C'est la prochaine étape

C'est la prochaine étape

Ps86.17 Opère un signe en ma faveur ! Que ceux qui me haïssent le voient et soient honteux ! Car c’est toi, Éternel, qui me secours et qui me consoles.

Quelqu’un peut redire avec moi les derniers mots de ce verset comme sa propre prière. « Eternel secourt moi et console moi  »

Un verset est une prière – qui convient d’être récité pendant le temps comme celui-ci alors que nous sommes pendant le jeûne de Daniel « Ce qui retient mon attention c’est le double caractère de cette prière

a) Déclaration de guerre
b) Déclaration de foi du Psalmiste

Cette manière d’articuler la prière est signe que le Psalmiste est un homme qui a une expérience avec Dieu. Un homme de prière est un homme qui fait des expériences avec Dieu :

- Il a sens doute vu Dieu exhausser la prière ;
- Il voit Dieu agir ;
- Il a sens doute vu Dieu essuyer de larme ;

- Il a sens doute vu Dieu béni et change des situations ;

Fort de cette expérience, il a l’assurance que Dieu est de son côté .C’est pourquoi il affirme que la prochaine étape après l’affliction c’est ma consolation.

Cette prière revêt un caractère prophétique important que je vous invite à saisir : La prochaine étape après le jeûne de Daniel : C’est ta consolation

I Sens de mot consolation
 Consoler : soulager de la douleur :
- Apaiser ;
- Mettre fin à une situation pénible ;
- Réconforter ;
- Alléger. 

Tous ces mots se rapportent aux soins administrés à une personne qui éprouvée, accablée, abattue, secouée, souffre, ayant le cœur déchiré par le chagrin. La consolation est la prochaine étape après l’affliction. C’est le ministère de notre Dieu. La consolation est l’ensemble de soins administrés à une personne qui pleure, qui a perdu, qui est affectée ou accablée par une situation difficile à porter.

Consoler est le geste de tendresse d’une mère qui caresse, parle au cœur de son enfant qui est accablé

II. Ce la Bible dit  

La consolation est une close de l’alliance : Relevons quelques textes :

Es.49.13   Ciel, pousse des cris de joie ! Terre, sois dans l’allégresse ! Montagnes, éclatez en cris de joie ! Car le SEIGNEUR console son peuple, il a compassion de ses pauvres.

Es.51.3 Ainsi le SEIGNEUR console Sion, il console toutes ses ruines ; il rendra son désert semblable à l’Eden et sa plaine aride au jardin du SEIGNEUR. On trouvera en elle la gaieté et la joie, la louange et le chant des psaumes. 

Jr31.13 Alors la jeune fille se réjouira dans la danse, jeunes gens et vieillards se réjouiront ensemble ; je changerai leur deuil en gaieté et je les consolerai ; je les réjouirais après leurs tourments.

Zach1.17 Proclame encore ceci : Ainsi parle le SEIGNEUR (YHWH) des Armées : Mes villes déborderont encore de biens ; le SEIGNEUR consolera encore Sion ; il portera encore son choix sur Jérusalem.

La consolation est une clause de l’alliance de ton Dieu .Elle repose sur trois fondements : 

La consolation est le ministère exclusif de notre Dieu .Voilà pourquoi il s’appelle :

- Le Dieu de toute consolation
- Le Consolateur

La consolation est la prochaine étape. Le saint Esprit est désigné comme notre Consolateur.

III Témoignages bibliques

A)      Les écritures gardent plusieurs souvenirs de consolation au point même que je peux appeler sans hésiter la Bible comme étant le livre de consolation.

Jacob :

Gn 36.18 Benjamin est un fils de consolation .Il est né alors que Rachel rendait l’âme. La femme que Jacob aimait plus.

Alors que nous parlons de Jacob, rappelons l’enlèvement (disparition) de Joseph avait ébranlé le patriarche. Vous vous souvenez l’expression de sa douleur dans

Gn 42.30 «  vous feriez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le séjour de mort. »

Vous connaissez la suite de l’histoire, car Dieu a consolé son cœur.

