De l'eau vive en plein désert

De l'eau vive en plein désert

Il ouvrit le rocher et des eaux coulèrent, elles se répandirent comme un fleuve dans les lieux arides. Psaume 105.41

Le désert : un lieu qui suscite pour la plupart d'entre nous un sentiment d'appréhension. C’est un lieu de faim et de soif, de solitude et de silence que l'on aimerait vite quitter. Oui. On préfère au désert, les plaines verdoyantes et fleuries, les montagnes pleines de charme et leurs sommets qui surplombent la vallée, de sorte que l'on domine avec une vue sur une longue distance.

Le désert semble être un lieu ennuyeux où l’on a l'impression de perdre son temps, un lieu d'exclusion, loin de l'agitation, des activités de toutes sortes, un lieu où tout semble manquer d'attrait. Les opportunités et perspectives d'avenir ou d'évolution semblent infimes. C'est aussi un lieu où le découragement vous guette constamment. Un lieu plein de dangers où vous risquez de vous faire piquer par des serpents et les scorpions, un lieu où vous êtes à découvert, à la merci de vos ennemis. 

Pourtant, vous y êtes bien !

Alors que vous regardez tout autour de vous, il vous semble que votre vie s'est enlisée dans des sables mouvants et vous vous demandez :

“Combien de temps il me faudra rester là ?” 

Une soif de changement vous anime et Dieu la voit. Il veut l'étancher. Il est avec vous dans ce désert et vous propose l'eau vive de sa parole. Un nouveau niveau de communion avec votre père céleste vous y attend (Luc 5.16). Dans ce lieu sec et inhospitalier, il veut vous abreuver des flots de son esprit.

Alors que vous traversez votre désert, quel que soit la forme qu’il prend, ne vous plaignez pas, Dieu est au contrôle. Restez calmes et buvez à long trait l'eau de sa parole. Laissez-la vous abreuver. Laissez-vous instruire par le Saint-Esprit alors que tout fait silence autour de vous. 

Il y a une oasis dans le désert. Un lieu de joie et de satisfaction même au milieu de votre souffrance. Non, vous ne mourrez pas dans ce désert. C'est une étape de votre parcours. Un jour vous le quitterez pour atteindre des lieux plus propices et vous aurez considérablement mûri et expérimenté une plus grande mesure de grâce et de révélation. .

Une proclamation

En plein désert, je trouve une oasis.  C'est ta présence qui fortifie mon âme et l'eau de ta parole qui me désaltère et étanche ma soif spirituelle. Je continuerai mon parcours puisque tu es avec moi et lorsque je quitterai ce désert je serai puissamment fortifiée.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
2 commentaires
  • jeannine Il y a 2 semaines, 2 jours

    Merci pour cette exhortation
  • rozange Il y a 2 semaines, 4 jours

    Le désert : un lieu qui suscite pour la plupart d'entre nous un sentiment d'appréhension. C’est un lieu de faim et de soif, de solitude et de silence que l'on aimerait vite quitter. Oui. On préfère au désert, les plaines verdoyantes et fleuries, les montagnes pleines de charme et leurs sommets qui surplombent la vallée, de sorte que l'on domine avec une vue sur une longue distance. Alors que vous traversez votre désert, quel que soit la forme qu’il prend, ne vous plaignez pas, Dieu est au contrôle. Restez calmes et buvez à long trait l'eau de sa parole. Laissez-la vous abreuver. Laissez-vous instruire par le Saint-Esprit alors que tout fait silence autour de vous. Il y a une oasis dans le désert. Un lieu de joie et de satisfaction même au milieu de votre souffrance. Non, vous ne mourrez pas dans ce désert. C'est une étape de votre parcours. Un jour vous le quitterez pour atteindre des lieux plus propices et vous aurez considérablement mûri et expérimenté une plus grande mesure de grâce et de révélation. . En plein désert, je trouve une oasis. C'est ta présence qui fortifie mon âme et l'eau de ta parole qui me désaltère et étanche ma soif spirituelle. Je continuerai mon parcours puisque tu es avec moi et lorsque je quitterai ce désert je serai puissamment fortifiée. Amen........