L'œuvre de Dieu est parfaite, cependant …

L'œuvre de Dieu est parfaite, cependant …

Tout ce que Dieu a réalisé et qui implique son action sans l’intervention de l’homme est PARFAIT. Tout ce qui implique l’homme est perfectible …

La notion de perfection en hébreu s’exprime à travers la déclinaison du SHALOM (shelemout). Cela désigne quelque chose qui est parfait (meshoulam) complet, achevé, harmonieux, payé (meshalem). Le projet est achevé, le contrat est rempli. 

L’œuvre de Dieu est parfaite, cependant nous devons l’achever.

Dieu est UN, Père, Fils et Saint-Esprit de toute éternité.  

Le PÈRE a réalisé une création parfaite, il l’a achevée sans que nous soyons impliqués ... Cependant nous devons prendre soin de la création et la respecter.

D’une certaine manière nous sommes co-créateurs avec le Créateur dans la reproduction de l’espèce humaine.  

La part de Dieu

« Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite. » (Genèse 2.1-2

La part de l’homme

« Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur la création. » (Genèse 1.28)

LE FILS a réalisé un salut parfait sans que nous soyons impliqués. Sur la croix Jésus a dit : « Tout est accompli » (Jean 19.30). Le salut est parfait, il n’y a rien à ajouter à son œuvre rédemptrice... cependant nous devons manifester ce salut au monde entier (Matthieu 28.19-20)

LE SAINT-ESPRIT a entre autres, la mission de conduire les disciples de Jésus dans l’Unité.... Cependant l’œuvre N’EST PAS achevée ! Dieu a décidé de nous associer dans cette œuvre. Sans notre obéissance cette mission est impossible ! 

Dieu n’a pas eu besoin de nous pour créer le monde, il n’a pas eu besoin de nous pour sauver l’humanité, mais il a « besoin » de nous pour conduire son peuple dans l’unité !

Visiblement, l’UNITÉ est plus difficile à réaliser que la création ou la rédemption ! 

Nous chrétiens nous avons une énorme responsabilité, parce que nous avons le plus grand des privilèges ! À cause de notre orgueil et de nos rivalités, nous rendons difficile l’œuvre et la mission du Saint-Esprit. À cause de nos divisions nous empêchons l’exaucement de la prière de Jésus ...

« Père, qu’ils soient UN comme toi et moi nous sommes UN » (Jean 17.21)

Nous ne pouvons pas empêcher la création, nous ne pouvons pas empêcher l’œuvre de la croix, mais nous pouvons compromettre l’unité du peuple de Dieu, ce pour quoi Jésus a prié  ! Ainsi en ce qui concerne l’unité ce n’est pas encore le Shalom dans l’Eglise, nous avons encore énormément de travail !

Comment faire ?

L’unité de l’Eglise ne peut se vivre qu’en luttant contre les rivalités et la jalousie qui gangrènent le peuple de Dieu (Jacques 4.1-3). 

Cette unité nous est donnée par l’Esprit, mais nous devons la conserver avec le bon usage de la langue (Jacques 2. 10), en ayant une attitude conforme à l’Esprit de l’Evangile (1 Corinthiens 1.10) et en posant des actes concrets (Jean.13.34-35).

Que Dieu nous donne la capacité de vivre à la hauteur de notre foi. 

Comment savoir si vous êtes une personne qui contribue à l’unité ?

1) Analysez votre langage !

- Êtes-vous une personne qui dit du bien des autres
- Prononcez-vous des paroles bénissantes quand vous parlez des absents  ? 

2) Sondez votre cœur !

- Quel effet cela vous fait de voir un frère ou une sœur réussir dans une entreprise (que ce soit un domaine qui vous concerne ou pas) ?
- Éprouvez-vous de l’indifférence, du mépris ou de la joie ?

3) Jugez vous-mêmes vos actions à la lumière de la Parole de Dieu !

- Peut-on voir à travers votre manière de vivre que vous êtes un vecteur d’unité pour votre famille, votre église ou votre cercle d’influence ? 

Devenez un agent qui prône et qui manifeste l’unité pour votre communauté en pratiquant la Parole de Dieu !

“Supportez-vous, les uns les autres, avec amour, en vous efforçant de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix.” Ephésiens 4.2-3

Soyez tous abondamment bénis,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires