'Égypte et de Jokébed, la maman de Moïse qui désobéissent volontairement et avec détermination aux autorités en place en la personne de Pharaon.

Dans la Bible, elles ne sont pas les seules à nous donner cet exemple.

Ils sont nombreux à choisir de désobéir à l'autorité des gouvernants parce qu'ils s'opposent à la Parole de Dieu. Ainsi, Daniel et ses amis n’obéissent qu'à la loi de Dieu, quels que soient les risques encourus. (Daniel 1.3-21 et Daniel 3). L'histoire de Daniel est liée à celle des Babyloniens qui profitent du déclin de la puissance assyrienne, dès 625 avant Jésus-Christ et conquièrent Ninive, l’Egypte, Juda et Jérusalem. Les rois Babyloniens, qui ne font pas dans le détail, décident de déporter les populations qui les intéressent et Daniel fait partie du premier groupe de déportés.

Daniel est d’une naissance illustre, et même, selon l'historien Flavius Josèphe, il appartient à la famille royale et serait un descendant direct du roi Ézéchias. Il est alors âgé de 14 ans quand il est emmené captif à Babylone, après la prise de Jérusalem. Il est admis au service du roi avec trois autres jeunes gens de ses amis. Il reçoit le nom chaldéen de Beltschatsar, mais il se distingue par ses choix alimentaires fidèles aux prescriptions de la Torah et au Dieu d'Israël, le Dieu d'Abraham, Isaac et Jacob.

Et c'est ainsi que Daniel et ses trois amis refusent ouvertement d'obéir au roi qui leur ordonne de se prosterner devant lui. Ils le font en sachant que cela peut leur valoir l'emprisonnement et même la mort. Mais, Dieu est fidèle et il accomplit des prodiges inouïs pour sauver leur vie.

Et plus que cela, pour survivre dans ce monde cruel, Dieu accorde à Daniel un don qui lui servira étonnamment : le don de deviner les songes et les interpréter, parce qu'il a choisi d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes.

Comme ces Juifs exilés, il y a aujourd'hui dans le monde deux cent soixante millions de Chrétiens qui sont persécutés physiquement parce qu'ils sont chrétiens et refusent de renier Jésus. Ils sont persécutés parce qu'ils refusent de se soumettre à des rites idolâtres, ou encore de pratiquer une religion qu'ils ne reconnaissent pas ou tout simplement parce qu'ils ne sont pas protégés par la loi du pays qu'ils habitent, loi qui ne condamne pas les exactions religieuses.

En pensant à cela, nous qui ne manquons de rien par la grâce de l'Éternel, venons au secours de nos frères et sœurs en ayant déjà pour eux des prières constantes et persévérantes.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires