Comment amener une âme à Christ ?

Comment amener une âme à Christ ?

Comment amener une âme à Christ ? Le travail n’est pas aisé, et Paul parlant aux Galates déclare : Notre Seigneur Jésus Christ, s’est donné lui-même afin de nous arracher au présent siècle mauvais… Galates 1 : 4


Diverses expressions fortes sont employées :
passer du royaume des ténèbres à la lumière, naître de nouveau, passer de la mort à la vie…

Nous allons voir comment un homme a réussi de faire passer de la mort à la vie alors qu’un autre à échouer. Pourquoi et comment a-t-il réussi ?

 
UNE TENTATIVE INFRUCTUEUSE
2 Rois 4 : 25-37

Une femme de Sumen, une sunamite a un enfant. Celui-ci tombe malade et meurt. La maman n’accepte pas cette mort et aussitôt, elle se rend vers le prophète Elisée.

Guéhazi, son serviteur, est envoyé pour le ramener à la vie sur l’ordre d’Elisée. Les ordres sont précis : Ceins tes reins, prends mon bâton et pars. Si tu rencontres quelqu’un, ne le salue pas, et si quelqu’un te salues, ne lui répond pas. Tu mettras mon bâton sur le visage de l’enfant.  2 Rois 4 : 29

Guéhazi obéit à son maître ; il se rend auprès de l’enfant applique le bâton d’Elisée et le résultat fut nul : mais il n’y eut ni voix, ni signe d’attention… l’enfant ne s’est pas réveillé.  2 Rois 4 : 31

Et pourtant quelques instants après, l’enfant reviendra à la vie grâce à l’intervention d’Elisée.

Guéhazi avait appliqué une méthode ; il avait écouté les instructions d’Elisée mais il n’avait aucune qualité requise, et son intervention est restée sans résultat.

Avant d’appliquer une méthode, il faut rechercher les qualités spirituelles qui mèneront à un résultat spirituel. 

Voici les sept qualités que possédait Elisée et que n’avait pas son serviteur Guéhazi.

QUALITES SPIRITUELLLES POUR RAMENER A LA VIE

1.    Avoir reçu l’Esprit de Dieu : Elisée avait demandé : Qu’il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit ! 2Rois 2 : 9 Pour des résultats spirituels, il faut l’onction de l’Esprit. C’est l’Esprit de Dieu qui seul convainc de péché, de justice et de jugement Jean 16 : 8  Rien, ni personne, ne peut remplacer l’Esprit de Dieu. Le Seigneur nous a donné  son Esprit pour que nous soyons des témoins efficaces dans notre génération. Le Saint Esprit a besoin de nous, de notre bouche pour convaincre les âmes perdues

2.    Avoir une conduite sainte : Je sais que cet homme qui passe toujours chez nous est un saint homme de Dieu. 2Rois 4 : 9 Le comportement d’Elisée était pur, sa vie était consacrée, son langage était correct. Il était différent des gens de sa génération. Notre manière de vivre, la paix, la joie, l’amour de Christ en nous sont des moyens efficaces pour attirer l’attention vers le Chrsit. Puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement Hébreux 12 : 1

3.    Etre animé de compassion : Elisée s’intéressait à son prochain, il voyait les problèmes. Guéhazi n’avait pas de compassion : Guéhazi s’approcha pour la repousser. Mais Elisée dit : Laisse-la, car son âme est dans l’amertume... 2Rois 4 : 27 Tant de souffrances cachées ! Tant de solitudes ! Des cœurs qui pleurent ! Mais qui les voit ? Notre monde manque de compassion. Voyant la foule, Jésus fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue. Jean 9 : 36

4.    Prier avec foi :Elisée entra et ferma la porte sur eux deux, et il pria l’Eternel… 2Rois 4 :33  La prière est plus efficace que toutes les méthodes et tous les moyens humains. Il y a un grand pouvoir dans la prière de la foi faite au nom de Jésus. Découvrez les problèmes de ceux qui vous entourent et priez avec précision pour chacun. Au sujet de l’église primitive, nous lisons dans Actes 2 : 42, 47 Ils persévéraient dans les prières… et le Seigneur ajoutait à l’église ceux qui étaient sauvés. C’est lui seul qui peut rendre la vie à ceux qui sont morts dans leurs péchés.

5.    Etablir le contact avec le pécheur :Il mit sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains, et il s’étendit sur lui. 2Rois 4 : 34 Elisée a établi un contact avec l’enfant qui était mort.  Ses contemporains reprochaient à Jésus qu’il mangeait et buvait avec des gens de mauvaise vie, des prostituées… Il le faisait pour leur annoncer la Bonne Nouvelle. C’est facile de reprocher aux jeunes de nos cités leur violence, c’est plus difficile d’établir un contact avec eux pour les gagner à Christ. Paul dira : J’ai été comme juif afin de gagner les Juifs… j’ai été faible avec les faibles afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous afin d’en sauver de toutes manières quelques uns. 1 Cor 9 : 20-22Notre objectif dans nos contacts, c’est de les sauver, de les faire passer de la mort à la vie

6.    Savoir communiquer notre foi : Et la chair de l’enfant se réchauffa… 2Rois 4 : 34 Elisée a su faire passer sa chaleur au corps de l’enfant. Il faut savoir faire passer le message. Il faut avoir le feu sacré, le feu de Dieu si nous voulons le communiquer. Si l’enfant de Dieu est froid ou même tiède, que va-t-il communiquer. Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu’ai-je à désirer s’il est allumé ? dit Jésus Luc 12 : 49 Est-ce que ce feu brûle ans votre cœur ?

7.    Etre persévérant dans son travail : Elisée s’éloigna, puis remonta et s’étendit sur l’enfant. 2Rois4 : 35 Il n’a pas obtenu de résultat lors de sa première prière. Mais il a recommencé jusqu'à la victoire. Il faut beaucoup de patience et de persévérance quand on veut le salut d’une âme. Ne baissez pas les bras au premier refus, non, ce n’est pas un échec. La persévérance est payante !

Nous notons que les premiers signes de vie ne furent pas très spectaculaires : l’enfant ne s’est pas mis à sauter de joie, à crier, à courir mais simplement, l’enfant éternua sept fois, et il ouvrit les yeux. 2 Rois 4 : 35  Ces signes étaient suffisants pour montrer qu’il était passé de la mort à la vie. Une conversion réelle ne frappe pas toujours les regards, quelquefois, nous sommes perplexes, car rien de spectaculaire ne s’est produit… mais le fait d’ouvrir les yeux sur le Christ, pour découvrir la valeur de la Croix et la grandeur de son amour pour les pécheurs, n’est-ce pas un signe de vie ? Les fruits de la conversion ne tarderont pas à se manifester.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

7 commentaires