D'une prière balbutiante à la révélation

D'une prière balbutiante à la révélation
J’ai connu l’odeur âcre qui s’élève du mélange de la cuillère chauffée par le briquet et cet instant où la mixture se mélange à votre sang dans la seringue avant d’être injectée dans les veines : là, il ne vous tarde plus qu’une chose, c’est de sentir enfin votre corps envahi par cette chaleur cotonneuse et envoûtante qui semble calmer votre douleur de vivre. Vous pensez posséder de la dope, et c’est elle qui vous possède... Vous en êtes l’esclave, la cible...

Quand je suis tombé dans cette trappe, j’étais passé déjà par bien des produits. Trips, essence, beu, amphétamines, cannabis, le tout arrosé de bière ou autre alcool...

La déchéance de mon être était enclenchée ; les péchés de débauche de toutes sortes, l’échec scolaire, la rébellion et la haine m’entraînaient comme un tourbillon vers le bas, vers la mort, vers l’enfer éternel.

Qui pouvait aider ma triste jeunesse ? Vous ? Je vous aurais volé, je vous aurais trompé : ne l’ai-je pas fait à mes propres parents ?

Mon avenir semblait tout tracé : vol, deal, prostitution, mensonge, magouilles, maladies, peut-être le suicide ou mourir en OD ou assassiné dans un taudis perdu... Travailler ? Impossible, j’étais tout simplement cassé.

Par la force des choses, je me retrouve à l’armée en juin 85, à Fréjus, 24é RIMA, et après mes classes, à Perpignan.

C’est là-bas que j’ai eu mon premier miracle : j’entendis l’Evangile et pour la première fois le St-Esprit m’ouvrit les yeux sur ma destinée éternelle et sur Jésus mon sauveur.

Après une longue discussion avec un chrétien j’ai fait la démarche qu’il me proposait pour rencontrer Dieu personnellement : simplement inviter Jésus à devenir mon Sauveur et Seigneur, le prier de me pardonner de tous mes péchés et de remplir ma vie.

Alors que j’ai balbutié ma première prière en invoquant le Nom de Jésus, LA CHAMBRE Où NOUS ETIONS FUT REMPLIE DE LA PRESENCE SAINTE ET MERVEILLEUSE DU DIEU VIVANT : JE NE FUS PLUS JAMAIS LE MÊME !

Par la suite, je fus absolument délivré des drogues, de la perversité qu’abritait mon cœur.

Trouvant en Jésus une véritable raison d’aimer la vie, je compris que ma foi impliquait le fait de vivre en société, de travailler.

Puis j’ai rencontré celle que Dieu m’avait destinée et avec qui j’ai eu les trois plus beaux enfants de la terre.

Certains peut-être pourraient penser qu’un jour je retomberai dans la drogue...

Mais la Bible dit :

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16, la Bible)

Le Diable a perdu la partie avec moi, il a perdu la guerre ! Jésus l’a vaincu pour moi et la Bible déclare encore :

« Mais dans toutes ces choses je suis plus que vainqueur par Celui qui m’a aimé » (Romains 8 : 37, la Bible)

Le message est clair ! Au lieu de périr par la puissance du péché, je marche dans la victoire par la puissance de son amour qui me remplit chaque jour d’une assurance totale.

« Car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. » (1 Jean 5 : 4, la Bible)

Jésus est Vivant, il est vraiment ressuscité ! Je l’ai rencontré et le souffle de son ST-Esprit a tout changé dans mon cœur.

Il VOUS aime et VOUS appelle aussi.


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

34 commentaires