Comment aborder et prier pour les gens dans la rue ou dans les lieux publics ?

Comment aborder et prier pour les gens dans la rue ou dans les lieux publics ?

Cette question en amène une autre : pourquoi témoigner, prier pour les gens dans les rues, dans les lieux publics ?

D’abord parce que dans plusieurs versets des évangiles, Jésus nous demande de le faire.

Dans Matthieu 10.5-8
Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains ; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.  Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche.… Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement »

Matthieu 28.16-20
« Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée.  Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes.  Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.… Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, … Et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.

 Dans Luc 10.7-11
« Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu'on vous donnera ; car l'ouvrier mérite son salaire. N'allez pas de maison en maison. 

 Dans quelque ville que vous entriez, et où l'on vous recevra, mangez ce qui vous sera présenté guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur : Le royaume de Dieu s'est approché de vous.  Mais dans quelque ville que vous entriez, et où l'on ne vous recevra pas, allez dans ses rues, et dites :  Nous secouons contre vous la poussière même de votre ville qui s'est attachée à nos pieds ; sachez cependant que le royaume de Dieu s'est approché… »

La proclamation du royaume est au cœur de la parole et du ministère de Jésus


Pourquoi témoigner autour de nous ? parce que lorsqu’on aime une personne, on aime parler de lui 

Il y a des domaines dans notre vie où il est important de connaitre quelle est la volonté de Dieu : les affaires, le choix d’un conjoint, un travail…

Mais en ce qui concerne le fait de parler de Jésus : pas besoin d’attendre de nouvelles révélations, pas besoin d’attendre de nouvelles prophéties : Jésus nous a donné ses instructions il y a plus de 2000 ans !

Dans les 3 versets que nous avons lus, lorsque Jésus envoie ses disciples, on peut remarquer plusieurs particularités :

-Il ne leur dit pas : expliquez aux personnes que vous allez rencontrer le mécanisme du salut.
-Il ne leur dit pas non plus de leur parler du péché ou de la rédemption.

 Il leur dit : Annoncez le Royaume ! 

C’est-à-dire : « guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons ».


Jésus n’a pas demandé à ses disciples de donner des cours sur le sacrifice expiatoire, ou sur la fin des temps.
C’est beaucoup plus simple que cela.
Tellement simple que cela nous parait déconcertant.


De manière très concrète, lorsque je rencontre une personne dans la rue, si je lui dis :


Que Jésus est mort à la croix pour nos péchés, qu’il doit se repentir, je ne suis pas certain qu’il comprenne,


Mais si je lui parle du Royaume, alors ce sera différent.

Jésus adaptait son discours en fonction de l’auditoire devant lequel il se tenait.

Son discours est différent lorsqu’il parle dans les synagogues et lorsqu’il parle aux non-croyants.
Et nous devons faire de même, adapter notre discours en fonction des lieux et des personnes.


Jésus nous demande de parler aux non croyants.

Mais si vous allez dans les rues avec un microphone en disant : « repentez-vous ! »,
la majorité ne va pas comprendre, beaucoup de gens sont éloignés de la foi, certains sont athées, ils ne vont pas comprendre ce langage.


Jean Baptiste s’adressait aux personnes de son époque qui comprenaient ce qu’il disait.


Évangéliser ne consiste pas tant à expliquer une doctrine, mais plutôt à donner une vision du Royaume.


Lorsqu’on regarde une publicité pour un smartphone, le vendeur ne nous explique pas comment fonctionne un processeur, mais il va me persuader qu’acheter ce téléphone va certainement changer ma vie.

Lorsque quelqu’un souffre, parfois depuis des années, et qu’on lui propose un médicament qui va atténuer sa douleur, il ne se pose pas toujours la question de savoir la composition du médicament, ce qu’il veut en premier lieu, c’est ne plus souffrir.

Jésus s’adressait aux foules avec la vision du Royaume qu’il voulait partager.
Quel exemple Jésus nous a-t-il laissé ?

 Actes 10.38
« Vous savez comment Dieu a oint du Saint Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien, et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui »

Jésus passait beaucoup de temps à faire du bien, annoncer la bonne nouvelle, à sauver, délivrer, guérir.
Il faisait du bien en donnant à manger à une foule affamée.  

Et nous, nous continuons à écrire cette belle histoire, lorsque nous sortons dans les rues parler de Jésus ou lorsque nous guérissons les malades.

Non seulement Jésus guérit mais il nous dit aussi : « allez guérissez ! » 

 Marc 16.17-18
« Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris »

Quelle belle promesse, particulièrement pour nous qui avons sur le cœur de prier pour les malades et de bénir les gens dans la rue.

