Erreur du photographe

Erreur du photographe

A la fin du siècle dernier, il y avait, à l'Université de Bâle en Suisse, un professeur du nom de Buckard. Il avait une renommée de grand savant, non seulement dans son pays, mais aussi au dehors. Cependant, il menait une existence très modeste, fuyant les honneurs. En particulier, il avait toujours refusé de laisser faire son portrait par un peintre. Toutes les sollicitations avaient été vaines. Ses étudiants, qui le vénéraient, finirent cependant par obtenir un jour qu'il aille se faire photographier. Pour être sûr qu'il ne manquerait pas à sa promesse, ils allèrent chez un photographe en renom prendre rendez-vous pour leur maître. Au jour dit, le photographe, flatté d'avoir devant son appareil un client aussi renommé, avait tout préparé avec soin pour réussir une image parfaite. On était aux débuts de la photographie, et il y avait toutes sortes de préparatifs nécessaires. Nerveux, le photographe s'affairait quand, quelques minutes avant l'heure fixée, on sonna...
C'était un tout petit monsieur de très simple apparence qui entra, disant qu'il venait pour une photographie. Sans y mettre de forme, le photographe déclara qu'il attendait un grand personnage et qu'il n'avait pas le temps de s'occuper de quelqu'un d'autre, qu'il repasse plus tard.
Sans se formaliser, l'importun se hâta de sortir après avoir prononcé un :
- Excusez-moi, je ne savais pas !
Satisfait de s'être débarrassé de ce malencontreux client, le photographe commença à attendre... Il attendit longtemps car son illustre client ne vint jamais, ou plutôt il ne revint pas, car c'était "lui" le petit monsieur.

Prenons garde de ne pas reconnaître la présence du Seigneur quand elle se manifeste d'une manière toute simple à nos yeux (Philippiens 2.7-11).



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • lene2014yh Il y a 5 années, 9 mois

    seigneur aide moi à pouvoir discerner ta volonté, ta voie et ta présence dans ma vie au nom ton fils, notre seigneur et sauveur jésus.amen
  • damber Il y a 8 années, 2 mois

    Oh, comme ce témoignage est beau dans sa simplicité! Il est vrai, nous sommes ainsi: On vient vous annoncer la venue de quelqu'un! prendre R Vous est déjà un gage de notoriété (pas aujourd'hui) ! Un professeur! çà en impose! Importuné par un Monsieur trop simple, allons!!! ce scandale! Gageons qu'un élève a bien du sortir son mobile et mitrailler son professeur ! Il me semble avoir fait une erreur quelque part !