Justes ou justifiés ?

Justes ou justifiés ?

Nous sommes tous convaincus que la prière du pharisien n’est pas inspirée, car elle ne traduit pas le désir de rencontrer Dieu pour un face à face en toute humilité, mais exprime la manifestation de la chair non crucifiée.

Penchons-nous sur l’Évangile de Luc - Chapitre 18 versets 9 à 14.

D’emblée, le pharisien dévoile son autosatisfaction, quand il exprime sa conviction d’être le seul juste dans ce lieu de prière (v.9).

Debout (v11), face à l’assemblée, il se pose en tant que supérieur spirituel (étant persuadé de l’être), accusant l’humble publicain qui se tient derrière lui.

Animé par ce sentiment d’orgueil, il déclare être bon et généreux, donner et faire plus que les autres.

Il se proclame au-dessus de son prochain et non son égal (v.12). Mais toutes ses déclarations et ses affirmations illusoires l’abaissent au lieu de l’élever.

Se prévaloir de la sorte n’a aucun mérite. Cela traduit, au contraire, un cheminement douloureux d’une personne qui souffre de ne rien en tirer comme avantage (emploi du je à plusieurs reprises).

Le regard qu’il porte sur lui-même lui ressemble, mettant en opposition le mal et le bien qu’il s’imagine incarner (v.11), ainsi que son sens critique à l’adresse de ceux qui ne lui ressemblent pas.

Par le contenu de ses propos, il vient de procéder à son auto-exclusion de la Grâce pour vivre enfermé dans son égo démesuré. Il sera, par la suite, désapprouvé par Dieu.

L’absence de réponse à sa prière n’est autre que le résultat de son orgueil et de sa trop haute estime de lui-même, orgueil qui le conduira à refuser de se conformer à l’enseignement de Jésus dans le Notre Père qui sublime l’amour, le pardon, la charité et l’humilité.

Nous constatons qu’il s’est autocensuré pour avoir violé l’espace privilégié qu’est la prière : cet entretien unique et personnalisé où l’âme et l’esprit sont en relation étroite avec Jésus, le Juste de Dieu (v.14).

Que jamais de tels propos ne sortent de notre bouche, car il est écrit que l’orgueil précède la chute, mais l’humilité précède la gloire. Dieu résiste aux orgueilleux mais fait grâce aux humbles.
 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
6 commentaires
  • Ghislain Nguru Muyisa Il y a 7 années, 8 mois

    Ainsi, soit - il Amen
  • Amen Audrey Kossou Il y a 8 années, 11 mois

    ah oui vrai et vrai qu'il nous accordes sa grâce de humilité pour que nous puisions bénéficié de sa grâce. soyez benis
  • mcromy Il y a 8 années, 11 mois

    Amen
  • Chipoune Il y a 8 années, 11 mois

    Seigneur garde-moi de tout orgueil, car tu connais ma faiblesse et toi seul peut m'en préserver. Amen.
  • Philippe Kabanga Biaya Il y a 8 années, 11 mois

    Brise moi mon Doux Seigneur et transforme moi en me donnant la forme que personne ne peut donner que Toi, seul. Qu'à jamais moi le grand pécheur sois à tes pieds pour te servir. Que pour toujours, je sois ton esclave et toi mon Seigneur. Brises moi chaque jour de ma vie afin que je sois toujours le plus petit, prêt à servir les autres à ton image comme tu lava les pieds de tes disciples. Amen !!!
  • geogui Il y a 8 années, 11 mois

    L'analyse psychologique faite de cet homme est juste. Mais aveuglé par son égo démesuré, il est incapable de voir qu'il est à l'opposé de ce que Dieu aime: l'humilité! Le "je" , en toutes circonstances est souvent révélateur de ce type de personnage. Comment emmener une telle personne à prendre conscience de son état pitoyable?