 C’est très rassurant de se rappeler cette promesse extraordinaire de Jésus :
« Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. 

De manière très pratique, comment aborder les gens dans la rue ?

Il faut établir un contact qui diffère en fonction des personnes et des situations

Par exemple :

-S’approcher d’une personne qui boite, ou qui marche avec une canne.

-Qui a un bras ou une main bandée 

-Une personne qui souffre

-Une personne triste

Une personne qui vous donne une invitation ou une pub dans rue : on profite de l’occasion

Etc.

En ce qui me concerne, j’aime faire agir ma foi :

Et je m’approche des gens en leur disant : « avez-vous mal quelque part ?» …

Être attentif au moindre détail qui permettra une prise de contact facile.

Ce qu’il ne faut pas faire :

 -Garder les yeux fermés

-Un homme ne touche pas directement une femme et inversement

-On demande à la personne : puis je poser ma main sur votre épaule ? s’il s’agit d’une femme, je prends sa main et je pose ma main sur sa main afin de prier pour elle

-S’approcher à plusieurs : cela risque de faire peur !

-Essayer à tout prix en une minute de l’évangéliser

-Citer des versets bibliques les uns après les autres

-Éviter les discussions qui risquent de durer et de se transformer en polémiques

Chaque situation est différente, ne pas commencer à établir des stratégies à l’avance, ne pas oublier que c’est le Saint Esprit qui dirige et nous inspire, parfois quelques paroles suffisent.

Il faut se sentir libre d’évangéliser en pratiquant les dons que nous avons reçus

Pour certains, ce sera de proposer un évangile, un flyer.

Pour d’autres, ce sera de parler témoigner de Jésus directement.

Pour d’autres, ce sera de proposer la prière de guérison,

Pour d’autres, ce sera de prophétiser sur les personnes
etc. 

L’important n’est pas la manière avec laquelle nous évangélisons, l’important est de mettre en pratique les enseignements de Jésus et de respecter nos différentes sensibilités.

 « Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins. » Esaïe 55.11 

Je termine en citant un témoignage :

C’était pendant une sortie évangélisation/ guérisons dans les rues de Nîmes.
Le lendemain de cette sortie, je partage quelques mots de témoignage sur mon profil Facebook que je laisse ouvert à tous, afin qu’il soit accessible à tous, croyants comme non croyants.
Je racontais avoir vu une personne triste qui pleurait sur un banc dans un coin d’un parc et j’avais prié pour elle.

Très rapidement, cette dame se manifeste sur mon post Facebook et je la cite :

« J’étais la personne qui pleurait sur le banc..
Vous avez posé votre main sur mon épaule, j’ai ressenti immédiatement un bien être revenir en moi.

Ce matin en me levant je ne ressens plus de dépression, j’ai même arrêté l’antidépresseur qui me provoquait des crises d’angoisse..
Je continue juste un peu les décontractants pour ne pas tout arrêter d’un coup.
Mais le bien être que vous m’avez procuré est bien là. Une belle rencontre au bon moment.
Merci, à bientôt. »

Mon but est de vous encourager à oser prier pour les personnes que vous rencontrez.

Soyez bénis, fortifiés, encouragés !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
1 commentaire
  • rozange Il y a 4 semaines

    Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains ; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche.… Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » La proclamation du royaume est au cœur de la parole et du ministère de Jésus De manière très concrète, lorsque je rencontre une personne dans la rue, si je lui dis : Mais si vous allez dans les rues avec un microphone en disant : « repentez-vous ! », la majorité ne va pas comprendre, beaucoup de gens sont éloignés de la foi, certains sont athées, ils ne vont pas comprendre ce langage. Évangéliser ne consiste pas tant à expliquer une doctrine, mais plutôt à donner une vision du Royaume. Jésus s’adressait aux foules avec la vision du Royaume qu’il voulait partager. Quel exemple Jésus nous a-t-il laissé ? De manière très pratique, comment aborder les gens dans la rue ? Il faut se sentir libre d’évangéliser en pratiquant les dons que nous avons reçus Ce matin en me levant je ne ressens plus de dépression, j’ai même arrêté l’antidépresseur qui me provoquait des crises d’angoisse.. Je continue juste un peu les décontractants pour ne pas tout arrêter d’un coup. Mais le bien être que vous m’avez procuré est bien là. Une belle rencontre au bon moment. Merci, à bientôt. » Mon but est de vous encourager à oser prier pour les personnes que vous rencontrez. Amen!!!!!!!!!!!