Dernier entretien de Jésus avec ses amis

Dernier entretien de Jésus avec ses amis

Jésus a eu un dernier entretien avec ses disciples, après l’institution de la Cène et juste avant la prière de Gétsémané.
Il a attendu pour parler dans l’intimité avec ceux qu’Il appelait ses amis. Il a lavé les pieds à tous ses disciples, même à Judas, pour leur montrer l’attitude qu’il attendait d’eux. Judas le traître était encore là. Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit … Jean 13:31
Alors Jésus se mit à dire des vérités qui concernent seulement ceux qui aiment Jésus.
Nous trouvons ces bonnes paroles dans les 4 chapitres qui suivent (Jean 14 à 17)

Les limites et faiblesses de l’homme
La première vérité que nous fait découvrir Jésus, c’est notre faiblesse.
Pierre avec un grand enthousiasme déclare: Je donnerai ma vie pour toi ! Jean 13:37
Pierre était sincère mais il ne connaissait pas ses limites et sa faiblesse. Jésus le met face à ces réalités. Il le prévient que dans quelques heures, il va le renier à trois reprises.
Quel choc pour Pierre !

Quel choc pour nous quand nous découvrons notre petitesse.

Jésus veut que nous prenions conscience de nos limites et de nos incapacités. Non pas pour nous mépriser, mais pour nous aider à réaliser que nous avons besoin de son Esprit Saint en nous. Nos capacités humaines ne sont que faiblesses mais notre capacité à faire quelque chose de valable, vient de Dieu. Jésus osera dire que sans lui, nous ne pouvons rien faire.
Nous comprenons pourquoi, tous les disciples vont ensuite se réunir dans la Chambre Haute et attendre en priant pendant 10 jours pour que la puissance de Dieu vienne à leur secours. Et le jour de Pentecôte, ils n’ont pas été déçus. Pierre lui-même, pour sa première prédication, a vu la conversion de trois mille âmes. Il a pu dire merci à Jésus de lui avoir montré sa faiblesse afin qu’il s’attende au secours de l’Esprit Saint.

Dieu nous ouvre les yeux sur nos faiblesses et nos limites afin que nous attendions le secours d’En Haut par le Saint Esprit.



Notre appel pour l’éternité

Jésus va mettre en valeur l’importance de notre appel divin. C’est un appel pour l’éternité que nous partagerons avec lui. Jésus veut ouvrir nos yeux sur notre vocation. Je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi ! Jean 14:3 Accepter Jésus dans sa vie, ce n’est pas choisir la meilleure religion, ou la meilleure manière de réussir sa vie sur la terre, mais c’est marcher avec lui jusque dans la gloire éternelle. Pendant que nous avons nos préoccupations terrestres, Jésus est actif dans le ciel pour nous prépare une place auprès de Lui. Si Lui s’occupe de nous actuellement, nous devons aussi prendre le temps de nous occuper du royaume de Dieu.
Quel amour pour nous ! Jésus ne veut pas vivre l’éternité sans ses enfants. Nous ne pouvons pas imaginer quel accueil extraordinaire nous recevrons en arrivant Là Haut.
Mobilisons nos forces, notre temps ici bas pour Celui qui nous aime tant.
Nous voulons vivre dans cette espérance glorieuse et dire: Amen ! Viens Seigneur Jésus !


Appelés à faire ses œuvres

Jésus s’en va, mais il a tout prévu. Il a exercé durant 3 ans, une œuvre de guérison, de restauration de l’être humain, de salut des perdus. Celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes…Jean 14:13
Nous sommes donc appelés à faire ce que Jésus a fait dans le domaine de la guérison, de la libération des puissances démoniaques, du salut.

Comment faire des œuvres plus grandes ?

Jésus n’a pas dit plus glorieuses ou plus puissantes. Mais avouez qu’avec les moyens modernes, les imprimés, la radio, la télé, internet, nous avons des possibilités plus grandes. Il y a bien des années, dans la ville où j’étais pasteur, une chaîne de télé profane, a retransmis une prédication d’un revivaliste américain. En fin de prédication, cet orateur a avancé sa main pour couvrir l’écran de télé et il a invité les téléspectateurs qui croyaient dans la guérison, de venir toucher sa main pour être guéris. Une dame paralysée a avancé sa chaise roulante, a touché la main de cet homme de Dieu, et instantanément, elle a été guérie. Quelques semaines après, convertie, j’ai eu la joie de la baptiser ! Je pense à Elisée, quand Elie a été enlevé. Il s’est écrié: Où est le Dieu d’Elie ? Et il a fait les mêmes miracles que son maître. Le Christ a confié son œuvre glorieuse aux disciples qui l’aimaient. Notre Seigneur nous a confié ses œuvres pour faire connaître Son Royaume et son salut au monde entier. Jésus a parcouru la terre d’Israël, et à nous, il nous demande d’annoncer cette bonne nouvelle à toute créature, à toutes les nations ! Quelle grande œuvre !

