Et Jésus se leva...

Et Jésus se leva...

Il y a deux passages dans le Nouveau Testament où nous pouvons voir Jésus autrement qu’assis sur son trône. 

 

Le premier est celui relatant le procès d’Etienne devant le grand conseil:

 

«En entendant ces paroles, ils étaient furieux dans leur coeur, et ils grinçaient des dents contre lui. Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme nommé Saul. Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit! Puis, s'étant mis à genoux, il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s'endormit». (Actes 7: 54-60).

Les temps que nous vivons aujourd’hui sont des temps troublés pour beaucoup de croyants dans le monde. Certaines nations semblent se fermer complètement à l’évangile, de très anciennes communautés chrétiennes, telles que celles des pays du Moyen et Proche Orient choisissent l’exode par dizaines de milliers chaque année. Leur présence historique au sein de ces nations aura bientôt cessé. De nombreux régimes placent les églises sous contrôle judiciaire et policier, les traitant tels de vulgaires malfaiteurs. Les droits des chrétiens y sont bafoués et bien souvent diminués par rapport aux autres citoyens, en toute légalité. 

Ces frères et soeurs payent très cher le prix de leur foi dans leur vie quotidienne: les contraintes qui leur sont imposées peuvent aller de simples brimades dans le cadre des cercles familiaux, aux injures publiques, perte d’emploi, interdiction d‘échanger, de vendre ou d’acheter des biens. Ils sont interdits de concours à certaines écoles, de postes dans la fonction publique, simplement à cause de leur foi. Certains sont forcés de quitter leur village, leur famille; leurs enfants peuvent leur être arrachés sans que personne n’y trouve rien à redire. Des jeunes femmes sont mariées de force pour leur interdire la pratique de leur foi. Ils peuvent être arrêtés à volonté pour toute sorte de fausses raisons et détenus pendant de longs mois, voire des années sans aucun procès. Ils sont interdits de réunion, forcés à renier leurs convictions, menacés, exécutés, sans que jamais leurs agresseurs ne soient inquiétés. Tous les motifs sont bons pour les déposséder de leurs droits fondamentaux à la propriété, à la liberté d’expression...

Mes frères et soeurs, quand vous pensez à la persécution de l’Eglise, oubliez l’Empire Romain puis l’Inquisition ! La période durant laquelle l’Eglise de Jésus-Christ fut la plus menacée dans son existence est... la nôtre !

Oui, c’est aujourd’hui au 21ème siècle que la persécution atteint les niveaux les plus élevés ! Mêmes les pays dits «occidentaux» ou traditionnellement chrétiens, voient des restrictions de plus en plus nombreuses encadrer puis restreindre la liberté d’exprimer  sa foi. L' esprit de l’ Antéchrist n’est plus à attendre, il est déjà parmi nous ! Il suffit pour s’en rendre compte, de voir à quel point la simple évocation du nom de Jésus ou de notre arrière-plan chrétien est bannie des manuels scolaires, journaux télévisés... Déjà de grandes compagnies d’information, des magazines célèbres ont choisi de ne plus donner de dates avant ou après «JC» pour ne pas «offenser les non-chrétiens», Jésus est même absent de la fête de Noël !

Quel rapport me direz-vous, tout cela a-t’il avec notre texte sur Etienne ? 

Son exemple doit nous faire réfléchir, nous qui nous croyons à l’abri ! Quelle sera notre réaction le jour où il nous faudra soit cacher notre foi, soit être prêts à perdre des biens ou des personnes chères , à cause du nom de Jésus ? Que restera-t-il de notre foi, le jour où son prix réclamera de nous les plus grands sacrifices ? Un nombre immense de croyants dans le monde répond à cette question chaque jour !

A l’écoute du témoignage d’Etienne, ses accusateurs décidèrent de l'exécuter pensant servir Dieu, d’autres feront de même demain ! Mais souvenons-nous d’une chose incroyable: Alors qu’il était en train de mourir sous les pierres qu’on lui jetait, Etienne fut gratifié du plus grand honneur qu’un être humain puisse recevoir: Jésus le Roi des rois, se leva de son trône de Gloire et l'accueillit en héros dans l’Eternité!

La seconde occasion à laquelle le Christ se lèvera de son trône, sera pour apporter le jugement et venir régner sur terre pendant mille ans, avec son peuple de vainqueurs rachetés ! (Apocalypse 5:6; 19:11-16)

Mes frères & soeurs, la même promesse est réservée à tous ceux et celles qui n’auront pas honte du nom de Jésus et accepteront d’être ses témoins, jusqu’aux conséquences les plus extrêmes.

Souvenons-nous des paroles de Christ:

«Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.» (Apocalypse 3:21)

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

8 commentaires
  • Samy Luketa Il y a 7 années, 3 mois

    Gloire soit rendu à Dieu pour ce puissant message
  • a2nci Il y a 7 années, 9 mois

    Seigneur aide nous à garder la FOI quelqu'en soit ce qui pourrait nous arriver.
  • Lili525 Il y a 7 années, 9 mois

    La persécution des Chrétiens est de plus en plus importante dans les pays du Moyen Orient. La discrimination est une réalité de tous les jours pour d'innombrables personnes, hommes, femmes et enfants. Il est réjouissant que l'on s'en rende compte dans les pays démocratiques de l'Occident. A l'heure où la planète est un gros village, nous ne pouvons nous permettre d'ignorer ces situations. Qui sait combien de temps une démocratie pourra protéger la liberté des Chrétiens? Parfois sous couvert de bons préceptes, l'intolérance se répand insidieusement comme une maladie contagieuse. Gare à ses effets irréversibles... La prière est l'arme absolue pour une protection efficace de nos frères. Il nous incombe de nous engager dans un devoir d'intercession, car c'est la meilleure façon d'assumer notre responsabilité envers ceux qui souffrent pour leur foi. C'est aussi notre part pour l'avancement du Royaume de Dieu...
  • Afficher tous les 8 commentaires