Femmes célibataires, femmes mariées...et pourtant si semblables

Femmes célibataires, femmes mariées...et pourtant si semblables

Je me suis mariée à l'aube de mes 24 ans, mon fiancé en avait tout juste 22.
Qu'est-ce que je connais du célibat ?
Le jour où nous avons annoncé nos fiançailles à l'Église, une amie célibataire de 10 ans mon aînée qui venait de s'asseoir à côté de moi, s'est levée de sa place et s'est décalée de plusieurs chaises : " Nous ne faisons plus partie du même monde maintenant ! ".
J'ai voulu protesté, sans succès : " Tu verras ! ".

En 20 années qu'ai-je donc vu ?
J'ai vu des jeunes femmes (ou des femmes plus toutes jeunes) souffrir de leur célibat non choisi.
J'ai vu des jeunes femmes (ou des femmes plus toutes jeunes) heureuses, mais moi je me demandais, " elles sont si géniales, pourquoi ne sont-elles pas mariées ? " (Comme si le mariage était la récompense normale accordée à toute femme géniale !)
J'ai également vu des femmes mariées et des couples en souffrance, et d'autres qui allaient bien.
Les chemins des uns et des autres n'étant pas linéaires, il y a de beaux moments, des moments plus difficiles, des temps de crises... (inévitables ?)... qui nous font (dans le meilleur des cas) grandir...

Je ne sais pas ce qu'est le célibat et sans doute y avait-il une part de vérité dans cette petite phrase " nous ne faisons plus partie du même monde maintenant  ! " Mais croyez-vous vraiment qu'il n'y ai pas de ponts possibles entre les deux ? Au fait croyez-vous que nous soyons si différentes ? Femmes mariées ou femmes célibataires ce qui nous unis c'est notre identité de femme.

Dieu nous a créées femmes avec cette capacité d'aimer, d'entrer en relation profonde, d'oser être vulnérable, et pourtant avec une force intérieure qui surprend tout le monde.
Les femmes d'Irlande du Nord (catholiques et protestantes) par exemple, qui se sont engagées avec détermination et courage, pour mettre fin au conflit pour lequel ils s'entretuaient, et qui durait depuis des décennies.

Je connais des personnes célibataires qui sont mes amies. Devrais-je dire plutôt nos amies (parce qu'elles sont souvent amies de notre couple et notre famille aussi).

Merci pour votre amitié,
Merci pour vos prières,
Merci pour la garde de nos enfants,
Merci pour vos visites,
Merci pour vos courriers,
Merci pour vos pensées lors de nos anniversaires
(je ne suis pas forte à ce jeu-là de mon côté ! )
MERCI ! ! !...
Vous le redirai-je assez ?

J'aimerai vous demander aujourd'hui, que puis-je faire, que puis-je être, de mon côté pour vous faire du bien, pour vous bénir, comme vous m'avez bénie, moi et ma famille ? Je pose la question non seulement à celles qui sont déjà mes amies mais à vous toutes, qu'attendez-vous de nous ?

Femmes célibataires, femmes mariées...
Deux mondes sans doute pas si éloignés l'un de l'autre que ça ! On a des choses en commun et sans doute des différences et beaucoup de richesses à partager !

en partenariat avec : www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
6 commentaires
  • bangajoel Il y a 14 années, 2 mois

    Je suis tres content pour ton message sache que Dieu a écouté ta prière. Qu'il te benisse par sa grâce
  • TAMARA972 Il y a 14 années, 8 mois

    Salut Sonia, Je suis d'accord avec toi j'aimerais bien te rencontrer lors de mon passage en Martinique au mois de décembre si dieu le veux bien,je suis divorcée depuis vingt trois ans mais je ne suis sincèrement pas pressée du tout compte tenu de se que dieu m'a donné;je te donne mon mail j'aimerais te voir si tu le veux bien sur.flomassolin@hotmail.fr.Que dieu te bénisse
  • Ymra Il y a 15 années, 8 mois

    Et bien que dire, je suis célibataire non par choix, ni par appel, je simplement célibataire. Vous connaissez ce chant: Garde -moi au Seigneur fidèle à toi, Garde moi au Seigneur fidèle à toi, j'ai un prix à remporterr, des victoires à gagner.... au Seigneur garde moi fidèle à toi lalalalala. Soyez bénies au Nom de Jésus.
  • Henrye Il y a 15 années, 9 mois

    C'est vraiment important de communier continuellement avec le Seigneur Dieu, afin de connaître sa volonté, et de s'y faire. Car c'est difficile de porter ses désirs vers ce qui pour nous, serait l'accomplissement d'une vie, car en effet, dans la culture Africaine, la femme qui à un certain âge n'est pas mariée se remet en question, se voit parfois comme ayant échoué quelque part. En tant que croyante, ce n'est que dans un foyer qu'une femme doit penser à faire des enfants et pas autrement, alors comment vivre avec le désir d'être soi aussi mère, sans le pouvoir, lorsque autour de soi, on voit tant de joie, chaque jour, comment même ne pas croire que sans doute le Père céleste a une dent contre nous (façon de parler), à cause de nos perpétuelles imperfections? Toutes les femmes ont besoin d'être aimées, et si Dieu n'a pas prévu l'amour d'un mari dans la vies de certaines, il a forcément prévu une compensation, c'est notre Dieu, il nous aime, et comblera ce vide qui ce crée avec l'âge.
  • Ayyahh Il y a 16 années

    Veillons à ne pas faire du célibat un géant dans notre vie. Ne nous trompons pas de combat ; devons nous nous battre pour vaincre le célibat dans notre vie ou devons nous nous battre pour que le nom du seigneur soit honoré au travers de notre situation (souvent douloureuse) de célibat ? En nous lamentant, nous plaignant, nous donnons un sujet de joie à l'ennemi, mais si nous DECIDONS de vivre notre célibat dans la joie et dans le calme, nous rendons témoignage de la bonté de Dieu dans notre vie et de notre confiance en lui pour tout. Evitons de laisser la place à l'amertume et à l'aigreur, notre situation de célibataire n'en sera que plus sali dans nos communautés. La bible déclare que nous ne serons soumises à aucune tentation au delà de nos forces. Dans Romains on lit que la nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière, et ce dans notre mariage ou dans le choix de notre conjoint, Christ a subi la mort pour nous!
  • Aglae Il y a 16 années

    Rosa, laisse une vieille célibataire de 53 ans te dire son expérience. Je n'avais pas la vocation du célibat, franchement pas, et pourtant, Dieu ne m'a pas envoyé de mari. mais il y a un jour ou j'ai décidé de VIVRE, et de le faire pour Lui, les journées et les heures que Dieu me prêtait, et de ne plus les passer à  ATTENDRE quelque chose qui n'arriverait peut-être (sans doute) jamais. parce que quand j'arriverai au Ciel, si Dieu me demande "qu'as-tu fait de ton temps que je t'ai prêté ?", je ne pense pas qu'il me réponde "bien, bon et fidèle esclave" si je lui réponds que je l'ai passé à  attendre quelque chose qu'il ne jugeait pas bon pour moi ... alors oui, ce n'est pas tous les jours facile, la solitude peut peser, et ce n'est pas facile de poser une tringle à  rideau toute seule ... mais je fais d'ABORD confiance à  mon Seigneur car Lui sait bien mieux que moi ce qu'il me faut, et s'il trouve que je suis mieux sans mari, eh bien il a raison même si j'aurais bien aimé un époux...