Ce “mort spirituel” qui est sur votre cœur, où est-il ?

Ce “mort spirituel” qui est sur votre cœur, où est-il ?

L'un des désirs les plus courants chez un disciple de Jésus, est de faire d'autres disciples.

En effet, lorsqu'on a goûté la joie de voir sa propre vie transformée par la rencontre de Jésus, de voir ses péchés effacés, de voir son cœur libéré de toutes ses chaînes, de recevoir diverses guérisons psychologiques et physiques de la part du Sauveur, on ne peut que souhaiter, de toutes nos forces, à ceux qui nous entourent de passer par le même chemin que nous.

Dieu nous a fourni un allié indispensable pour nous aider dans ce qui doit être, pour chacun de nous, une mission impérative et urgente : Le Saint Esprit (Actes 1.8).

Cependant, beaucoup d'entre nous hésitent à témoigner de Jésus aux gens qu'ils rencontrent. Et pourtant, Jésus nous pose cette question à leur sujet : "Où l'avez-vous mis? " (Jean 11.34). Ce “mort spirituel” qui est sur votre cœur, où est-il ?

Derrière cette question, il y a plusieurs choses à noter :

  1. Jésus s'intéresse à la personne que l'on rencontre. Comme devant le tombeau de Lazare, il est ému jusqu'aux larmes

  2. Jésus est prêt à intervenir. Pour lui, il n'est ni trop tôt, ni trop tard

  3. Il réclame notre intervention. C'est à chacun de nous de conduire cette personne, morte spirituellement, auprès de Jésus

Notre mission n'est pas de conduire notre ami à l'église, mais à Christ. N'oublions jamais que Jésus est avec nous, en nous, et qu'il a choisi d'aimer par notre cœur, et aussi de parler par notre bouche. Comme il le fit avec Lazare, il peut d'un mot toucher le cœur d'un incroyant et le ramener à la vie. Notre travail est juste de les mettre en présence l'un de l'autre, et de rouler la pierre (Jean 11.39). Jésus fera sa part.

Le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit alors : "Déliez-le et laissez-le aller " (Jean 11.44). 

Lorsque votre ami sera né de nouveau, c'est encore votre mission de l'entourer, de prendre soin de lui, de le débarrasser des liens que le péché a tissés autour de lui depuis sa naissance. C'est à vous que Jésus s'adresse lorsqu'il commande : " Déliez-le ". Rien ne vous empêche, au contraire, de vous entourer de chrétiens pour cette tâche de "tuteur" (au sens jardinage) pour permettre à la nouvelle plante de pousser droit. N'hésitez pas à lire la Parole de Dieu avec votre ami, à prier pour qu'il soit rempli du Saint-Esprit, ou guéri, ou libéré... Aimez-le et soyez présent. C'est ce que Dieu attend de chacun de nous, pour sa gloire.

Quelle joie, alors, de voir cette personne réaliser l’amour de Jésus et reprendre vie ! Quel bonheur de l’aider à se débarrasser de ses mauvaises habitudes, pour les troquer contre des chants de louange à la gloire de notre merveilleux sauveur. Lui seul est la vie !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
1 commentaire
  • rozange Il y a 12 mois

    En effet, lorsqu'on a goûté la joie de voir sa propre vie transformée par la rencontre de Jésus, de voir ses péchés effacés, de voir son cœur libéré de toutes ses chaînes, de recevoir diverses guérisons psychologiques et physiques de la part du Sauveur, on ne peut que souhaiter, de toutes nos forces, à ceux qui nous entourent de passer par le même chemin que nous. Lorsque votre ami sera né de nouveau, c'est encore votre mission de l'entourer, de prendre soin de lui, de le débarrasser des liens que le péché a tissés autour de lui depuis sa naissance. C'est à vous que Jésus s'adresse lorsqu'il commande : " Déliez-le ". Rien ne vous empêche, au contraire, de vous entourer de chrétiens pour cette tâche de "tuteur" (au sens jardinage) pour permettre à la nouvelle plante de pousser droit. N'hésitez pas à lire la Parole de Dieu avec votre ami, à prier pour qu'il soit rempli du Saint-Esprit, ou guéri, ou libéré... Aimez-le et soyez présent. C'est ce que Dieu attend de chacun de nous, pour sa gloire. Quelle joie, alors, de voir cette personne réaliser l’amour de Jésus et reprendre vie ! Quel bonheur de l’aider à se débarrasser de ses mauvaises habitudes, pour les troquer contre des chants de louange à la gloire de notre merveilleux sauveur. Lui seul est la vie ! Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!