Et vous pensez que votre boulot est difficile?

Et vous pensez que votre boulot est difficile?

 

Offre d’emploi :

« Cherche femme de pasteur sachant chanter, jouer du piano, conduire un groupe de jeunes, élever des enfants parfaits, s’occuper des anciens de l’église pour qu’ils soient toujours heureux et satisfaits, faire du bien aux autres femmes de l’église, être capable de réciter la bible en entier d’avant en arrière et à reculons, monter une chorégraphie chrétienne pour la fête de Noël.
Doit assurer un climat de paix et de plénitude, avec zéro problème pour son mari.
Collègues de travail difficile,
Clients exigeants,
Horaires « libres », et irréguliers, en service 24/7
Salaire = 0 €
Pas de cotisations retraite »

« And You Think You Have A Tough Job? » par Lisa Cullen
(Time magazine, 29/03/2007)

N’est ce pas une description très intéressante du rôle de la femme du Pasteur (Serviteur ou tout autre ministère) ? Dans quelle autre profession vous introduit-on dans une conversation en vous présentant comme « la femme de… » ?

Il n’y a pas de « description de poste » réservée à la femme du pasteur dans la Bible. Dans 1 Timothée 3 et Tite 1, Paul nous décrit les qualités exigées par Dieu pour ceux qui sont responsables de l’Église. Ces dirigeants doivent d’abord prendre soin de leur propre famille avant de pouvoir prendre soin de l’Église de Dieu ! D’accord…

Et l’épouse du Serviteur ? Où se situe t-elle ?

Beaucoup de femmes de Pasteur souffrent de n’avoir qu’un rôle d’assistante croulant sous les  « il faut que ! ».
Les attentes qui leur sont imposées sont énormes ! Elles doivent servir de modèle pour toute la congrégation, être toujours disponibles pour le service des autres, organiser l’église au niveau des enfants, de la musique, des fleurs, faire des gâteaux, organiser de nombreux programmes, être la parfaite maîtresse de maison, épouse et mère, regarder leur mari se faire déchirer en morceaux, parfois par ceux-là mêmes qu’ils servent… la liste est longue et non exhaustive !

Quelles sont les attentes de Dieu à ton égard ? Heureusement, Ses attentes sont justes et épanouissantes pour toi ! (2 Corinthiens 5 :9, « … notre ambition est de plaire au Seigneur.” Il y a ici une idée de “joie” qui n’est par retranscrite en français)
Avant d’être femme de pasteur, tu es fille du Roi. Ta relation intime avec Dieu doit est la plus importante, passe du temps à l’entretenir. Bien sûr, cette relation prend différentes formes selon les époques de la vie mais c’est le cœur même de l’existence de chacune d’entre nous.
Ensuite, tu es épouse comme l’Eglise l’est avec Christ (Ephésiens 5 :22), puis mère avec un rôle de transmission tellement important pour les enfants. Puis, enfin, tu sers aux côtés de ton mari.

Quelle forme prend ce service ? Cela dépend des qualités que Dieu a mises en toi.

Avec ton mari, demandez à Dieu quel est l’appel pour votre vie, votre couple. Définissez quels sont vos rôles respectifs. Quelles sont tes qualités, tes qualifications ? Quelle est ta place dans l’église ? Une étude détaillée, à deux, du célèbre Proverbe 31 serait profitable. La femme vertueuse qui craint l’Eternel et qui sera louée n’a pas les deux pieds dans le même sabot. Elle est prévoyante, a de l’initiative, fait tourner sa maison, a la confiance de son mari et le respect de ses enfants. Elle est une excellente conseillère et une excellente professionnelle ! Sa conduite apporte du respect à son mari dans les yeux de ses collègues.

Fais partie de celles qui cherchent des solutions plutôt que des problèmes. Le mariage et le ministère ne devraient pas être en compétition. Soit celle qui soutient, encourage ton mari. Soit son refuge !

