Est-ce que nous sommes bénis afin de bénir le monde ?

Est-ce que nous sommes bénis afin de bénir le monde ?

Les mouvements d’implantation d’églises se lancent en Chine, Amérique Latine et même en Afrique du Nord. Tant de gens ont accepté Jésus dans une ville Africaine que les mosquées ont été obligées de fermer. Un missionnaire a atteint en six mois le but qu’il comptait atteindre en quatre ans : d’avoir 200 églises parmi le groupe de population qui lui avait été assigné.

Il n’est pas rare d’entendre les témoignages de puissance miraculeuse de Dieu manifestée au travers des signes et des prodiges quand les gens sont confrontés avec les proclamations de Christ.

Les gens me demandent souvent pourquoi nous ne voyons pas telles choses se passer en Amérique. Pourquoi est-ce que les chrétiens américains, avec des milliers d’églises et une historique de témoignage chrétien, semblent de avoir si peu d’impact sur la société ?

Nous attendons d’être confrontés avec les conséquences tragiques de l’obscurité spirituelle dans les cultures où l’Evangile n’est pas connu. Comment l’expliquer dans notre propre pays ?

Je n’ai pas de réponses pour ces questions inquiétantes, mais les Ecritures m’ont permis de les comprendre un peu. Les Israélites sont devenus le peuple élu de Dieu, non parce qu’ils méritaient ses faveurs, mais parce qu’Il voulait qu’ils soient une nation sacerdotale pour le salut des autres. Il les a bénis, pas pour leur bénéfice, mais afin de suivre et d’accomplir Son dessein.

Cela a commencé avec Abraham, qui a été appelé et béni afin que '' toutes les familles de la terre soient bénies '' Gen 12.3. Dieu a expliqué en Esa 49.6 que Son peuple devait être '' la lumière des nations pour que mon salut soit manifesté jusqu’aux extrémités de la terre ''.

Quand Jésus a donné la grande commission à Ses disciples, il clarifiait simplement le dessein de Dieu en faisant des disciples de toutes les nations. Mais est-ce qu’ils l’ont compris ? Est-ce qu’ils ont apporté l’Evangile en Judée, en Samarie et aux extrémités de la terre ? Non, ils sont restés à Jérusalem jusqu’à ce que Dieu permette que la persécution les disperse selon Son dessein. (Act 8.1)

À travers l’Ancien Testament, nous lisons que Dieu a permis qu’Israël soit vaincu et puni par les tribus païennes habituellement parce qu’ils ont abandonné Dieu afin d’adorer d’autres dieux. Mais n’était-ce pas aussi parce qu’ils ont refusé d’accomplir le dessein de Dieu de Le glorifier parmi les nations ?

Paul dit en Romains que les cœurs des Juifs s’étaient endurcis et qu’ils ont été rejetés '' jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée. '' Rom 11.25

Est-ce que c’est possible que Dieu retienne Ses bénédictions et Son onction jusqu’à ce que nous regagnions une vision pour notre dessein en tant que Son peuple ?

Les églises qui ont un cœur pour les nations et qui mettent en haut priorité les missions semblent être celles qu’Il bénit Est-ce Dieu obligé de permettre que notre nation souffre et que nos églises pataugent avant que nous regardions au-delà de nos programmes et de nos intérêts vers une plus grande tâche missionnaire ?

Si tous les peuples du monde doivent Le connaître, alors, c’est à nous, les enfants d’Abraham, que cela revient de le faire. Que nous ne suivions pas l’exemple d’Israël, mais que nous suivions et obéissions au dessein de Dieu.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire