Persévérons avec notre famille

Persévérons avec notre famille

Le temps des fêtes est la période parfaite pour contacter un membre de notre famille, dont nous n’avons plus de nouvelles. C’est le moment opportun de s’approcher de ceux et celles qui se sont éloignés pour diverses raisons. C’est une belle saison pour persévérer quand le désespoir s’est installé dans nos pensées. 

« Faisons le bien sans nous laisser gagner par le découragement. Car si nous ne relâchons pas nos efforts, nous récolterons au bon moment ». Galates 6.9 BDS

Persévérons dans l’amour                                                   

Le fruit de la persévérance est doux. Celui-ci produit une grande joie et alimente notre foi. Lorsque nous traversons des situations difficiles au sein de notre famille, il est parfois tentant de se laisser submerger par la colère. On connaît cet adage disant que les personnes qui nous blessent le plus souvent sont nos proches. En effet, nous pouvons être plus sensibles à être touchés par une phrase inappropriée, une promesse non respectée, ou un comportement méprisant, lorsque cela provient d’une personne de notre entourage.

Certaines relations familiales ont été suspendues à cause de la douleur, de la déception et surtout d’un manque de pardon. Dieu nous appelle à être la lumière au sein de notre famille. Lorsque nous connaissons et expérimentons l’amour du Père, notre cœur désire lui aussi propager cet amour inconditionnel. La plus belle arme face à la haine et l’indifférence est l’amour. Peu importe la situation, ne cessons jamais d’aimer. Si nous avons de la difficulté à nous y tenir, rappelons-nous du sacrifice de Jésus à la croix. 

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle ». Jean 3.16

Persévérons dans le pardon

Pour certains foyers brisés, cette saison de l’année semble être douloureuse. De mauvais souvenirs se compilent, des plaies s’ouvrent et l’amertume prend place. Si nous avons été blessés, croyons à la puissance de la guérison. Dieu guérit les cœurs. Il réconforte ses enfants. Si Dieu nous a pardonnés, nous devons également croire qu’il nous a donné la capacité de pardonner à ceux et celles qui nous ont tourmentés. L’amour de Dieu couvre l’offense. Le pardon est divin, nous ne pouvons pas l’appliquer par nos propres forces. 

Persévérons dans les bonnes déclarations 

Rappelons-nous que l’Éternel est celui qui change les cœurs tortueux. Il est nécessaire de voir différemment la personne qui a affligé notre âme. Penser que celle-ci ne va jamais changer, c’est limiter la puissance du Saint-Esprit. Gardons en mémoire, que la grâce et la miséricorde de Dieu sont accessibles à tous. Alors, ayons une nouvelle perception. Déclarons la vie sur les relations mortes. Déclarons l’unité, la paix et la joie !

Persévérons dans la prière

« Priez sans cesse.» 1 Thessaloniciens 5.17

Certains membres ne connaissent pas encore Jésus. Leur cœur est fermé, ils sont réticents à s’approcher de lui. Ils ne veulent pas nous entendre parler des merveilles de l’Éternel. Leur refus ne doit pas être un obstacle pour nous. Au contraire, ce rejet devrait nous pousser à persévérer dans la prière sans nous relâcher. Nous verrons le fruit de chaque semence que nous déposons.

Nous verrons nos proches accepter Jésus. Ne négligeons pas nos prières. Même des personnes que nous ne connaissons pas recevront Jésus par nos prières.

Je prie pour que vous persévériez dans l’amour, le pardon et la prière. Ne lâchez rien, ne cessez pas de faire le bien. Accrochez-vous à la promesse que Dieu restaure et transforme vos proches. Je prie pour que votre famille reste unie face aux épreuves et que votre foyer soit un refuge où l’amour abonde !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
6 commentaires
  • Crescence Il y a 1 année, 1 mois

    AMEN
  • Marie - claire MAREM Il y a 1 année, 2 mois

    Quel beau passage, sur le pardon 🙏
  • Nanou Il y a 1 année, 2 mois

    Amen Amen soyez béni
  • rozange Il y a 1 année, 2 mois

    Le fruit de la persévérance est doux. Celui-ci produit une grande joie et alimente notre foi. Lorsque nous traversons des situations difficiles au sein de notre famille, il est parfois tentant de se laisser submerger par la colère. On connaît cet adage disant que les personnes qui nous blessent le plus souvent sont nos proches. En effet, nous pouvons être plus sensibles à être touchés par une phrase inappropriée, une promesse non respectée, ou un comportement méprisant, lorsque cela provient d’une personne de notre entourage. Pour certains foyers brisés, cette saison de l’année semble être douloureuse. De mauvais souvenirs se compilent, des plaies s’ouvrent et l’amertume prend place. Si nous avons été blessés, croyons à la puissance de la guérison. Dieu guérit les cœurs. Il réconforte ses enfants. Si Dieu nous a pardonnés, nous devons également croire qu’il nous a donné la capacité de pardonner à ceux et celles qui nous ont tourmentés. L’amour de Dieu couvre l’offense. Le pardon est divin, nous ne pouvons pas l’appliquer par nos propres forces. Certains membres ne connaissent pas encore Jésus. Leur cœur est fermé, ils sont réticents à s’approcher de lui. Ils ne veulent pas nous entendre parler des merveilles de l’Éternel. Leur refus ne doit pas être un obstacle pour nous. Au contraire, ce rejet devrait nous pousser à persévérer dans la prière sans nous relâcher. Nous verrons le fruit de chaque semence que nous déposons. Je prie pour que vous persévériez dans l’amour, le pardon et la prière. Ne lâchez rien, ne cessez pas de faire le bien. Accrochez-vous à la promesse que Dieu restaure et transforme vos proches. Je prie pour que votre famille reste unie face aux épreuves et que votre foyer soit un refuge où l’amour abonde !Amen""!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!