Fureur aveugle

Fureur aveugle

« C’est l’Éternel qui t’a empêché de répandre le sang et qui a retenu ta main » (1 Samuel 25.26).

David est furieux, et il a de bonnes raisons de l’être.

Il a veillé sur les bergers de Nabal, préservé ses troupeaux… Or, quand il vient poliment demander une rétribution, Nabal le traite avec un profond mépris. « Cela ne se passera pas comme ça ! », S’écrie David, « Il va voir de quel bois je me chauffe… Je vais l’exterminer avec tous ses proches ! »

Et le voilà parti, ivre de vengeance, avec 400 hommes en armes !

Heureusement, la femme de Nabal, Abigaïl, s’empresse d’aller à sa rencontre. Elle apaise la fureur de David, lui fait des présents, l’empêche de se laisser aller à sa soif de vengeance et de commettre ainsi un terrible péché. David se calme et proclame : « Béni soit l’Éternel, le Dieu d’Israël, qui t’a envoyée aujourd’hui à ma rencontre ! Béni soit ton bon sens, et bénie sois-tu, toi qui m’as empêché en ce jour de répandre le sang innocent et qui as retenu ma main ! » (1 Samuel 25.32-33).

Il est si facile de commettre de terribles méfaits quand on est furieux et « hors de soi » (une expression significative !). Nous avons peut-être de BONNES RAISONS de nous venger… mais nous n’avons JAMAIS RAISON de le faire. N’avons-nous pas besoin d’une Abigaïl pour nous apaiser ? Il est vrai qu’il ne s’agira pas toujours d’une personne ; mais si nous prenons le temps de nous approcher de Dieu, il nous dira doucement : « Fais-tu bien de t’irriter ? » (Jonas 4.4) ou encore : « Le péché se couche à ta porte, et ses désirs se portent sur toi : mais toi, domine sur lui » (Genèse 4.7).

Méfions-nous de nos réactions « à chaud » : explosions face-à-face, coups de téléphone incendiaires ou encore mails envoyés à la hâte : ces derniers nous « défoulent » momentanément, mais ils peuvent ronger pendant longtemps ceux qui les reçoivent, car « les paroles s’envolent, mais les écrits restent »… Parfois, nos destinataires les lisent et les relisent, et cela les ronge comme l’acide. Attendons quelques heures ou quelques jours avant de cliquer pour envoyer un « message qui tue » ! Comme David, cela nous évitera de commettre de grands péchés !

Ma résolution :

Je ne réagirai jamais quand je suis en colère. Je prendrai le temps de me calmer, de me tenir devant Dieu et d’écouter ce qu’il veut me dire. Je veux être un artisan de paix qui procure la paix.

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
8 commentaires
  • Guy Il y a 6 années, 7 mois

    Je ne réagirai jamais quand je suis en colère. Je veux être un artisan de paix qui procure la paix
  • FB.moubaraka.attia Il y a 6 années, 7 mois

    Merci pour cet enseignement. Prions le Seigneur Tout Grand, Tout Puissant pour nous remplir de patience, de tolérance et d'amour afin de pouvoir éviter la colère et bannir la vengeance. Au nom de Jésus, amen.
  • Sandy Il y a 6 années, 7 mois

    Merci pour cet enseignement qui renouvelle mes sentiments. Seigneur Jésus, je te prie de toujours étouffer ma colère, mon emportement ou mon désir de vengeance par un sentiment d'amour profond pour mon prochain. Apprends moi la tolérance et la patience face à toute situation conflictuelle. Amen
  • Afficher tous les 8 commentaires