Un appel à la prière
Jésus a tout fait pour glorifier le nom de Son Père Céleste. Il nous en donne les moyens par la prière. L’objectif de la prière, c’est la gloire de Dieu par l’exaucement. Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai afin que le Père soit glorifié. Jean 14:13
La prière doit être faite au nom de Jésus, non au nom de nos souffrances, ou de notre piété, ou de notre persévérance, mais au nom des mérites de Jésus, du prix payé à la Croix.
Si nous sommes guéris, c’est par ses meurtrissures nous dit l’Ecriture.

L’objectif de l’exaucement, c’est la gloire de Dieu.

Une de nos chrétiennes, gravement touchée à la colonne vertébrale à la suite d’une chute dangereuse, a été guérie instantanément suite à la prière. J’ai été étonné par ce beau miracle auquel j’ai assisté. Mais j’ai vite compris pourquoi Dieu l’avait guérie. De suite après sa guérison, elle est allée rendre témoignage à ses amies qui étaient venues pleurer avec elle sur ses souffrances. Elle est arrivée en pleine réunion d’évangélisation et aussitôt, je lui ai donné la parole pour qu’elle raconte le miracle. J’ai réalisé, que Dieu lui a accordé ce miracle, car Il savait que Son Nom allait être glorifié par cette soeur. N’ayons pas peur de rendre témoignage de l’exaucement de nos prières, c’est ce que Dieu attend de nous.

La plus glorieuse promesse

Et moi, je prierai le Père, et Il vous donnera un autre consolateur. Je ne vous laisserai pas orphelin, je viendrai à vous. Jean 14:16-18
Jésus aimait ses disciples, et en partant pour le ciel, il savait quelle tristesse allait vivre ses bien aimés. Un orphelin a la nourriture, le vêtement, l’instruction, mais il lui manque la chose la plus précieuse:l’amour !
Jésus avait prévu son départ. Non seulement, il a tout accompli, mais il a pensé dans les moindres détails à ses disciples, à nous. Notre Christ et mort, mais il est ressuscité et il nous a envoyé le Saint Esprit qui habite en nous pour l’éternité.
Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous… 1Cor 6:19
C’est Jésus qui l’a voulu et au jour de Pentecôte, glorieusement, visiblement, et en paroles (par le parler en langues), le Saint Esprit est venu habité dans le corps des disciples. Lorsque Jésus a reçu l’Esprit Saint lors de son baptême, il a entendu cette bonne parole venant du ciel: Celui-ci est mon fils bien aimé en qui j’ai mis toute mon affection !
Le Saint Esprit, habitant en nous, veut nous rappeler sans cesse que nous ne sommes pas des orphelins, que nous sommes aimés de Dieu. Laissons le Saint Esprit nous répéter encore et encore que nous sommes aimés de Dieu. Et à notre tour, nous pourrons aimer notre prochain.

Si vous m’aimez…

La grande question de Jésus a chacun de nous:

Est-ce que tu m’aimes ?

Jésus a dit ceci à ses disciples qu’il connaissait bien pourtant: Si vous m’aimez, gardez mes commandements. Jean 14:15
Le retour que Jésus attend de notre part, c’est notre amour. Lors de sa rencontre avec Pierre, après sa résurrection, Jésus n’a eu qu’une seule question qu’il a posée à trois reprises: Pierre, m’aimes-tu ? Dans cette courte question, mettez votre prénom, et entendez Jésus vous poser la même question: M’aimes-tu ? Quand quelque chose te paraît difficile, quand tu n’a pas le temps de prier, de lire ta bible, de rendre service, de venir aux réunions, entends Jésus qui te dis: M’aimes-tu ? Si tu veux servir le Maître, la première chose que Jésus attend de toi, c’est l’amour. Quand Pierre a affirmé son amour pour le Christ, Jésus lui a dit: Pais mes agneaux, pais mes brebis !
C’est par amour que nous servons le Seigneur, c’est dans l’amour que nous gardons ses commandements. Pourquoi Jésus demande cela ? Il veut que nous soyons ses ouvriers, mais aussi les représentants de son amour, les ambassadeurs de Son Royaume sur cette terre.
Ce fut le dernier entretien de Jésus avec ses onze disciples fidèles, parce que c’est aussi un entretien qu’Il veut avoir avec chacun d’entre nous.
Voici sa question: M’aimes-tu ?
Voici sa promesse: Je ne te laisse pas orphelin, je t’envoie le Consolateur.

13 commentaires