Ils ont choisi d'obéir…

Les enfants, dès leur plus jeune âge, sont généralement fâchés avec le mot "obéir". Et nous, les adultes, quelle est notre attitude ? Acceptons-nous d'obéir à la volonté du Père, ou bien lui opposons-nous entêtement et résistance ?

Cette semaine lisons : 1Samuel 15.22-23 ; Deutéronome 4.40 ; Psaume 103.17-18

Le Seigneur exige de notre part une soumission totale. Pour lui, une obéissance partielle équivaut à une désobéissance ! Il déclare au sujet de Saül qui s’est permis d’accommoder le commandement divin : "Il n’a pas tenu compte de mes ordres" (1Samuel 15.3, 7-11).


Obéissance face au dilemme (Daniel 3.8-30)
Les trois compagnons de Daniel savent le risque qu'ils courent (Daniel 3.15). Pour eux, obéir à Nébucadnetsar, c'est transgresser le premier et le deuxième commandements, qu'ils sont, malgré tout, déterminés à respecter (Exode 20.3-6). Ils choisissent de dépendre du grand Dieu de l'univers, plutôt que de se soumettre à l'ordre du puissant roi de Babylone (Actes 5.29). Ils envisagent d'être délivrés de façon miraculeuse comme aussi de mourir (Daniel 3.17-18).
Obéir au Seigneur, c'est parfois connaître à l'avance ce que l'on va encourir. Mais ce choix laisse la souveraineté à Dieu, Maître incontesté de nos vies, quel qu'en soit le prix…

Obéissance à un ordre divin spécifique (Genèse 22.1-19)
Abraham a de quoi être déstabilisé par l'ordre divin déconcertant. Pourtant, dès le lendemain, il se lève de bonne heure (Genèse 22.3) et se met en route pour Morija. Pendant trois longs jours de marche (Genèse 22.4), une question lancinante le trouble : "Pourquoi Dieu veut reprendre le fils qu'il m'a donné ?" Même s'il ne le comprend pas, il s'abandonne à l'Éternel (Hébreux 11.17-19). Son obéissance admirable en sera récompensée (Genèse 22.15-17).
Abraham ressort vainqueur de l'épreuve : Dieu a gardé la première place sur le trône de son cœur. Réfréner nos sentiments, même les plus légitimes, pour placer toute notre foi dans le Très-Haut, c'est parfois l'exigence divine…

Obéissance suprême (Jean 6.38 ; Hébreux 5.7-9 ; Philippiens 2.5-11)
Jésus, lui, sait où doit le conduire son désir d'accomplir le dessein rédempteur du Père : il vient pour mourir sur une croix. Revêtant la nature humaine, il renonce à la gloire céleste et s'abaisse au rang de serviteur, dans le seul but de nous racheter.
Son obéissance jusqu'au sacrifice est le prix de notre salut. Ayons constamment les yeux fixés sur lui, notre modèle par excellence, et louons-le pour son amour immense et sa grâce infinie.


Si nous prétendons aimer Dieu, connaître son Fils et être en communion avec lui, alors forcément notre vie sera en harmonie avec ses commandements (1Jean 2.3-6).


Ma prière
 : Seigneur Jésus, je veux obéir aux exigences que tu m'as laissées dans ta Parole. Je te fais confiance, je sais que tu n'es pas un tyran. Au contraire, tu es mon Père, tu m'aimes et désires ce qui est le meilleur pour moi. Apprends-moi, je te prie, à t'obéir en toutes choses. Je suis infiniment reconnaissante pour le salut que tu m'as acquis au prix de ta vie. Amen.

Verset Clé Psaume 25.10 : "Toutes les voies de l’Éternel sont amour et fidélité pour ceux qui sont fidèles à son alliance et obéissent à ses commandements ".



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

4 commentaires
  • pedetin Il y a 5 années, 5 mois

    Quel merveilleux témoignage! Merci Seigneur!
  • pedetin Il y a 5 années, 5 mois

    Cet témoignage est si fort!...
  • Udaya Il y a 6 années

    Seigneur Jésus, je veux obéir aux exigences que tu m'as laissées dans ta Parole. Je te fais confiance, je sais que tu n'es pas un tyran. Au contraire, tu es mon Père, tu m'aimes et désires ce qui est le meilleur pour moi. Apprends-moi, je te prie, à t'obéir en toutes choses. Je suis infiniment reconnaissante pour le salut que tu m'as acquis au prix de ta vie. Amen. Psaume 25.10 : "Toutes les voies de l'Éternel sont amour et fidélité pour ceux qui sont fidèles à son alliance et obéissent à ses commandements ".
  • Afficher tous les 4 commentaires