Séphora, le discernement

Séphora, le discernement

Moïse, après quarante années passées dans le désert où il a rencontré Dieu, entreprend le voyage dans le sens inverse de celui qu'il avait fait pour fuir la colère de Pharaon.

Cette fois, il n'est pas seul, il est accompagné de Séphora sa femme et de ses deux fils Guershom et Eliézer.

Dieu lui a confié une mission difficile qui est de convaincre Pharaon de libérer le peuple hébreu qu'il a réduit en esclavage.

La mission de Moïse est capitale car ce peuple est la postérité d'Abraham, à qui Dieu a promis qu'il serait comme son fils premier né.

Bien comprendre l'importance de cette mission est essentiel, car cette réflexion apporte un début d'explication à un évènement étonnant qui va se dérouler au cours du voyage de Moïse vers l'Egypte. (Exode 4.18-26)

Voilà ce que dit la Bible : " Pendant le voyage, en un lieu où Moïse passe la nuit, l’Eternel l’attaque et veut le faire mourir".

Pourquoi Dieu veut-il faire mourir Moïse puisque c'est lui qui l'a appelé à partir ?

Devant la situation dramatique qui se déroule sous ses yeux, Séphora, femme pleine d'intelligence et de discernement, réagit avec vigueur et la Bible dit qu'elle "prend une pierre aiguë et coupe le prépuce de son fils, et le jette aux pieds de Moïse, en disant : 

Tu es pour moi un époux de sang ! Et l’Eternel le laisse en repos".

En réalité, elle dit :"Époux de sang ! à cause de la circoncision".

Cet évènement est le reflet de la justice et de la complexité de la pensée de Dieu.

En effet, Dieu vient de dire à Moïse qu'il fera mourir le premier né de Pharaon s'il refuse de laisser partir le peuple. Or si les enfants de Moïse ne sont pas circoncis, ils ne rentrent pas dans l'alliance que Dieu a passée avec Abraham dont le signe est la circoncision.

Si donc, le premier né de Moïse n'est pas circoncis, il ne pourra pas manger l'agneau pascal, il mourra avec les premiers nés d'Egypte et c'est la libération du peuple qui peut être remise en cause.

Moïse, qui lui-même avait été circoncis le huitième jour, en n'ayant pas encore circoncis son fils, a été infidèle à l'alliance des pères.

En l'attaquant, Dieu le rappelle à l'ordre et c'est Séphora sa femme qui comprend la pensée de Dieu. Séphora est une de ces grandes femmes de la Bible comme Rebecca, Débora, Jaelle ou encore Marie.

 Fille de Jethro, de la postérité d'Abraham et Ketura, elle connaît l'importance de la circoncision.

Elle l'accomplit sur son fils et jette le prépuce au pied de Moïse comme le serviteur se jette aux pieds du maître. Par ce geste, elle libère les pieds de Moïse qui peut désormais marcher à la tête du peuple qu'il doit libérer.

Elle appelle son mari "époux de sang" parce qu'elle a compris que l'alliance entre Dieu et son peuple est une alliance scellée par le sang.

Que Dieu suscite encore aujourd'hui, au milieu de son peuple, des femmes et des hommes pleins d'intelligence, de discernement et aussi d'engagement, comme Séphora nous en montre l’exemple.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
3 commentaires
  • Jean-Noel ,Huguette Lapalme Il y a 1 semaine, 6 jours

    AMEN ,Merci pour le message
  • Élie Il y a 1 mois

    Amen
  • rozange Il y a 1 mois

    Voilà ce que dit la Bible : " Pendant le voyage, en un lieu où Moïse passe la nuit, l’Eternel l’attaque et veut le faire mourir". Pourquoi Dieu veut-il faire mourir Moïse puisque c'est lui qui l'a appelé à partir ? Devant la situation dramatique qui se déroule sous ses yeux, Séphora, femme pleine d'intelligence et de discernement, réagit avec vigueur et la Bible dit qu'elle "prend une pierre aiguë et coupe le prépuce de son fils, et le jette aux pieds de Moïse, en disant : Tu es pour moi un époux de sang ! Et l’Eternel le laisse en repos". En réalité, elle dit :"Époux de sang ! à cause de la circoncision". Cet évènement est le reflet de la justice et de la complexité de la pensée de Dieu. En effet, Dieu vient de dire à Moïse qu'il fera mourir le premier né de Pharaon s'il refuse de laisser partir le peuple. Or si les enfants de Moïse ne sont pas circoncis, ils ne rentrent pas dans l'alliance que Dieu a passée avec Abraham dont le signe est la circoncision. Si donc, le premier né de Moïse n'est pas circoncis, il ne pourra pas manger l'agneau pascal, il mourra avec les premiers nés d'Egypte et c'est la libération du peuple qui peut être remise en cause. Moïse, qui lui-même avait été circoncis le huitième jour, en n'ayant pas encore circoncis son fils, a été infidèle à l'alliance des pères. En l'attaquant, Dieu le rappelle à l'ordre et c'est Séphora sa femme qui comprend la pensée de Dieu. Séphora est une de ces grandes femmes de la Bible comme Rebecca, Débora, Jaelle ou encore Marie. Fille de Jethro, de la postérité d'Abraham et Ketura, elle connaît l'importance de la circoncision. Elle l'accomplit sur son fils et jette le prépuce au pied de Moïse comme le serviteur se jette aux pieds du maître. Par ce geste, elle libère les pieds de Moïse qui peut désormais marcher à la tête du peuple qu'il doit libérer. Elle appelle son mari "époux de sang" parce qu'elle a compris que l'alliance entre Dieu et son peuple est une alliance scellée par le sang. Que Dieu suscite encore aujourd'hui, au milieu de son peuple, des femmes et des hommes pleins d'intelligence, de discernement et aussi d'engagement, comme Séphora nous en montre l’exemple. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!