Ac. 27.23-24 En effet, un ange du Dieu auquel j’appartiens et à qui je rends un culte s’est présenté à moi cette nuit et m’a dit : N’aie pas peur, Paul ; il faut que tu comparaisses devant César, et Dieu t’accorde la grâce de tous ceux qui naviguent avec toi.

Phil 2.25-27 J’ai estimé nécessaire de vous renvoyer Epaphrodite, mon frère, mon collaborateur et mon compagnon d’armes, l’apôtre que vous m’aviez envoyé en le chargeant de pourvoir à mes besoins ;

26 comme il a une vive affection pour vous tous, il était fort peiné que vous ayez appris sa maladie.

27 Il a été malade, en effet, et tout près de la mort ; mais Dieu a eu compassion de lui –– et non pas seulement de lui, mais aussi de moi, pour que je n’aie pas tristesse sur tristesse.

B) La consolation aujourd’hui
Voici quelques cas de consolation aujourd’hui.

 1-Josée Muzingu & Patricia

 Alors qu’ils attendaient la bénédiction d’un enfant après plusieurs, la sœur perd le bébé .Nous les avons reçu pour donner un séminaire ici .a la fin de séminaire, ils ont partagé leur expérience en larme .L’année qui a suivi ; ils ont porté le bébé 

IV La manifestation de la consolation

Evoquons trois   manières dont la consolation de Dieu peut se manifester dans notre vie : 

a)       Par la parole

Zacharie déclare : 1.13 Le SEIGNEUR répondit par des paroles bienfaisantes, par des paroles de consolation, au messager qui parlait avec moi.

Lorsqu’il est question de l’affliction, on parle de cœur brisé, de blessure, de dommages sérieux que la douleur peut causer à notre homme intérieur et extérieur.

La parole de a le pouvoir thérapeutique : «  Il envoya sa parole et les guérit, il les délivra de leurs infections. « (Ps 107.20) ; Gn 50.21  

b)      Par des gestes (actions)

Anne est cette profondément éprouvée par sa condition de femme stérile .Le récit de 1Sa 1 relate à quel point elle supportait mal de vivre sans un enfant , allaiter, caresser , bref jouir de bonheur de mère .La consolation de Dieu n’est pas une parole mais un geste : 1Sa1.20 «  A la fin de l’année, elle était enceinte ; elle mit au monde un fils, qu’elle appela du nom de Samuel –– car, dit–elle, c’est au SEIGNEUR que je l’ai demandé. »

La consolation se révèle comme un exhaussement à la prière, un renversement de la situation, une intervention de réponse de Dieu. Le remplacement de la bénédiction perdue, la fin de désert. 

c)       Par un environnement

Le cas le plus frappant est celui de Isaac .Il a été fort approuvé par la mort de Sara sa mère. La Bible dit que Rebecca : «Gn 24 67 «  Isaac conduisit Rébecca dans la tente de Sara, sa mère. Il prit Rébecca qui devint sa femme, et il l’aima. C’est ainsi qu’Isaac fut consolé après la perte de sa mère. »

Rebecca est une épouse et un baume sur le cœur d’Isaac. Capable d’être une bonne épouse et mère. 

Nous terminons par l’affirmation que l’Éternel notre Dieu est le Dieu de miséricorde et le Père de toute consolation. La prochaine étape après vingt un jours de prière d’appel : ta consolation .Elle relève de l’amour infini, de ma miséricorde, de la bonté de ton Dieu.

Faisons de la prière de Psalmiste notre prière. 

(Ps 86.17) «  Produis un signe en ma faveur ! Que mes ennemis le voient et qu’ils aient honte ! Car c’est toi, SEIGNEUR, qui me secours et qui me consoles. »

Après l’épreuve ta consolation est la prochaine étape c’est ta consolation.

Voulez-vous avancer ici devant en chantant ces paroles : Je t’aime Seigneur, je lève ma voix

Prions avec les mots de ce passage : Seigneur Console moi, donnes-moi un signe de consolation.

Amen

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires