Des miracles pour ma famille

 Je suis Maman Chantal, je rends grâce à Dieu de ce qu’Il a fait pour moi. Le Seigneur a fait des miracles dans ma vie, je ne cesserai jamais d’en parler. Les évènements que je décris se sont déroulés dans notre maison à Sic Cacaos dans la ville de Douala au Cameroun.

En 2003, mon époux est tombé malade d’une manière que tout le monde avait désespéré, on savait qu’il allait mourir, les choses de Dieu sont miraculeuses. On a parcouru les hôpitaux, grands comme petits, on ne le traitait pas. Nous avons faits des examens, envoyés en Europe, les médecins blancs ont dit qu’il n’a rien, qu’il est bien portant. Entre temps, mon époux était toujours là à moitié mort.

Un jour, le Seigneur nous a parlé de prier (nous n’avions pas encore cru à l’Evangile), on ne savait ni prier, ni chanter des louanges. Après cela, nous avons croisé un pasteur, quand il a vu le malade, il était troublé. Il nous adit : « ne craignez pas, mais croyez aux miracles de Dieu et priez à chaque heure », pendant trois mois, on priait sans cesse. Le Seigneur nous a révélé sa guérison, mais il n’y avait toujours pas de changement. On continuait toujours la prière, après quatre mois, le pasteur nous demandé de l’amener encore à l’hôpital. Ce jour-là, chose curieuse, on trouve une infection pulmonaire. Le docteur était dépassé parce qu’il avait reconnu le malade, il a commencé directement le traitement. En agençant traitement et prière, six mois après mon mari s’est complètement rétabli.

En Février 2008, ma fille aînée a été possédée. Le calvaire a encore commencé, mais étant déjà né de nouveau. Elle disparaissait dans la maison devant tout le monde, et personne ne voyait quand elle partait. Je priais toujours, elle roulait dans les mares d’eau, elle tombait en se blessant, elle réagissait de manière impulsive. Elle ne voulait pas entendre parler de la prière, tous ceux qui priaient étaient le diable pour elle. Les frères sont passés à la maison prier pour elle, après cette séance, tout est redevenu normal. Aujourd’hui, Dieu l’a délivrée, elle est en bonne santé. Malgré que l’ennemi ait déclaré qu’elle devait mourir, Dieu a eu compassion.

Le 03 Mars 2008, ma deuxième fille s’est réveillée à 05 heures du matin pour laver les assiettes. On ne savait pas ce qui s’était passé : c’est Dieu seul. Une fosse sceptique avait été creusée derrière la maison. Ce jour, l’enfant de six ans est tombée à l’intérieur sans qu’on s’en rende compte. Elle déclare que quand elle est tombée, quelque chose est venue, elle s’est assise dessus et après quelques minutes c’est parti. Elle a commencé à enfoncer, elle a soulevé les mains. Par la grâce de Dieu, on a pu la retirer au milieu des selles et des eaux puantes. Dans toutes ces persécutions et ces souffrances, nous ne travaillions pas et étions complètement démunis de tous côtés.

En 2009, j’ai eu une promesse de Dieu, Il a essuyé mes larmes, Il a écouté ma prière, Il a ouvert ma porte, Il a tout fait pour moi. Ces souffrances ne sont que de tristes souvenirs, à présent je vis de nouvelles expériences avec mon Dieu. Je le bénis grandement. Ceci est mon témoignage actuel, merci.

Je conseille à tout le monde de mettre sa confiance en Dieu, car Il peut tout faire. Amen !


Mme LONGE Chantal

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

21 commentaires