Es-tu tenté d'être infidèle et ... idiot ?

Es-tu tenté d'être infidèle et ... idiot ?

Notre Dieu est fidèle et il veut que nos promesses soient fermes, parce que Ses promesses à Lui sont aussi solides que le roc. Notre Père ne peut pas mentir. Il ne peut pas violer Ses promesses. Sa Parole est sacrée pour Lui et nos promesses devraient être sacrées pour nous.

Il y a quelques années, j’ai prêché lors d’une série de réunions dans une ville française. Un soir, alors que je marchais vers l’entrée du bâtiment où la réunion devait avoir lieu, j’ai rencontré un jeune homme.

- « Est-ce que je peux vous parler, pasteur ? », m’a-t-il demandé.

Nous nous sommes isolés et il m’a raconté son histoire. Apparemment, il avait renoué avec une « ancienne flamme » sur Facebook. Cela avait ramené à la surface des sentiments oubliés et il était déchiré entre la fidélité envers sa femme et le fait d’ajouter du bois sur cet ancien feu.

- « Avez-vous un enfant ? », ai-je demandé. Oui, il avait un bébé.

J’essaye généralement d’y aller doucement et de faire preuve de compassion envers ceux qui viennent me parler de leurs problèmes, mais je dois avouer que là, j’étais un peu énervé. J’avais envie de demander au jeune homme : « T’es idiot ou quoi ? Est-ce que ta mère t’a bercé trop près du mur ? » Je me suis retenu, mais il n’a pas trop aimé ma réponse pour autant.

Je pense que les deux relations qui illustrent le plus notre relation avec Dieu sont la relation père-enfant et la relation mari-femme. Et il était en train d’envisager de jeter dans la boue ces deux représentations de l’amour divin.

Tu sais ce qu’il y a de plus triste ? C’est que mon jeune ami n’est certainement pas le seul à être tenté de briser sa promesse. Nous le sommes tous. Je n’ai jamais eu de petite amie sur Facebook (je tiens à bien le souligner au cas où Phyllis lirait ceci, et aussi parce que c’est vrai), mais combien de fois ai-je été tenté d’être infidèle envers Dieu ou envers d’autres qui me faisaient confiance ?

Dans la Bible

Un exemple extrême

J’ai été un peu choqué quand j’ai lu que Dieu avait puni la famille du roi Saül parce qu’il n’avait pas tenu une promesse faite aux Gabaonites, plusieurs centaines d’années auparavant. Ces gens n’appartenaient même pas au peuple de Dieu, mais étaient les descendants d’un peuple qu’Israël avait conquis lorsqu’il était entré dans le Pays Promis.

Josué avait fait une alliance avec ces gens et le Seigneur attendait de Son peuple qu’il s’en tienne à ce qui avait été promis. Dieu honore Ses promesses avec zèle et Il s’attend à ce nous honorions les nôtres.

Ceux qui ont un cœur selon Dieu sont aussi des gens qui sont fiables et qui tiennent leurs promesses.

Quand mon père est mort, un responsable de son église qui l’avait connu pendant des années m’a dit : « Si tu cherches le mot fidèle dans le dictionnaire, la photo de ton père se trouve juste en-dessous. »

Dieu est fidèle à Sa promesse de nous sauver, de nous garder, de nous remplir de Son Esprit, de nous aider, d’être avec nous, de ne jamais nous abandonner, d’être à nos côtés. L’Esprit de Dieu s’exprime dans notre vie par le fruit de la fidélité. « Mais le fruit de l’Esprit, c’est… la fidélité » (Galates 5.22).

Nous sommes fidèles à nos vœux de mariage, fidèles au corps de croyants dans lequel Dieu nous a placés, fidèles à Dieu Lui-même. Dieu est fidèle et, plus nous sommes remplis de Son Esprit, plus nous sommes comme Lui.

Papa Abraham

Le plus grand exemple de fidélité dans la Bible est sans doute l’alliance entre Dieu et Abraham. Dieu a promis à Abraham qu’il aurait un fils de sa femme, Sarah. 24 ans sont passés et pas de fils. Alors qu’Abraham avait 99 ans, Dieu a renouvelé Sa promesse. Et Dieu le fidèle a fait ce qu’Il avait dit qu’il ferait. Abraham a tenu une petite chose braillarde dans ses bras.

Environ 17 ans plus tard, Dieu a testé la fidélité d’Abraham. Il lui a demandé de Lui donner ce fils. Abraham aimait-il le don de Dieu plus qu’il n’aimait Dieu ? Était-il infidèle à son premier amour ? Abraham a accepté d’offrir Isaac, croyant que Dieu, dans Sa fidélité, tiendrait Sa promesse en le ressuscitant des cendres du sacrifice. Dans son cœur, c’était fait, même si Dieu a arrêté son geste avant qu’il ne tue Isaac.

L’obéissance et la fidélité du vieil homme étaient l’expression de la façon dont la fidélité de Dieu se reflétait dans le cœur d’Abraham. Dieu a regardé dans le cœur d’Abraham et y a vu Sa propre image. Quand Dieu regarde dans ton cœur, que voit-Il ?

Comment la fidélité de Dieu peut-elle se développer dans ton cœur ?

- Marche avec Dieu et n’abandonne pas

Tous, nous chutons, mais l’homme fidèle demande pardon et se relève – encore, et encore, et encore. Ce n’est pas tellement que notre fidélité n’échoue jamais, c’est qu’elle persévère.

- Regarde constamment, chaque jour, le visage de Jésus

Écoute : « Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit » (2 Corinthiens 3.17-18).

Cette gloire nous change. Le monde voit Sa gloire quand il nous regarde. Mais il y a un bonus. Le mot « contempler » utilisé ici peut aussi être traduit par « refléter. » La gloire de Dieu change celui qui se reflète en elle. Continue de regarder à Jésus. Si tu tombes, relève-toi. Demande pardon. Regarde à Jésus, regarde à Jésus, regarde à Jésus.

- Choisis le meilleur de Dieu

Choisis ce que tu sens être la volonté de Dieu, même si ce n’est pas en accord avec ta volonté. La prière de Jésus : « Non pas ma volonté, mais la tienne » devrait être la prière constante de notre cœur. Cela peut sembler difficile, mais il y a une récompense à notre fidélité. Quand tu te tiendras devant Lui et que tu entendras : « C’est bien, bon et FIDÈLE serviteur », tu auras toute l’éternité pour célébrer le fait que tu as choisi d’être fidèle à Dieu et à tes promesses.

En attendant, nous attendons que notre Seigneur fidèle revienne. « Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable... » (Apocalypse 19.11). Il sera fidèle pour tenir cette promesse-là aussi.

Dans quel domaine es-tu tenté de te montrer infidèle ? Apporte-le au Seigneur Jésus. Il t’aidera.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

3 commentaires