Faire la distinction entre besoins et désirs

Faire la distinction entre besoins et désirs

Nous entendons fréquemment dire que la vie se résume aux choses que nous avons dans la vie: plus on en a, plus on est heureux. Je n’avais jamais réalisé combien de choses nous avions accumulé jusqu’au jour où nous avons déménagé dans une plus petite maison. Tout à coup, il y avait plein de choses qui n’étaient plus du tout importantes. Au contraire, elles devenaient des objets encombrants. Et vivant par la suite une vie bien plus simple, nous avons pris conscience qu’il y avait une grande différence entre un “besoin” et un “désir”.

Discerner la différence entre besoin et désir.

L’une des façons de tester la différence entre les deux consiste à jouer au “jeu des conséquences”. Quelles sont les conséquences si l’on n’achète pas un meilleur appareil de télévision, un nouveau meuble ou l’un de ces nouveaux gadgets électroniques? Est-ce que l’on peut vivre sans cet article? On peut aussi se demander: “Si je dépense cet argent pour une autre cause, est-ce que j’en obtiendrai un meilleur rendement sur investissement?”. Certains couples dépensent tout leur argent pour satisfaire le moment présent, négligeant d’investir pour le futur. Peut-être vous est-il difficile de raisonner ainsi, mais une fois que vous avez identifié certaines alternatives d’investissement, vous pouvez peut-être vous poser la question suivante: “Qu’est-ce qui donnerait le plus de gloire à Dieu?”.

Bien soupeser les décisions relatives à notre style de vie.

Lorsqu’on réalise que de réduire un peu son train de vie permettrait à une maman d’être plus heureuse à la maison ou à un père de passer plus de temps avec ses enfants, cela aide à identifier si ces décisions sont reliées à des besoins – ou à des préférences et des désirs. Si vous pensez que vous devez acheter une voiture toute neuve alors qu’une voiture d’occasion suffirait largement et coûterait bien moins cher, cela veut dire que vous portez plus d’attention à votre style de vie qu’à une bonne gestion. Soyez honnête et posez-vous la question franchement: “Ai-je besoin d’une auto neuve ou bien en ai-je envie?”. Moi, je n’achète plus de voitures neuves. J’achète des voitures qui ont roulé deux ans, je les paye bien moins cher que leur prix à l’état neuf et je jouis quand même de véhicules de grande qualité. Si votre “désir” prend le dessus sur vos valeurs, c’est que l’objet de votre désir est probablement devenu une idole.

Comprendre la perspective de Dieu sur les choses.

J’aime bien avoir de belles choses chez moi et j’achète de temps en temps des choses qui me donnent un certain agrément dans la vie. Je ne crois pas que Dieu veut nous empêcher d’avoir de belles choses. Cependant, le matérialisme, comme l’argent, est un grand ennemi de Dieu, de Sa Parole et de la sainteté (le processus qui nous conduit à vouloir devenir comme lui). Voilà pourquoi Dieu déclare qu’il est impossible de servir à la fois Dieu et l’argent. Les choses matérielles peuvent affecter négativement notre vie si nous commençons à adorer la création plutôt que le Créateur. Nous voyons, nous touchons, nous entendons, nous goûtons et nous sentons les choses. A contrario, nous ne pouvons pas voir Dieu de façon concrète, ni le toucher physiquement, ni l’entendre de façon audible, avec nos sens. Avec toutes ces choses autour de nous qui stimulent nos sens, il est bien sûr plus facile de rechercher les divertissements que le Dieu de l’univers. Les choses attirantes mais somme toute inutiles peuvent tromper des gens par ailleurs bien intentionnés et les amener à vivre pour leur propre gloire, leur satisfaction personnelle, plutôt qu’à vivre selon la volonté de Dieu. Si vous n’êtes pas sûr de ce qu’il en est pour vous, posez-vous la question: “Comment cet achat va-t-il m’aider à aimer Dieu davantage?”.

Voyons ce que Dieu dit au sujet de l’argent et des possessions matérielles, dans la Bible:

“Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, là où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur” (Matthieu 6:19-21).

“Si quelqu’un est fidèle dans les petites choses, on peut aussi lui faire confiance pour ce qui est important. Mais celui qui n’est pas fidèle dans les petites choses ne l’est pas non plus pour ce qui est important. Si donc vous n’avez pas été fidèles dans la gestion des richesses injustes, qui vous confiera les véritables? Si vous n’avez pas été fidèles dans la gestion du bien d’autrui, qui vous donnera celui qui vous est personnellement destiné?” (Luc 16:10-12).

"Les idoles des nations sont de l’argent et de l’or, elles sont l’ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n’entendent point, elles n’ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles” (Psaume 135:15-18).



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

1 commentaire