De l'athéisme à la foi en Jésus-Christ...

Né à Annemasse en Haute-Savoie en 1973, j'ai grandi dans un environnement familial paisible, assez bon élève à l'école, je n'avais jamais redoublé.
Plutôt intellectuel, je passais beaucoup de temps dans la lecture (philosophie, psychologie, ésotérisme, vulgarisation scientifique, romans...).
Je me croyais suffisamment intelligent pour ne pas croire en Dieu. En passant devant une église catholique, je m'étais même dit que je n'aurai jamais la foi, celle-ci étant l'apanage des gens faibles !
Toutefois, enfant, je me posais des questions existentielles. La nuit, en contemplant le firmament, je me demandais ce qu'il y avait derrière les étoiles...
Malgré mes interrogations, je croyais fermement que Dieu n'existait pas. J'essayais d'imaginer ce qu'il m'adviendrait après la mort mais pour moi, après, il y avait une seule réalité : le néant (combien j'ai pu être aveuglé et ignorant !).
De plus, non content d'être athée, je cherchais à convaincre les croyants qu'ils étaient dans l'erreur !

C'est ainsi qu'un soir, en 1991, sur le campus universitaire de Grenoble, j'ai reçu une invitation à une soirée d'évangélisation dans une aumônerie évangélique pour les étudiants...
Super ! C'est avec beaucoup de zèle (!) que je me suis rendu à cette réunion pour convaincre ces pauvres âmes qu'elles étaient grandement dans l'erreur.
En fait j'étais un fervent évangéliste, mais du mauvais côté ! (que voulez-vous, on fait avec la connaissance que l'on a...).
Croyez-moi ou pas, mais contre toute attente, cette soirée m'a plu et je suis retourné semaine après semaine à ces réunions d'évangélisation.
J'ai réalisé que la foi n'est pas contre la raison.
Ce sont simplement deux façons différentes et complémentaires d'appréhender la réalité : la raison nous permet de comprendre comment l'univers fonctionne et la foi nous permet de connaître ce qu'il y a au delà de l'univers et pourquoi toutes choses existent.

J'ai lu aussi l'évangile de Jean et, comme si ma main trouvait en face d'elle l'empreinte exacte qui lui correspond, mon cœur a reconnu au travers de ce petit livre la vérité que depuis si longtemps il recherchait.
Finalement, un soir, je me suis agenouillé au pied de mon lit dans ma chambre d'étudiant.
Je savais que j'avais une décision à prendre : soit vivre avec Dieu dès maintenant et pour l'éternité, soit le rejeter et vivre éternellement sans Dieu, c'est à dire aller en enfer.
J'ai alors décidé de donner ma vie à Dieu en disant sincèrement : "Jésus sauve-moi !".
Mais après avoir prié, je n'ai rien ressenti, aucune grande lumière, aucun flash, rien ! Alors j'ai cru que je n'étais pas sauvé.
Voulant vraiment passer l'éternité au ciel et non dans la solitude et la souffrance éternelle, je criais à Dieu et pleurais allongé sur mon lit : " Jésus sauve-moi, sauve-moi !".

Ensuite, un chrétien m'a fait comprendre qu'il ne faut pas écouter ce que l'on ressent mais plutôt ce que dit la parole de Dieu et dans la bible, Dieu nous demande seulement d'accepter le sacrifice de son fils Jésus qui est mort à la croix pour effacer nos péchés, et qui est ressuscité le troisième jour.
Comme il est écrit : "Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé" (livre des actes chapitre 16, verset 31).
Alors mon doute est parti, j'ai su que j'étais sauvé. La joie et l'enthousiasme ont rempli mon cœur et ma vie a changé du tout au tout.
Je savais où j'allais après la mort, ma vie avait un sens !
J'ai dévoré le nouveau testament. Ce que je lisais coulait en moi comme un fleuve venant inonder et vivifier ce qui avait été jusqu'à présent un désert aride.
Je voulais parler de Jésus à tout le monde. Le Seigneur Jésus était réellement entré dans mon cœur et il l'avait rempli !
Il s'agit de la nouvelle naissance dont il est question dans l'évangile de Jean au chapitre 3, verset 7. En 1993, j'ai été baptisé par immersion dans une église évangélique. Aujourd'hui, même si tout n'est pas encore au top dans ma vie, je veux progresser, être de plus en plus semblable à Christ et porter de plus en plus de fruits pour lui et son royaume.
Quand vous donnez votre vie au Seigneur Jésus, une nouvelle dimension s'ouvre à vous : la communion avec le Dieu infini créateur de toute chose.
Le ciel qui était fermé s'ouvre au dessus de votre tête.
La présence du Saint-Esprit vous rempli et vous permet de réaliser tout votre potentiel d'être humain créé à l'image de Dieu.
L'homme n'est pas qu'un corps, il a un esprit et ce dernier soupire après Dieu. Il y a en chacun de nous une soif spirituelle et intime que seul l'Esprit de Dieu peut étancher.
La vie avec le Seigneur Jésus est ce qu'il y a de mieux sur cette terre...et jusque dans l'éternité !

Fabrice

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

7 commentaires
  • mara Il y a 8 années, 3 mois

    Amen! Gloire à Dieu! Soit béni!
  • Layonel Louis-jean Il y a 8 années, 7 mois

    Mon frere,il y a dans ton vibrant temoignage,une phrase qui attire mon attention et c'est celle-ci:De 1993 a aujourd'hui,tout n'est pas au top dans ta vie.Mais heureusement tu veux imiter l'apotre Pierre qui,malgre son reniement,est reste attache a Son MAITRE jusqu'a la Pentecote ou sa vie a ete changee du tout au tout.Toi aussi reste au pied du SR JESUS et un jour tu atteindras ton apogee spirituel,puisque tu as ete choisi des le ventre de ta mere pour servir de temoins et c'est le Psme 22:11 qui te le dit.
  • COPINE Il y a 8 années, 7 mois

    Vriament très édifiant et que Dieu continue de toucher les coeurs.
  • Afficher tous les 7 commentaires