Dans Genèse 1 :26-31, Dieu créé l’Homme a Son image. Le mot « Homme » représente ici à la fois l’homme (mâle) et la femme (femelle) : La fusion est aussi dans la mission que Dieu leur confie.
Le mari et la femme ne font qu’un. L’appel de Dieu repose sur les deux ! Comment ce que Dieu a uni pourrait-il être séparé par l’appel de Dieu ? Bien sûr, cette mission peut revêtir deux aspects parfois différents mais toujours complémentaires.

Rick Warren dit que la grande force de leur « équipe, mari-femme » dans le ministère est que les forces de l’un compensent les faiblesses de l’autre !

Vous êtes complémentaires et ton mari a besoin de tes qualités ! Apprend à les reconnaître, les accepter, les mettre en valeur pour que vous puissiez ensemble être tout ce que Dieu attend de vous.

Oui, Dieu voit tes nombreuses larmes lorsque tu es seule, face aux tensions, déceptions, frustrations liées au ministère. Mais Dieu entend aussi toutes les prières nombreuses de ceux qui te soutiennent dans ton rôle, ta position. Que Dieu te bénisse !

 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

5 commentaires
  • flomu Il y a 9 années, 8 mois

    Il y a plusieurs dons et ministères dans l'église, cela ne doit pas être concentré sur le pasteur et son épouse, si nous respections un peu plus ce modèle donné par les écritures où le berger ne travaille pas seul mais avec les autres ministères beaucoup de ces problèmes seraient évités , pasteurs arrêtez de tout contrôler , laissez les ministères s'épanouir, et votre femme trouvera sa place comme les autres ; là où Dieu la veut.
    • Libertybell Il y a 9 années, 8 mois

      Absolument d'accord avec toi. On est des êtres humains et pas des super héros. Si on me disait qu'il faut ressembler à cela pour être femme de pasteur je dirais "non" tout de suite. En plus le côté tirer la charette avec tout le monde dedans, est-ce cela la vie chrétienne ? Pis quoi encore ! Je préconise que tout le monde descende et tire avec le pasteur et sa femme. C'est vrai que certains responsables d'églises et leur épouse respective aime se sentir indispensable et ne laisse pas les membres de leur assemblée participer (je ne vise personne mais j'ai connu cela) Enfin on est en 2010 et on ne peut plus se permettre de tout gerer soi-même sous peine de finir sur les rotules à force de soutenir l'église ainsi. Soyons solidaire et donnons à chacun sa place dans l'assemblée comme le dit notre soeur fort justement. En plus cela ne peut que renforcer les liens entre chacun.
  • Mireille Dabire Il y a 9 années, 9 mois

    N'est pas femme de Pasteur qui veut , une femme qui accepte épouser un pasteur ne doit pas être un blocage dans son ministère. Elle doit plutôt soutenir son mari et savoir l'accompagner dans son ministère, en resumé elle doit être un exemple. Seigneur soit le guide des femmes de tes serviteurs pour la gloire de ton ami. Amen
  • jeannyl Il y a 9 années, 10 mois

    Amen. La "femme" du pasteur est vue comme la psychologue à l'écoute de tout le monde, qui n'a aucun besoin car elle est une "sur"femme, qu'elle doit être en même temps soumise, comme le dit la bible, épauler son mari "pasteur" et disparaître pour laisser la place aux brebis qui ont besoin de leur "pasteur". Que chacun de nous, enfant de Dieu apprennent à vivre la compassion et ne regardons pas toujours à nos " bobos" ; lorsque "la femme" du pasteur t'encourage et tu trouves la solutions à ton problème , penses-tu à aller la remercier au lieu de venir lui parler d'un autre "bobo" ? Lorsque tu as accaparé tout le temps du pasteur au point même qu'il oublie sa famille, penses tu à ses enfants, à son épouse lorsque tu pries à notre Dieu ; oui, il y a des enfants de Dieu qui sont encore fragiles, ils ont besoin du soutien de l'oint de l'Eternel ! Quand est-il de ceux qui marchent depuis des années avec notre Dieu et qui n'ont aucune considération pour la "femme" du pasteur et qui ne voient qu'un : Sois présente lorsqu'on a besoin de toi ! Aime ton prochain comme toi même nous dit Dieu ,mettons en pratique la parole de Dieu. Soyez bénis, en Jésus.
  • Afficher tous les 5 commentaires